Bonjour les amis, merci de votre fidélité à cette rubrique hebdomadaire qui dissèque les rumeurs qui courent sur la planète Eurovision : ce samedi, 3 nouveaux dossiers à découvrir ensemble : il va être notamment question d’un changement qui pourrait révolutionner la face du concours (si si je vous assure…..)

Rumeur 1 : Vers une modification du système de vote ?

Tout est parti d’une interview donnée au magazine télé espagnol Vertele ! par Toni Prieto, la directrice des divertissements de la TVE. Mme Prieto y indique que l’EBU consulte en ce moment les délégations afin de recueillir leur ressenti sur le système de vote.

Toni Prieto, à l’origine des révélations…

Plusieurs pistes sont mises sur le tapis parmi lesquelles les 3 suivantes :

– Suppression des jurys nationaux au profit d’un 100 % télévote

– Fin du télévote avec le résultat déterminé uniquement par les jurys nationaux

– Maintien des deux collèges de votants avec modification du ratio entre jurys et télévote

Le dernier changement du système de votes date de 2016 avec le doublement des points attribués suite à la fin de la fusion jurys/télévote.

Si une des pistes évoquées était retenue, la face du concours en serait profondément modifiée :

Malte et l’Australie en particulier, chéris par les jurys nationaux, seraient en danger si le vote des professionnels était supprimé ou moins puissant.

A l’inverse, les pays qui obtiennent généralement un très bon télévote comme la Russie ou l’Italie pourraient voir d’un bon œil l’augmentation du poids des suffrages des téléspectateurs. Sergey Lazarev et Il Volo auraient remporté le concours en 2016 et 2015 si le télévote avait eu un rôle prépondérant.

Est ce qu’on croit à un changement du système de vote ? OUI à 55 %

Cette consultation des diffuseurs intervient après une édition 2019 assez particulière qui a mis en avant 3 types de problèmes que l’EBU veut sans doute juguler :

– De nombreux cafouillages ont été constatés dans la comptabilisation des points des jurys

– Un différentiel énorme a été constaté sur les résultats jurys/télévote pour certains candidats : le gagnant du télévote, Keiino, n’a été classé que 18ème par les jurys nationaux !

– Le vainqueur du concours n’a été couronné par aucun groupe de votants (c’était déjà le cas de Jamala en 2016)

Pour ma part, je trouve le système actuel plutôt pertinent et le modifier ferait forcément basculer l’équilibre trouvé. Je serai par contre favorable à une modification du nombre de membres pour chaque jury national (passer à 10 par exemple) afin de diminuer l’aléa lié à une fausse manipulation.

Rumeur 2 : Mariette de retour au Melodifestivalen ?

La liste des 28 élus pour la grand messe suédoise ne sera dévoilée que dans quelques semaines et les spéculations vont bon train pour savoir qui sera de la partie. Lors des épisodes précédents, nous avons abordé l’éventualité de voir The Mamas, Keiino et Carola se présenter en Février au suffrage des téléspectateurs suédois. Cette semaine, c’est une multi récidiviste qui est sur la sellette, Mariette.

Mariette a participé à 3 des 5 derniers Melodifestivalen. A chaque fois elle s’est qualifiée directement en finale et elle a même obtenu une belle troisième place en 2015.

Est ce qu’on y croit ? OUI à 80 %

Mariette a participé cet été à 2 camps d’écriture pour le Melodifestivalen. Elle est ensuite rentrée en studio ce qui pourrait tout à fait augurer d’un retour au Mello. Mais, l’argument massue qui va dans le sens de sa candidature est sa participation cette année au programme phare de la télé suédoise, Stjarnornas Stjarna.

Dans ce show proposé par TV4 et présenté par Petra Mede se produisent 8 artistes confirmés de la scène suédoise qui reprennent les chansons de stars internationales. Chaque semaine un des concurrents est éliminé. Mariette est arrivée jusqu’en finale où elle s’est inclinée face à Andreas Weise, vu au Melodifestivalen 2015 avec « Bring out the fire » (élimination en Andra Chansen).

Andreas Weise, vainqueur du Stjarnornas Stjarna 2019

Renaida, dont la prestation au Melodifestivalen 2018 avec « All the feels » lui avait valu la 9ème place en finale, s’est également produite dans Stjarnornas Stjarna et a terminé en 4ème position. On pouvait s’attendre à voir la jeune chanteuse candidater elle aussi pour le Mello 2020 mais elle a annoncé la semaine dernière sur les réseaux sociaux qu’un cancer lui avait eté diagnostiqué et qu’elle allait se consacrer à la lutte contre la maladie dans les mois qui viennent.

Renaida Braun

Rumeur 3 : Vers un retrait de la Hongrie ?

A ce jour, 38 diffuseurs ont confirmé leur présence à Rotterdam en 2020 : manquent à l’appel par rapport à 2020 la Russie, la Moldavie, l’Arménie et la Hongrie.

Si il y a peu d’incertitudes au sujet des 3 premiers, des rumeurs alarmistes nous parviennent en provenance de Budapest.

La Hongrie a connu en 2019 sa première élimination depuis son retour en 2011. Les audiences télévisées du Concours sont en chute libre depuis quelques années, idem pour celles du A Dal, le programme qui tient lieu de sélection nationale depuis 2012.

A Dal sera reconduit en 2020 sur un format de 8 semaines (finale le 07 Mars) mais le règlement de l’émission ne comporte cette année aucune mention d’une participation au concours pour son gagnant et autorise la présentation de chansons diffusées dès Mars 2019, en contradiction avec le règlement de l’Eurovision. Enfin, le vainqueur devra s’engager à être à la disposition du diffuseur, MTVA, jusqu’au 31 Mars 2020, ce qui exclut donc la période du concours Eurovision.

Les règles du A Dal 2020 et l’appel à contributions ont eté promptement retirés quelques jours après leur diffusion puis remises en ligne ce vendredi. Le diffuseur a indiqué qu’A Dal 2020 serait une plateforme visant à mettre en valeur les talents hongrois, sans visée eurovisionesque.

Les carottes sont elles cuites pour autant ?

Est ce qu’on croit au retrait hongrois ? NON à 51 %

A Dal ne sera pas utilisé pour sélectionner la chanson hongroise pour Rotterdam mais il reste toutefois pas mal d’autres opportunités pour le pays de Joci Papai :

– choisir son candidat en interne ou par le biais d’une autre émission

– demander au vainqueur ou à un des candidats du A Dal de concourir avec une autre chanson si celle qui l’emporte enfreint les règles du concours Eurovision.

Rien n’est perdu, je penche pour ma part vers un choix en interne et je connais déjà le candidat parfait : Adam Szabo, candidat malheureux du A Dal à 5 reprises.

Adam Szabo

Avant de vous laisser la parole via les commentaires et les sondages, consacrons quelques lignes à la star du feuilleton de la rentrée, Aly Ryan.

Aly Ryan, la légende est en marche

Cette semaine, Aly a soufflé le chaud et le froid : elle a révélé que sa candidature avait été rejetée par les diffuseurs autrichiens et estoniens (ah bon elle avait postulé pour eux ?) et, plus important, elle a annoncé qu’elle attendait un heureux événement….. qui pourrait in fine compromettre sa présence à Rotterdam en Mai prochain.

Reste à savoir si tout cela est vrai car la demoiselle semble peu digne de foi….

Voilà, c’est maintenant à vous de donner votre avis sur les questions suivantes :

C’est ainsi que se termine l’acte 5 de “Rumeurs, rumeurs”.

Je vous donne d’ores et déja rendez vous la semaine prochaine pour l’épisode 6. On y parlera entre autres d’une sélection nationale dont le classement serait déja déterminé…. Bon week- end !