A mon tour de vous donner mon top 10 de la décennie. J’ai très peu l’habitude de faire un classement. Car pour moi, une chanson reste avant tout une œuvre inclassable. J’ai donc sélectionné dix chansons que j’écoute toujours avec plaisir et dont le temps qui passe ne semble pas avoir d’effets négatifs (en tout cas sur ma personne). Musicalement parlant, j’aime le rock et le rock alternatif, genres musicaux peu prisés à l’Eurovision. Je me rabats alors sur la musique pop légère qui ne fait de mal à personne, ou encore les ballades à la guitare tendre à l’oreille comme la chanson que j’ai classé dixième.

1 Pt – Finlande 2011 “Da Da Dam”

J’ai tout de suite été emballé par cette chanson. Une petite ballade toute simple, une belle histoire racontée, j’ai aimé aussi l’élégant chanteur, seul sur l’immense scène allemande, tentant de passer son message écolo. J’ai été ravi lorsqu’il a été qualifié en finale, sachant pertinemment qu’il n’aurait que peu de chance de se classer dans la première partie du tableau le soir de la finale.

2 Pts – Belgique 2015 “Rhythm Inside”

La chanson était un OVNI et Loïc un extraterrestre sur la planète Eurovision. C’était presque une gageure de présenter une chanson aussi peu classique face à une reine des neiges russe, un imposant trio de ténor ou encore un spectacle suédo-eurovisionesque. Une quatrième place qui m’a fait plaisir, j’avoue que je ne m’attendais pas à un classement aussi haut.

3 Pts – Portugal 2017 “Amar Pelos Dois”

Une chanson hors du temps, une décharge d’émotions incontrôlable. Difficile de résister à ce tsunami émotionnel. Elle était à pleurer cette interprétation ! Enfin une victoire pour le Portugal. Et elle était bien méritée.

4 Pts – Norvège 2015 “A Monster Like Me”

Une chanson mélodique, mélancolique, et très bien foutu musicalement. Un vrai grand moment intense.

5 Pts – Italie 2013 “L’Essenziale”

C’était sans conteste ma chanson préférée de 2013, une belle ballade italienne…. Et ces violons qu’on entend lors du refrain final, c’était une pure merveille.

6 Pts – Finlande 2014 “Something Better”

C’est sans doute la chanson qui s’apparente le plus à ce que j’aime écouter musicalement. J’aurais eu beaucoup de peine si ce groupe était resté en demi-finale.

7 Pts – Australie 2015 “Tonight Again”

Une chanson feel good très bien orchestrée. Ça donne la patate. Je l’écoute souvent quand j’ai un coup de blues.

8 Pts – Australie 2016 “Sound Of Silence”

Antoine me dira le contraire, mais c’est pour moi la plus grande injustice de cette décennie. Cette chanson méritait la victoire, mais géographiquement parlant, elle n’avait pas les atouts nécessaires pour remporter le vote du public. C’est dommage.

10 Pts – Israël 2018 “Toy”

Même chose que pour l’Australie 2015. La chanson me donne la pêche. Je la trouve intelligemment écrite, et bien ancrée dans notre époque.

12 Pts – Suède 2012 “Euphoria”

Cette victoire suédoise était une évidence et un bol d’air frais après la victoire en demi-teinte de l’Azerbaïdjan l’année précédente. C’est une chanson que j’écoute encore régulièrement et dont je ne me lasse toujours pas. For ever till the end of time.

Il y a d’autres chansons que j’adore et que je suis obligé de laisser sur le carreau, comme la Belgique 2010 et 2017, la Suisse 2019, la France 2016, les Pays-Bas 2014, la Turquie 2010 ou encore l’Allemagne de la même année.

Le souvenir de la décennie

Si je dois garder en mémoire une image de cette décennie, c’est Conchita Wurst levant du bout des bras son trophée et scandant « we are unstoppable » devant 180 millions de paires d’yeux. C’était un grand moment de télévision et c’est là que je me dis que l’Eurovision est une émission formidable, qui fait bouger les mentalités.