Bucarest

Ou l’histoire d’un pays dont on attendait la victoire et dont on n’attend plus grand chose…

Avant 2010… la Roumanie est un leader du concours depuis son top 10 surprise en 2002. Elle est si souvent dans le top 10 qu’elle n’a même pas besoin de passer par les demi-finales. Elle termine même 3ème en 2005. Quand les demi-finales deviennent obligatoires, elle est toujours qualifiée : c’est une maîtresse du télévote et une bonne tacticienne.

La Roumanie a choisi l’intégralité de ses chansons depuis 1993 par le biais d’une finale nationale, la Selectia Nationala. Celle de 2010 consiste en une finale de 16 artistes. Paula Seling, qui a deux chansons, l’emporte en duo avec le norvégo-roumain Ovi, devant Luminita Anghel qui tentait son grand retour après 2005 et Catalin Josan.

Et deuxième podium pour la Roumanie ! La sélection 2011 n’oppose que 12 finalistes, mais a surtout la particularité d’avoir tenu lieu de réveillon du Nouvel an à la TVR. Le groupe Hotel FM s’impose (et gagne un BMW par ailleurs !) avec “Change” devant les favoris du télévote, Distinto, Ianna & Anthony Icuagu.

15 finalistes en 2012, après le score moyen d’Hotel FM (17ème à Düsseldorf). Mandinga s’impose devant les favoris du jury, Electric Fence, et de nouveau Catalin Josan. Mandinga fait mieux : une 12ème place à Bakou et un tube de l’été.

Apparitions de demi-finales en 2013 ! Deux fois 16 demi-finalistes pour 12 finalistes. Deux anciennes candidates repartent : Luminita Anghel et Natalia Barbu. Celle-ci est éliminée au premier tour. Luminita ne termine que 3ème : le chanteur d’opéra Florin Cezar Ouatu, alias Cezar crée la surprise et s’impose devant Electric Fence encore. Cezar crée aussi la surprise à Malmö où, totalement inattendu, il termine 13ème.

Retour à une seule finale en 2014, et un duo attendu : Paula Seling & Ovi qui veulent la victoire. Ils s’imposent mais sans remporter le télévote, conquis largement par Vaida, empêchée par les jurys de gagner et qui est 2ème. A l’Eurovision, en revanche, Paula & Ovi doivent se contenter d’une 12ème place. Leur “Miracle” n’était pas au niveau de “Playing with fire”.

12 finalistes en 2015. Le groupe populaire Voltaj l’emporte largement devant Luminita Anghel, toujours elle, et Ovidiu Anton. Encore un milieu de tableau à Vienne, avec une 15ème place pour “De la capat”, première chanson à comporter du roumain depuis 2008.

Retour à deux soirs en 2016 avec une demi-finale de 12 chansons pour choisir 6 finalistes. Mihai Traistariu est l’un d’entre eux, mais ne termine que 5ème. C’est Ovidiu Anton qui s’impose au seul télévote avec “Moment of Silence” devant Vanotek.

Sauf qu’Ovidiu Anton n’ira jamais à Stockholm. Trois semaines avant le concours, la Roumanie est disqualifiée car incapable d’effacer une ardoise de 16 millions de Francs Suisses (un peu plus de 14 millions d’Euros). Néanmoins, tout est rentré dans l’ordre quelques mois plus tard, et la Roumanie fut de retour en 2017 sous le même format de sélection nationale : une demi-finale de 15 chansons, et une finale de 10 qui se joue seulement au télévote. On y retrouve encore Mihai Traitsariu, qui cette fois-ci est 2ème, la victoire allant à la chanson “Yodel It!” d’Ilinca ft. Alex Florea.

La chanson fait le buzz et termine 7ème ! Pour 2018, la Roumanie veut alors voir les choses en grand. Elle organise une grande sélection avec des castings, puis 5 demi-finales dans 5 villes voyant s’affronter 59 candidats ! Alex Florea est éliminé dès la première série ! Ils ne sont plus que 15 en finale, à se départager au télévote. Mihai en est encore, mais seulement 7ème. C’est le groupe The Humans qui s’impose d’une courte tête devant Alexia & Matei.

Et arriva l’impensable : la Roumanie rate la qualification. De peu, mais le symbole est là ! De quoi changer les règles de sélection. 2 demi-finales de 11 et 12 candidats, et une finale à 12, avec choix du public et du jury, celui-ci comptant pour presque tous les suffrages… Ainsi, Ester Peony, seulement 8ème du télévote avec très peu d’appels l’emporte sur celle qui a eu plus de 10 fois de votes qu’elle, Laura Bretan…

Un système qui ne fait pas justice au pays qui échoue encore plus largement à aller en finale. Au final, la Roumanie n’a participé qu’à 7 finales cette décennie et fait bien pâle figure désormais.

La Roumanie termine 19ème de cette décennie, avec 764 points en finale.

Le top : la 3ème place de Paula & Ovi en 2010.

Le flop : la 13ème place en demi-finale d’Ester Peony en 2019.