Un vent de renouveau plane sur le concours et deux nouveaux élèves toquent à la porte de l’EBU, dans l’espoir d’en devenir membre (et potentiellement, de pouvoir prétendre à une participation à l’Eurovision). Et qui sont ces deux pays ? Le Kosovo et le Liechtenstein, mes chers ! (Note à moi-même, j’aurais peut-être dû rajouter le Kosovo au Quoro, moi…).

Côté Kosovo, c’est un haut responsable de la RTK (la chaîne publique Kosovare) qui l’a évoqué fin mai. « En juin, nous tenterons de nous inscrire pour participer à l’Eurovision 2025 et nous espérons recevoir une réponse positive », a très précisément déclaré Besnik Boletini. Au vu du statut très controversé du pays, rien n’est encore sûr pour leur sort lors de l’édition 2025⋯ Ce qui n’a pas empêché la RTK de lancer, dès le 31 mai, les inscriptions pour la deuxième édition du Festivali i Këngës në RTK (avec lequel le Kosovo espère sélectionner à l’avenir ses représentants pour l’Eurovision). Les inscriptions resteront ouvertes jusqu’à la fin août pour un Festival prévu en fin du mois d’octobre.

Pendant ce temps, au Liechtenstein… La rumeur a été lancée par le journal Liechtensteiner Vaterland : le petit pays serait en pleine démarche pour devenir membre de l’EBU avec pour but final de participer à l’Eurovision. Le Liechtenstein avait par le passé montré des velléités de participation au concours, jusqu’à ce que le directeur de la chaîne publique du pays ne meure il y a quelques années. Le projet d’Eurovision avait été abandonné, mais il semblerait bien qu’il soit remis sur les rails !

À suivre donc, pour voir si nous accueillerons ces deux nouvelles têtes en 2025. Si tel devait être le cas, l’EAQ sera sur le coup ! Et vous, le Kosovo et le Liechtenstein à l’Eurovision, ça vous tenterait ?

Crédits photographiques : UER | RTK