eurovision-2016-logoLe quatrième jour se lève sur Stockholm, capitale la plus médiatisée du moment. Aujourd’hui, on continue les premières répétitions individuelles avec la seconde partie de la deuxième demi-finale. Minimum syndical pour ce jour férié : 8 pays seulement se produiront sur scène. La Slovénie se parera de bleu et rouge et ouvrira le bal à partir de 10 h. La Belgique fermera la marche. Nous attendons avec impatience la prestation de Laura. Elle entrera sur la scène de l’Arène à 15 h40. Autre prestation attendue, celle de l’Ukraine et Jamala, qui passera à midi pile. Avant cela, nos coeurs battront pour la Bulgare Poli que beaucoup d’entres nous adorent.

Slovénie

Pour palier à la monotonie de la chanson, ManuElla s’offre un beau gymnaste qui – torse nu bien sûr – nous fait quelques petites pirouettes. “Gééniaaal…” dirait Patrick Sébastien. Sauf qu’on n’est pas au grand cabaret et que l’Eurovision c’est un concours de chansons. Pour couronner le tout, il fallait bien une pluie de pyro pour relever le goût peu salé de “Blue and Red”. ManuElla évolue dans un décor rouge et bleu (ah ben oui, c’est le thème de la chanson !) faisant un peu penser au décor de The Voice.

Bulgarie

Et la pauvre ManuElla devra céder sa place à Poli Genova, ce qui ne va pas aider la belle slovène. La Bulgarie revient en force à l’Eurovision avec une des meilleures chansons pop de cette année… et peut-être aussi une des meilleures interprètes de cette année. Poli rayonne, elle déborde d’énergie, elle chante et danse avec une facilité déconcertante. La scène lui appartient ! Le monde lui appartient ! Ce serait une injustice de ne pas voir la Bulgarie dans le Top 5 final le 14 mai !

Danemark

Beaucoup de bleu et blanc sur scène, pour une prestation quasi identique que celle du Dansk Melodi Grand Prix. Le groupe est efficace sur scène. La chanson est certes plaisante à écouter, mais pas convaincante pour autant.

Ukraine

Une pluie de spots bleu, un peu d’orange dans le décor, un arbre qui pousse… et Jamala qui chante magnifiquement son titre. Le centre de presse est ébloui par le tableau à la fois simple et élégant, de même qu’il est hypnotisé par la chanteuse. Beaucoup voit l’Ukraine dans les cinq premiers de la finale.

Norvège

Sans doute pense-t-elle qu’elle lui porte bonheur ? Agnete – vocalement très en place – a revêtu la même robe qu’elle avait lors de sa victoire au Melodi Grand Prix. On s’en serait douté, le décor est bleu glace, avec quelques éclats blancs, un peu de fumée blanche. Nous avons notre “Reine des Neiges” 2016. Peu de changement par rapport à sa prestation d’Oslo.

Géorgie

Un jeu de miroir, du bleu, du rose, beaucoup de couleurs pour la Géorgie. Un tableau chargé et efficace, qui donne l’impression d’avoir plus que six interprètes sur scène. Certes une chanson qu’il faut apprivoiser, mais si on ne peut pas parier sur une qualification, on peut au moins se douter qu’elle ne terminera pas dernière de sa demi-finale (en tout cas elle ne le mérite pas).

Albanie

L’Albanie ne semble pas avoir convaincu le centre de presse. Absence de chorégraphie, pas de mise en scène, pas assez d’effets pouvant rendre la chanson plus sympathique. Eneda était vêtue d’un pantalon de cuir noir et d’une veste blanche. Niveau décor, des spots bleu et comme toile de fond des étoiles dorées.

Belgique

Le contraste avec l’Albanie est frappant. Ici, de la choré, il y en a. Et pas qu’un peu. Une chorégraphie très inspirée des années 70 et qui semble très bien fonctionné. Laura est dynamique, heureuse d’être sur scène, et d’une joie communicante. Preuve en est : elle a reçu une ovation du centre de presse. Là-bas, on la voit se qualifier pour la finale.

Bilan de la journée

C’est incontestablement Jamala la grande gagnante. L’Ukraine voit sa cote chez les bookmakers monter d’une façon spectaculaire, venant maintenant se placer juste derrière la France, en troisième position. Autre gagnante de la journée : la Belgique quoi voit également ses cotes grimper. En revanche, les bookmakers n’ont pas été impressionnés par l’interprétation de Poli Genova, qui chute mais reste tout de même dans le top 10.