Hej ! Troisième semaine de festivités du côté de la Suède, qu’on commence avec quatre nouveaux candidats et non des moindres, puisque parmi eux se cache notamment une ancienne gagnante de l’Eurovision !

#1 – Charlotte Perrelli

CARTE D’IDENTITÉ

Née Anna Jenny Charlotte Nilsson
– Date et lieu de naissance : 07/10/1974 à Hovmantorp (46 ans)
– Nombre de participations au Melodifestivalen : 4 (1999, 2008, 2012 et 2017)
– Meilleur classement : vainqueure (1999 et 2018)
– Dernière participation : 2017 (éliminée en demi-finale)

– Style musical : pop, disco, schläger
– Titres notables : Take Me To Your Heaven, Broken Heart, Millions Miles Away, Hero, The Girl, Diva to Diva

Le saviez-vous ? Elle n’est pas apparue sur scène lors de l’Eurovision 2000 à Stockholm suite à un conflit avec la SVT

(et pour info, elle est l’ex-belle soeur de Pernilla Wahlgren puisque divorcée du frère de son mari … et donc l’ex tante par alliance de Benjamin Ingrosso. Vous suivez ?)
SUIVRE SON ACTUALITÉ

Facebook
Twitter
Instagram
Spotify
Site officiel



C’est par l’une des plus grandes stars suédoises que nous entamons notre série de portraits aujourd’hui. Si elle fait très jeune ses premiers pas sur scène, c’est en 1994 que commence la carrière professionnelle de Charlotte Perrelli, puisqu’elle commence à chanter au sein du dansband Anders Engbergs.

Trois ans et deux albums après, elle rejoint le groupe Wizex (dont Kiki Danielsson fut chanteuse et co-fondatrice).

Celle qui était encore Charlotte Nillsson quitte le groupe en 1999 et se lance dans une carrière solo, qui la conduit pour la première fois au Melodifestivalen avec le titre Tusen och en natt. Elle ouvre la soirée et repart par la même occasion avec le trophée.

Quelques mois après, c’est sur la scène de l’International Convention Centre de Jérusalem qu’on la retrouve à l’occasion de l’Eurovision 1999. Devenu Take Me To Your Heaven, son titre et sa prestation offrent une quatrième victoire à la Suède, vingt-cinq ans après ABBA et huit ans après Carola.

Elle sort dans la foulée son premier album, Charlotte, qui atteint la troisième place des charts suédois. Deux ans plus tard, c’est son second album, Miss Jealousy, que le public découvre, notamment avec le titre You Got Me Going Crazy.

En 2004 sort son troisième album, Gone Too Long, dont son extraits Broken Heart et Million Miles Away, qui connaissent un grand succès dans le pays.

Trois ans plus tard paraît I din röst, album hommage à Monica Zetterlund, composé de reprises de la grande chanteuse et d’un single original, éponyme de l’album.

Après avoir sorti deux titres en suédois, Som du et Jag är tillbaks, 2008 est une année phare dans la carrière de Charlotte désormais Perrelli, puisqu’elle participe pour la seconde fois au Melodifestivalen avec le titre Hero, qui lui offre une deuxième victoire à la mythique sélection suédoise, bien que le public ne l’ait placée que deuxième de ses votes.

Très vite, elle s’impose comme l’une des grandes favorites de l’Eurovision qui se tient alors à Belgrade. Mais à la surprise générale, en dépit d’une intense campagne de promotion à travers l’Europe, elle ne se classe qu’à une décevante 18ème place ex-aequo avec la France. Pire encore, les résultats ultérieurement dévoilés révèleront qu’elle ne doit sa qualification en finale qu’au repêchage des jurys, puisque le télévote ne lui avait accordé qu’une 12ème place synonyme d’élimination.

Cet échec n’empêche pas le titre de cartonner dans les charts suédois, puisqu’il reste de longues semaines à la place de numéro 1, ce qui lui permet d’être le titre suédois le plus vendu de l’année. Un concert à Pékin durant les Jeux Olympiques lui donne même l’occasion de signer un contrat avec un label chinois et de distribuer l’album Hero dans le pays !

La même année, elle sort un album de Noël, Rimfrostjul et, dès 2009, devient jurée de l’émission Talang pour trois saisons. En 2010, elle sort un duo avec Magnus Carlsson à l’occasion du mariage de la Princesse Victoria de Suède avec Daniel Westling.

Après avoir joué Eva Peron dans la version suédoise de la comédie musicale Evita et publié un livre de fitness, elle participe à nouveau au Melodifestivalen en 2012 avec le titre The Girl, qui donnera lieu à un septième album éponyme (qui contient un duo avec une certaine Kate Ryan – qui existe même en version française). Et pour la première fois, son aventure au Mello s’achèvera dès les demi-finales.

Après avoir sorti un second livre de fitness et effectué une seconde tournée avec Diggiloo (un spectacle réunissant de célèbres artistes suédois lors de grands concerts estivaux en extérieurs auquel l’artiste va participer plusieurs autres fois par la suite), Charlotte Perrelli sort un nouvel album de Noël en 2013, Min barndoms jul.

En 2015 et 2016 paraissent deux nouveaux singles, Bröllopsvalsen et Här står jag, ainsi qu’un livre sur la maternité.

2017 marque son grand retour au Melodifestivalen avec le titre Mitt liv (qui donnera lieu à un album éponyme). Seule sur scène avec sa guitare, la schlagerdiva surprend avec une ballade en suédois à mille lieues de son univers musical habituel. Cela ne l’empêchera hélas pas de caler une nouvelle fois en demi-finale.

Après avoir publié son autobiographie Flickan från Småland en 2018, Charlotte Perrelli commente l’Eurovision 2019 en direct de Tel-Aviv aux côtés d’Edward af Sillén, pour les vingt ans de sa victoire au concours. Pour l’occasion, elle sort un duo de divas avec Dana International sobrement intitulé … Diva to Diva.

“Jamais deux sans trois” dit le fameux adage. Still Young sera t-il alors le titre de la troisième victoire au Melodifestivalen ou bien celui d’un troisième calage consécutif en demi-finale ? Réponse le 20 février.

#2 – Emil Assergård

CARTE D’IDENTITÉ

– Date et lieu de naissance : 23/05/1991 à Undrom (29 ans)
– Nombre de participations au Melodifestivalen : première participation

– Style musical : pop-rock
– Titres notables : All In, Intima, Stora stygga Stockholm, X, För Alltid, Våran sista sommar

Le saviez-vous ? Emil Assergård, c’est 150 millions d’écoutes sur Spotify (et plusieurs millions de vues sur YouTube)
SUIVRE SON ACTUALITÉ

Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
TikTok
Spotify
Site officiel



Après avoir remporté un concours de talents à Sollefteå en 2009, Emil Assergård sort son premier album, Rakt från hjärtat, en 2013.

En janvier 2014 paraît le single Luns på med storfan, interprété en duo avec le groupe humoristique Småstadsliv, avant de sortir un an plus tard un duo avec Kristian Täljeblad intitulé Falsk, ainsi qu’un EP.

2015 marque l’année de la sortie de son deuxième album, Den ensamma känslan, et d’un deuxième EP, Skön.

C’est cependant à partir de 2016 que sa carrière prend de l’envergure, lorsqu’il signe un contrat avec Universal. Il sort le single All In, qui rencontre un énorme succès en Suède et lui vaudra pléthore de disques d’or et de platine.

En suivront de nombreux autres (dont Intima, Stora stygga Stockholm et X) – qui en feront l’un des cinquante artistes les plus diffusés en radio en Suède – ainsi qu’un nouvel album, Leva Livet – En Samling. Sorti en 2019, il a atteint la cinquième place du top des ventes suédois, ce qui lui vaut de faire ses débuts dans les programmes télévisés Bingolotto et Lotta på Liseberg.

Il a été nommé au Rockbjörnen (Ours de pierre – récompense musicale attribuée par le journal Aftonbladet) de l’artiste masculin live de l’année 2019, année où il quitte Universal pour s’auto-produire. Il en profite pour sortir cinq nouveaux singles en 2020, parmi lesquels Om jag vore DJ et Våran sista sommar, ce dans l’optique de sortir un nouvel album.

L’ascension d’Emil se confirmera t-elle sur la scène de l’Annexet ?

#3 – Klara Hammerström

CARTE D’IDENTITÉ

– Date et lieu de naissance : 20/04/2000 à Stockholm (20 ans)
– Nombre de participations au Melodifestivalen : 1 (2020)
– Meilleur classement : 5ème en demi-finale (2020)
– Dernière participation : 2020

– Style musical : pop
– Titres notables : Break Up Song, You Should Know Me Better, Nobody, Oh My Oh My, DNA

Le saviez-vous ? Klara Hammerström a une soeur jumelle prénommée Selma, et comme elle, elle faisait des compétitions d’équitation.
SUIVRE SON ACTUALITÉ

Facebook
Instagram
YouTube
Spotify
TikTok



Si la musique vibrait déjà dans son âme, ce n’est pas sur scène que Klara Hammerström s’est révélée aux yeux du public suédois, mais dans une émission de télé-réalité nommée Familjen Hammarström et qui suit les aventures de sa famille sur plusieurs épisodes (pour y jeter un coup d’oeil, c’est sur SVT Play que ça se passe).

Crédits photographiques : SVT Play

L’année suivante, elle sort Break Up Song et You Should Know Me Better, ses premiers titres.

À Noël 2019, Klara propose au public suédois un titre… de Noël intitulé Riding Home For Christmas.

C’est l’année dernière qu’elle fait ses grands débuts sur la scène du Melodifestivalen avec le titre Nobody. Ouvrant une deuxième demi-finale 2 plutôt relevée, elle y terminera à la cinquième place.

Elle poursuit toutefois son chemin et sort de nouveaux titres au cours d’une année mouvementée, dont The One, un duo avec Mohombi et Oh My Oh My.

Avec Beat of Broken Hearts, Klara Hammarström prendra t-elle sa revanche et réussira t-elle à se frayer un chemin vers la finale du Melodifestivalen ?

#4 – Mustasch

CARTE D’IDENTITÉ

– Groupe composé de Ralf Gyllenhammar, David Johannesson, Stam Johansson et
Robban Bäck
– Nombre de participations au Melodifestivalen : 1 pour Ralf Gyllenhammar (2013) – première participation pour le groupe
– Meilleure place : 7ème

– Style musical : heavy-metal
– Titres notables : I hunt alone, Black City, Double Nature, The Challenger, Lawbreaker, Blood in blood out

Le saviez-vous ? Le nom du groupe a pour origine les … moustaches que portaient
ses membres originels.
SUIVRE LEUR ACTUALITÉ

Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Spotify
Site officiel

Fondé en 1998 à Göteborg, le groupe sort son premier EP, The True Sound of the New West, en 2001, qui leur permet de se faire connaître sur la scène musicale suédoise. Leurs deux premiers albums Above All (2002) et Ratsafari (2003) leur permettront d’ailleurs d’être nommés aux Grammies.

Mais c’est à partir de leurs albums suivants, Powerhouse (2005) et Latest Version of The Trust (2007) qu’ils vont truster le top des charts suédois

Les succès s’enchaînent de Mustasch (2009) à Silent Killer (2018), en passant par The New Sound of the True Best (2011), Sounds Like Hell, Looks Like Heaven (2012) ou Thank You For The Demon (2014), ce au gré de départs d’anciens membres remplacés par de nouveaux.

C’est dans cet intervalle de temps que, tout en poursuivant ses activités au sein du groupe, le chanteur et leader, Ralf Gylenhammar, tente une éphémère aventure solo qui le mènera au Melodifestivalen 2013 avec Bed On Fire. Il y terminera à la septième place en finale.

C’est quatre ans plus tard que le groupe se produit pour la première fois sur la scène Melodifestivalen en temps qu’interval act aux côtés du vétéran Hasse Andersson, avec le titre Hound From Hell.

Le dernier album du groupe, Killing It For Life, est sorti en 2019.

Sept ans après sa qualification en finale, Ralf Gyllenhammar fera t-il la passe de deux, cette fois-ci avec son groupe et leur titre Contagious ?

Vous venez donc de découvrir les quatre premier.e.s candidat.e.s de cette troisième demi-finale. Rendez-vous dès demain pour faire plus ample connaissance avec les trois dernier.e.s !