Concours Eurovision de la Chanson 1 9 7 9 – JERUSALEM – ISRAEL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La saga des différentes versions de chansons interprétées à travers toute l’histoire de l’Eurovision, se poursuit cette fois avec l’édition 1979 qui se déroulait à Jérusalem.

Cette année-là, nos amis israéliens recevaient l’Europe entière sur leur terre et avaient sélectionnés une  jolie chanson très fédératrice et qui se retenait dès le première écoute,

Hallelujah est la chanson gagnante du Concours Eurovision de la chanson 1979, interprétée par la chanteuse israélienne Gali Atari, accompagnée du groupe Milk and Honey, marquant une seconde victoire consécutive d’Israël au concours, après celle de 1978 avec A-Ba-Ni-Bi, interprétée par la groupe d’Izar Cohen.

Elle était intégralement interprétée en hébreu, langue nationale, comme l’imposait la règle entre 1976 et 1999.

Suite à leur victoire, le groupe s’est produit un peu partout en Europe en récoltant un gros succès, leur chanson avait été traduite en plusieurs langues et a figuré longtemps dans le Top des charts de l’époque dans plusieurs pays.  Il faut dire que ce titre avait une véritable portée mondiale qui diffusait un message de paix et d’espoir universel,

Hallelujah  est une chanson que beaucoup de monde connaît et fredonne encore de nos jours, elle est devenue intemporelle,

 

Voici la version en hébreu interprétée en direct à Jérusalem

 

La version anglaise qui a fait le tour de la planète

 

La version audio 

 

La version française 

 

la Version audio

 

A cette époque la chanteuse française  Rika Zarai, d’origine israélienne reprenait souvent les chansons gagnantes de l’Eurovision en français, voici sa version lors d’une émission de variété en France dans laquelle le groupe victorieux Milk and Honey était mis à l’honneur. 

 

La version allemande

 

Une version en allemand et en anglais qui est très récente, elle date de 2016 où la chanteuse Gali Atari était l’invitée d’honneur lors d’une émission de variété sur la chaîne de télévision allemande ARD

 

 

 

 

39 ans après, Gali Atari est toujours sur le devant de la scène dans son pays,  Sa chanson est reprise par la nouvelle génération, la voici  dans la vidéo officielle de la cérémonie d’ouverture de la fête des 70ans de l’Etat d’Israël du 19 avril dernier.. C’est un peu comme si nos amis israéliens s’étaient déjà préparés, sans le savoir, à accueillir à nouveau l’ESC sur leur terre !

 

 

 

 

Comme toujours dans la vie, il faut faire des choix,  cependant dans ce cas, cela ne risque pas d’être un véritable casse-tête pour vous,  Je crois que c’est surtout le coeur qui parle et aussi l’authenticité.    Alors qu’elle est votre version préférée ? 

Quelques mois nous séparent de la prochaine édition de 2019 qui cette fois se déroulera à Tel Aviv, je pense que tout comme moi, beaucoup de fans se réjouissent déjà de ce bel événement.  Qui sait, peut-être que nos amis israéliens vont renouveler un nouvel exploit en remportant leur 5ème victoire,  rien n’est impossible ! 

 

 

 

 

Cela ne va pas me rajeunir mais cette année-là. j’avais 15 ans et j’étais en pleine période de l’adolescence, je découvrais alors le rythme “Disco” qui faisait aussi une timide entrée à l’Eurovision, notamment à travers deux chansons que j’avais adoré, celle de l’Allemagne et du Danemark.  Pourtant, même si ce n’était pas ma préférée, c’est ” Allelujah ” qui remportait le grand Trophée, une chanson qui est rentrée dans l’histoire, alors qu’elle était toute simple, composée sur trois notes de musique, avec un refrain que personne ne pourrait oublier. Un choix auquel j’adhère encore aujourd’hui.

Alors pour ceux et celles qui aimeraient découvrir ou revivre ces grands moments, voici la vidéo complète de cette édition 1979.

 

Merci…