Suisse-titre16

Rykka-1Christina Maria Reiber, alia Rykka, est née il y a une trentaine d’années de cela à Vancouver, au Canada. Passionnée par la musique, elle commence à prendre des leçons de guitare à l’âge de quinze ans et ne tarde pas à se produire dans des festivals locaux. Elle passe deux ans au Vancouver Community College et étudie le chant avec Paula Kremer.

En 2009, elle déménage à Toronto afin d’enregistrer et son troisième album, Straight Line sous le nom de Christina Maria. Cet album a vu le jour grâce à quelques investisseurs canadiens comme David Baxter, Russel Broom et Ryan Guldemond de Mother Mother.

L’année suivante, ce même album sort en Suisse sous le label Little Jig Records. Rykka se produit alors en Suisse et en Allemagne et fait de la Suisse sa seconde patrie.

En 2012 sort son premier album sous le Rykka : Kodiak. Changement de nom pour Christina Maria qui marque aussi un changement radical de sa carrière musicale. Elle passe du folk acoustique à la pop alternative. L’album sort en Suisse en 2013.

Une de ses chansons – Blackie-  a été interprétée dans l’épisode 7 de la saison 4 de la série Rookie Blue

Cette même année, elle remporte le prestigieux Concours Project Peak Performance et fait plusieurs tournées à travers le Canada et l’Europe.

Aujourd’hui, Rykka partage son temps entre Zurich et Vancouver, sa ville natale. Elle vient d’achever son album Beatitudes qui sortira dans le courant de cette année.

La Suisse participe à la seconde Demi-Finale

Rykka-2Soldier, take off your armour
Show me your heart; this is home
And it’s stronger, stronger than water
Deeper than reason, longer than time

Here we are at the end of the movie
I’ve never felt more alive
It’s time to rise

We’re the last of our kind
It’s a whole new world
And we’re facing the fire
Not afraid of our own ghosts

We’re the last of our kind
And we’re all that we know
And we’re out of our minds
Not afraid to be brave though

We’re the last of our kind
The last of our kind
The last of our kind
Not afraid to be brave
We’re the last of our kind

This is paradise
Turn off the search light
We’re where we belong

Standing tall at the end of the story
Watching worlds collide
It’s time to rise

We’re the last of our kind
It’s a whole new world
And we’re facing the fire
Not afraid of our own ghosts

We’re the last of our kind
And we’re all that we know
And we’re out of our minds
Not afraid to be brave though

We’re the last of our kind

Here we are now with nothing to lose
I know without love we won’t pull through
‘Cause deep in the night
There is a light and it guides us to truth

It’s a whole new world
And we’re facing the fire
Not afraid of our own ghosts

We’re the last of our kind
And we’re all that we know
And we’re out of our minds
Not afraid to be brave though

We’re the last of our kind
The last of our kind
The last of our kind
Not afraid to be brave
We’re the last of our kind

Albums :

  • 2012 – Kodiak
  • 2013 – Blackie Remixes
  • 2014 – Rykka Electric Remixes

[poll id=”112″]

[poll id=”113″]

[poll id=”96″]

rykka_497a2179Que dire de cette chanson ? J’ai toujours beaucoup aimé la chanson de la Suisse. Elle est moderne, bien interprétée (malgré ce que certains en pensent) et correspond au style musical que j’aime écouter en dehors de l’Eurovision. Le seul reproche que je pourrais faire à cette contribution, c’est qu’on a l’impression qu’il n’y a pas de début. Lorsqu’on écoute le début, on a l’impression d’avoir pris la chanson en route. Celle-ci méritait une intro musicale plus musclée. Mais bon, malgré cela, je verrais bien Rykka chanter une seconde fois le 14 mai à Stockholm.

Vos avis : 

Bêta X 13/02/2016 – Yeeees 🙂 !!!! La Suisse pour une finale 🙂 et même pour un Top 10 🙂

Nico 13/02/2016 – Enfin, les suisses ont compris ! Avec Rykka, je pense que nous avons de réelles chances de pouvoir se qualifier en finale. Et si d’ici Stockholm, elle travaille encore sa mise en scène et ajuste la tonalité de sa voix, on pourrait même la retrouver dans le Top 10 de la finale internationale, j’y crois vraiment. 2016 sera le grand retour de la Suisse à l’Eurovision. Excellent choix ce soir, de toute manière, il était incontournable, certainement le meilleur depuis Annie Cotton, une autre canadienne qui en 1993, nous avait porté chance en atteignant le Top 3 à Millstreet en Irlande.

Franck 13/02/2016 – J’appréhendais beaucoup son live, et il faut dire qu’elle chante très bien! Après, la chanson est bonne, mais elle a besoin d’être retravaillée pour espérer atteindre une bonne place. Je pense notamment qu’il lui manque quelque chose qui la rendrait mémorable, un hook. Une fois un peu remasterisée, je pense qu’une finale est bien envisageable. Bonne chance à nos voisins suisses, bien qu’on ne puisse voter pour eux en demi-finale!

Picasso 13/02/2016 – J’ai dû louper quelque chose…car je n’ai rien retenu après ma première écoute et la chanson ne m’a fait aucun effet. C’est grave docteur ?

Matt’ 13/02/2016 – Bravo la Suisse! Le bon choix a été fait. J’espère que l’on vous reverra le 14 mai en finale! Bonne chance.

Alexandre 14/02/2016 – C’est taillé pour le concours, Rykka est une bonne chanteuse mais il y a cette impression de manque qui fait que je n’accroche pas trop. Je préfère Time to Shine, une chanson qui ne méritait absolument pas son odieuse dernière place lors de sa demi-finale. Toujours est-il que la Suisse ne volerait pas du tout une qualification.

Voir tous les commentaires