AVROTROS, le radiodiffuseur néerlandais et candidat à l’Eurovision pour les Pays-Bas est au centre des attentions depuis la disqualification de Joost Klein en amont de la finale. Le radiodiffuseur vient de publier un communiqué suite à cette déclaration. Celui-ci se divise en trois parties :

Disqualification de Joost Klein

L’incident provoqué par Joost Klein est encore sous investigation menée par le procureur public suédois. De ce fait, ils ne peuvent partager des détails et des informations sur ce sujet le temps de l’investigation. Néanmoins, le radiodiffuseur maintient que la disqualification était non nécessaire et disproportionnée par rapport aux faits qui leur sont connus.

Investigation indépendante de l’UER

Nous vous en parlions récemment, une enquête menée par un expert indépendant a été soumise par l’UER. AVROTROS a rendu sa décision : ils collaboreront avec l’enquête et participeront bien avec cette investigation. Néanmoins, AVROTROS croit qu’une investigation réellement indépendante, plus en profondeur, doit être adressée pour étudier les problèmes d’organisation et de structure même de l’UER. Ceci englobe le rôle et le mandat du Groupe de Référence, les règles et possibilités de recours en cas de plaintes et la pression exercée auprès des délégations et des candidats en amont et durant le Concours.

Futur

Le Concours Eurovision de la Chanson a été créé pour connecter les pays et les gens par la musique et encourager une fraternité mutuelle. Ceci devrait être le point de départ pour les organisateurs et pour tous les pays participants.

AVROTROS

Tant qu’AVROTROS ne constatera pas que des changements d’organisation seront effectués pour les artistes et le message musical qu’ils veulent transmettre, la participation du pays sera mise en suspens. Les Pays-Bas ne seront donc peut-être pas présents à l’Eurovision 2025.

Crédits photographiques : AVROTROS