Dernier pays balte à choisir sa chanson, l’Eesti Laul démarre demain, jeudi 13 février, en Estonie. Après deux soirées cette semaine, la sélection laissera mijoter les lives et les premières déceptions jusqu’au dernier jour du mois de février, dans deux semaines. Pour chaque demi-finale, six chansons se qualifieront en finale. Il y aura d’abord un premier tour de vote mixant vote du jury et télévote à 50% chacun, duquel sortiront quatre chansons qualifiées; puis un second tour 100% télévote désignera les deux autres qualifiées parmi les chansons restantes.

Voici un récapitulatif des deux demi-finales, avec mes avis personnels. J’attends le vôtre en commentaire ! Pas de sondage pour ces demis, il sera mis en place sur l’article de la finale.

Demi-finale 1 : Jeudi 13 février – 18h30 à 21h15, heure de Paris (19h30-22h15 heure de Tallinn) avec une coupure entre 20h et 20h30 heure de Paris.

Aucun autre événement majeur à signaler ce jeudi, pas d’excuse donc pour ne pas vous poser en rentrant de votre journée devant la soirée de lancement de l’Eesti Laul.

Picture Chanson Commentaires Loreen
« Young » – Rasmus Rändvee Uptempo-country dans l’air du temps… Et c’est tout. L’air est sympathique, le chanteur est charismatique, mais l’ensemble manque cruellement de personnalité et d’un quelconque quelque chose. C’est bon, mais très lisse.
« Leelo » – Kruuv La construction et la répétitivité de l’ensemble me laisse de marbre, et je n’ai pas vraiment de commentaires à faire sur ce morceau folk en estonien tant il m’est transparent, malgré la sympathie du groupe…
« By My Side » – STEFAN Stefan a une très belle voix et est un bon interprète. Mais des ballades semblables, il y en a beaucoup, et même plusieurs autres dans la sélection. Quel dommage d’arriver à quelque chose de fade ! Mais peut tirer son épingle du jeu sur un bon live, surtout que les deux autres ballades masculines concurrentes sont dans l’autre demi.
« Right Time » – INGA Les couplets sont vraiment chouettes et mettent bien en valeur la voix d’INGA, mais les refrains font un peu retomber le soufflé et l’ensemble finit par lasser… C’est dommage pour INGA, d’autant que je ne vois pas un immense potentiel live.
« Write About Me » – Anett Kuldin & Fredi Ensemble jazzy très sympathique. Même si l’ensemble ne casse pas des briques et n’est pas des plus compétitifs pour l’Eesti Laul, ce sont trois minutes très agréables et douces.
« Kirjutan Romaani » – Revals Pop en estonien avec nuance plus allégée de country (oui, ça se décline visiblement bien à l’Eesti Laul). Personnellement, ces trois minutes passent… Et s’oublient aussitôt
« Videomäng » – Renate Une autre chanson pop où il ne se passe malheureusement pas grand chose… L’estonien rend l’ensemble très agréable et doux, mais le problème, là aussi, c’est qu’elle manque de quelque chose de mémorable l’auditeur…
« Break Me » – Laura Je n’ai jamais été très cliente des chansons de Laura. Ceci dit, pour la première fois, elle ne s’est pas faite coller une composition de Sven Lohmus, donc pas une soupe pop. Ca nous donne une chanson sympathique, un live sans aucun doute porté avec brio, mais je ne comprends pas vraiment où va la chanson musicalement. En finale, sans doute.
« Without A Reason » – Little Mess Encore de la pop-country… Sur ce morceau-ci, ceci dit, je trouve que le trio apporte un dynamisme qui peut rendre très chouette les 3 minutes de live.
« Georgia (On My Mind » – Egert Milder Un morceau un peu esprit « coin du feu » qui se laisse écouter. Le refrain se mémorise facilement. Le timbre du voix du chanteur et la chanson se marient à merveille ! Peut se démarquer des chansons similaires.
« Ping Pong » – Jennifer Cohen En plus de ne pas être à la pointe de la modernité ni de l’originalité en termes de pop, je dois dire que le refrain et les sonorités « balle de ping-pong » m’agacent plus qu’autre chose… Allez, pour dire quelque chose de positif, la dernière ligne, « by the way I won » prête à sourire.
« Majakad » – Synne Valtri & Väliharf Aïe aïe ouille ! L’instru de cette chanson a probablement le même âge que moi, et vous vous doutez bien que je suis au moins majeure. Je ne comprends pas le choix de placer cette chanson pour clôturer la soirée, l’effet dance et dynamique ne prend pas vraiment…

Demi-finale 2 : Samedi 15 février – 18h30 à 21h15, heure de Paris (19h30-22h15 heure de Tallinn) avec une coupure entre 20h et 20h30 heure de Paris.

L’horaire sera un peu plus chargé samedi, mais l’heure de fin devrait vous permettre d’enchaîner directement sur, au hasard, l’Andra Chansen, et donc de ne pas rater cette demi bien plus intéressante, de mon avis, que la première. Qu’est ce que c’est bien fait !

Picture Chanson Commentaires Loreen
« Kapa Kohi-LA » – Viinerid Je ne me range pas dans cette catégorie d’eurofans qui fustige systématiquement tout ce qui se veut décalé ou différent… Mais pour le coup, je ne trouve rien d’intéressant dans la proposition des « Saucisses », puisque c’est leur nom. Les paroles parlent apparemment c’est une proposition humoristique (et un peu lourde sur les bords) sur les ruraux et les villages… Pas emballée par le concept. A voir comment fonctionnera la private-joke sur le public estonien, mais musicalement, ça ne vaut pas un clou.
« Hingelind » – Janet Décidément, l’estonien apporte un vrai plus de capital sympathie et la voix de Janet est très agréable ! Mais je ne comprends pas ce choix instrumental sur le refrain, je ne trouve pas qu’il se marie bien à l’ensemble, se voulant moderne, mais le rendu fait presque daté tant il rate le coche… Pas sûr que Janet rechantera samedi 29.
« What Love Is » – Uku Suviste Je ne vais pas me faire des amis sur ce coup: c’est typiquement ce que je n’ai pas envie de voir. Vu et revu, paroles niaises et creuses à souhait, et ça se prend trop au sérieux pour ce que c’est : une powerballad masculine comme on a déjà entendu plein. Mais pour les amateurs, pas de soucis à se faire, ça devrait très facilement passer en finale et bien s’y classer.
« Only Dream » – Inger Une autre ballade, plus acoustique, gentiment naïve, mais aux airs de déjà-vu. Une question revient encore : comment diable se démarquer sur 12 chansons ?
« Miljon sammu » – Merilin Mälk Un uptempo féminin en estonien… assez similaire aux autres uptempos féminins en estonien de la sélection. C’est ceci dit celui que je trouve le plus réussi, mais il aurait gagné à monter un peu plus en puissance sur les refrains et sur la fin.
« Heart Winder » – German & Violina Uptempo country supplément violon cette fois ! Violon qui, j’imagine, est supposé rehausser le tout, mais le cocktail final ne prend pas du tout sur moi… Le refrain n’est pas vraiment efficace, ce qui en fait un ensemble manquant cruellement de relief.
« Beautiful Lie » – Jaagup Tuisk Nous y voilà ! Jaagup semble être le favori des fans, de ce que j’ai vu sur les réseaux. Et c’est assez justifié: sa ballade est efficace, bien construite, avec un bon potentiel en live. Elle n’échappera pas à la comparaison avec Arcade, que je trouve moyennement pertinente; les deux chansons n’ont pas la même identité ni la même envergure, je trouve Beautiful Lie bien plus classique. Personnellement, c’est mon 2e de la sélection, il me manque quelque chose pour en faire une chanson avec un vrai potentiel de haut classement à l’Eurovision, mais soyons honnêtes, c’est l’une des rares de la sélection qui pourrait porter l’Estonie en finale. A voir si Jaagup transforme l’essai en live.
« Lean On Me » – Ziggy Wild Un peu seule sur son créneau, cette chanson pop-rock aux accents vintage devrait se démarquer par son énergie et réveiller la foule entre les deux ballades intimistes. Bien qu’un peut répétitive, c’est le genre de chanson pour laquelle le live sera une vraie carte à jouer pour ne pas rester un tampon entre deux des meilleures chansons de la sélection.
« I’m sorry. I messed up » – Uudo Sepp Une autre très bonne ballade, plus acoustique cette fois. Si les premiers refrains mettent le temps à décoller, la dernière minute est particulièrement réussie et peut faire un super effet en live selon l’interprétation qu’en offrira Uudo. C’est ma favorite personnelle, et je m’étonne qu’elle ne bénéficie pas d’un engouement similaire à celui de Beautiful Lie (ou peut-être ne voyons-nous pas les mêmes avis ?)
« Üks Kord Veel » – Traffic Une chanson pop très très… interchangeable. La patte instrumentale de Victor Crone se retrouve (et ce n’est pas un compliment pour moi). A part la relative popularité du groupe, je ne vois pas ce qui mobiliserai des votes envers cette proposition.
« Out In Space » – SHIRA Une ballade féminine un peu alternative, avec quelques touches jazzy que je trouve très intéressante. Il faudra voir si SHIRA est capable de créer une véritable atmosphère qui lui permettrait de se démarquer en live.
« Unistustes » – Mariilis Jõgeva On finit sur une chanson pop féminine en estonien ! Pas désagréable, mais comme je l’ai trop souvent écrit dans cet article à mon goût… Plutôt oubliable. Risque d’être autant plus transparente selon la réussite du live de SHIRA juste avant elle.

Vous l’aurez compris, si je devais résumer mon avis sur cet Eesti Laul… Eh bien c’est que ce n’est assurément pas leur meilleur cru. En revoyant des années comme 2017, où littéralement chaque chanson finaliste aurait pu aller en finale de l’Eurovision (sauf celle qui a été choisie, ironiquement), on a de quoi être un peu déçu. Beaucoup de chansons se ressemblent, sans vraiment se distinguer. D’ores et déjà se profilent les 2-3 chansons qui pourront arriver en Superfinale le samedi 29, bien que quelques autres aient un vrai potentiel de dark horse sur les lives.

Et vous ? Quelles chansons avez-vous ajouté à vos playlist ? Allez vous regarder l’Eesti Laul ?Pensez-vous que le résultat est écrit d’avance, et si oui, en faveur de qui ? Les artistes ayant déjà participé par le passé ont-iels une chance de gagner leur ticket pour l’Eurovision cette fois-ci ?