Dans le monde de la Pop Internationale actuelle, on retrouve de plus en plus souvent de jeunes artistes issus de télé-crochets qui émergent à une vitesse vertigineuse et qui se retrouvent ainsi très vite propulsés sur le devant de la scène, C’est d’ailleurs grâce à un premier single qui fait mouche et qui devient rapidement un tube.

C’est certainement le cas pour cette jeune artiste française qui a très vite récolté un franc succès dès la sortie de son tout premier single ” «Homeless» en 2014 et qui dépassa plus de 1,3 million de vues ce qui lui permis de se retrouver certifié “Single de platine”.

Marina enchaîne les succès et devient rapidement une référence montante parmi les nombreux jeu artistes français qui tentent de se lancer dans une carrière.

Et puis soudainement, vers la fin de l’année 2018, elle se fait de plus en plus rare. Sa notoriété semble retomber comme un soufflet, elle publie un single “Miror Mirror” qui ne récolte plus le succès commercial escompté.

Après plusieurs mois de silence, elle sort une autre chanson “Twisted” qui cette fois semble plaire à nouveau, alors que beaucoup pensaient déjà que la carrière de Marine s’essoufflait au point qu’elle disparaisse totalement de la circulation.

C’était certainement très mal connaître Marina Kaye qui a préféré vivre une période d’introspection pour se remettre en question et de revenir avec un nouveau souffle.

Un élément essentiel pour une artiste qui se doit d’évoluer avec son temps pour ne pas se laisser dépasser par l’effet de mode qui fait que l’on peut très vite être évincé. La concurrence est plutôt rude et impitoyable. C’est souvent la jungle car, visiblement on se bouscule au portillon.

Il faut dire que les places sont chères au niveau de la scène Pop Internationale qui évolue très vite et qui regorge de nouveaux talents qui proviennent d’un peu partout sur la planète.

Mais qui est vraiment Marina Kay ?

Elle est née à Marseille, le 9 février 1998, de son vrai nom, Marina Dalmas se fait connaître à l’âge de 13 ans, grâce l’émission “La France a un incroyable talent”, qu’elle gagne en 2011.

Après quelques déconvenues, ce n’est finalement que quelques années plus tard qu’elle parvient à sortir son tout premier single «Homeless». qui la propulse comme un éclair sur le devant de la scène musicale française et internationale avec le succès que l’on connaît.

Avant d’en arriver-là, la pauvre Marina n’a pas vraiment été épargnée à ses débuts.

A la fois adulée par ses fans, elle est aussi victime de beaucoup de critiques acerbes à son sujet.

Pas vraiment préparée pour faire face à cette forme de cruauté gratuite. On ne peut en aucun cas lui reprocher son manque évident de maturité à cette époque, qui ne lui permet pas d’affronter facilement cette dure réalité. Très fragilisée, elle plonge alors dans une déprime qui remet brutalement en question son début de carrière.

Durant les années suivantes, la jeune artiste forge son caractère et ne baisse pas les bras, Marina signe un contrat avec TGIT Management et elle décide de composer de nouvelles chansons afin de publier son tout premier album et devient officiellement ” Marina Kaye”, un nom qui résonne beaucoup plus international.

Afin de nourrir son inspiration, elle décide de partir à la conquête de l’Angleterre et aux Etats-Unis. Cette jeune artiste rêve de faire sa place sur la scène de la Pop Internationale et compose alors tout ses titres en anglais.

C’est en 2015, qu’elle publie son premier album puis durant plusieurs années, elle enchaîne les succès. jusqu’en 2017.

En 2016, après une brève tentative quelque peu avortée au cinéma en jouant dans le film «Papounet» au côté de Max Boublil, Marina Kaye chante un titre sur l’album de Soprano, «Mon Everest», sur lequel elle l’accompagne en duo..

Cette belle association récolte un succès fulgurant et permet à Marina et à Soprano d’obtenir le single d’or en janvier 2017.

En ce mois de février 2020, Marina revient enfin en force avec un nouveau single plutôt puissant et bien enlevé.

C’est en tous les cas une chanson qui s’inscrit dans un style un peu différent de son répertoire habituel que je trouve de bonne facture. Et si on souhaite y faire référence, elle aurait certainement toute sa place à l’Eurovision.

Marina parvient à nous embarquer avec ce titre qui se retient bien. Il aurait pu tout à fait faire honneur à la France et se retrouver facilement dans le Top 10 d’une finale internationale. comme par exemple à Rotterdam.

Je vous laisse le découvrir si ce n’est pas encore fait.

Et voici son autre single “Twisted” publié il y a déjà plus de 4 mois

On pourrait aussi se demander pourquoi n’avoir pas pensé plus tôt à cette talentueuse artiste pour représenter la France à l’Eurovision ? Elle semblait a priori ouverte et partante.

Quoi qu’il en soit, je ne sais pas vraiment si Marina relèvera un jour un tel défi, cela pourrait lui servir de tremplin pour redonner encore un peu plus de relief à sa carrière. Cependant, en attendant, le débat sur la question reste ouvert.

Une chose me semble évidente, cette jeune artiste possède un gros potentiel pour plaire et se distinguer dans ce concours.

En tous les cas, si elle devait se lancer un jour dans cette aventure, il lui faudrait une chanson en français ou un titre avec un refrain en anglais.

Nous, le savons, même si cela a du sens pour préserver une forme d’identité, le règlement actuel de France Télévisions n’autorise toujours pas qu’un titre soit interprété intégralement en anglais.

Pourtant, c’est justement dans ce registre que Marina excelle et qu’elle a du succès.

C’est pourquoi, je vous invite à donner votre avis sur ce sujet ainsi qu’à exprimer votre ressenti sur cette belle artiste que j’apprécie tout particulièrement.

Merci !

Voici son site internet :

https://www.marinakaye.com/

Crédits photographiques – @MarinaKayeMusic