MÉLOVIN (de son vrai nom – Konstantin Bocharov) est né le 11 avril 1997 à Odessa, dans une famille modeste.

Son premier contact avec la musique intervient à l’âge de quatre ans, lorsque sa grand-mère lui a offert un cadeau : une boîte à musique jouant la mélodie Lettre à Elise de Beethoven.  

Dès l’enfance, il s’intéresse à la créativité artistique, bien qu’il rêve d’être chimiste, acteur ou cuisinier.

C’est finalement à la musique qu’il préfère dédier sa vie. Ainsi, il intègre une école de musique, mais la quitte avant d’obtenir son diplôme, puis en 2009 s’inscrit à une école de théâtre dirigée par Maria Stelmakh. Cette fois, il reste jusqu’à l’obtention de son diplôme en 2012.

Il compose ses chansons et écume les castings d’émission télé dans le but de se faire connaître.

En 2013, il se trouve le nom de scène Mélovin. Selon ses dires, ce nom fait référence à Halloween et au nom du célèbre designer Alexander McQueen. Mélovin se crée sa propre personnalité, avec un apparence inhabituelle grâce à des lentilles de contacts qui lui donne une couleur différente à chaque œil. De plus, ses cheveux et ses costumes lui confèrent le rôle de héros d’un film futuriste et fantastique.

L’accession à la notoriété n’a pas été évidente pour le chanteur. Il s’est présenté à trois reprises aux castings de X-Factor sans être retenu. Persévérant, il se représente une nouvelle fois et est enfin retenu pour la sixième saison du show, en 2015.

Il a bien fait d’être patient, car il finit par remporter l’édition le 26 décembre 2015 et enfin devenir célèbre.

Après l’émission, Mélovin part faire une grande tournée dans toute l’Ukraine avec les autres finalistes du spectacle.

C’est en 2016 que sort son premier single, Ne Odinokaya.

L’année suivante, le jeune chanteur décide d’aller plus loin et vise un public européen. Pour cela, il se présente à la sélection Ukrainienne pour l’Eurovision, le Vidbir, avec la chanson Wonder. Il termine deuxième de sa demi-finale et, en finale, parvient sur la troisième marche du podium, bien qu’aillant obtenu le plus grand nombre de voix du public. C’est finalement le jury qui le prive d’un ticket pour Kiev.

2018 sera donc la bonne année pour Mélovin qui montrera à l’Europe et au-delà ses capacités artistiques.

 

Curtains down, I’m laughing at the trial
Help me to unravel
Tangle of my innocence inside
Faith’s bout to be severed

Oh oh oh oh, won’t get any better
Oh oh oh oh, walk under the ladder
Shout out just one reason what’s this for

You can see that whatever the weather
That the wind’s always there, always fair, oh oh oh
And it has always been now or never
The decision has got to be made, oh oh oh

(Oh oh oh, yeah)
(Oh oh oh, yeah)

Desperate thoughts, your hope calls you a liar
Fear begins to revel
Nothing but your will sets you on fire
Fire lasts forever

Oh oh oh oh, can’t get any better
Oh oh oh oh, dance under the ladder
If you dare, so what you’re waiting for

You can see that whatever the weather
That the wind’s always there, always fair, oh oh oh
And it has always been now or never
The decision has got to be made, oh oh oh

(Oh oh oh, yeah)
(Oh oh oh, yeah)

You can see that whatever the weather
That the wind’s always there, always fair, oh oh oh
And it has always been now or never
The decision has got to be made

You can see that whatever the weather
That the wind’s always there, always fair, oh oh oh
And it has always been now or never
The decision has got to be made, oh oh oh

(Oh oh oh, yeah)
(Oh oh oh, yeah)

En français

 

Après deux demi-finales et une finale, l’Ukraine a choisi Mélovin pour les représenter. C’était le 24 février dernier.

Cette victoire laisse à Jerem un goût amer : « Il peut dire merci à ces groupies, celui-là. L’Ukraine est le pays que je préfère à l’Eurovision mais là je reste de marbre… Surement la mise en scène que je trouve grotesque… En tout cas Tayana aurait été un bien meilleur choix … »

Joh n’est pas de cet avis : « Excellent choix de mon point de vue ! Je suis TRES satisfait ! »

Avis partagé par Alexandre : « Ce soir, l’Ukraine a choisi une très bonne contribution. Un artiste très pro, une chanson diablement efficace avec un instrumental musclé et une mise en scène tout à fait adapté. »

Antoine estime que c’est une « chanson efficace ! »

Pour Bishopper, c’est « Oui oui et re-oui !!! L’Ukraine à fait un excellent choix ! »

Nprx est « déçu pour Tayanna » qu’il aurait « envoyé à Lisbonne ». Mais pour lui « Mélovin a été bon ce soir et la mise en scène est bonne ! Attention à l’Ukraine qui comme chaque année envoie du lourd. »

Zipo est « très satisfait » de ce choix car c’était « son favori ». « Sans être une chanson extraordinaire ( je rappelle que j’ai trouvé cette sélection ukrainienne très faible…), c’était la seule qui avait le potentiel d’aller à Lisbonne. Les ukrainiens ne se sont pas trompés… »

« Assez bon choix » pour Nico mais « ce n’était pas du tout ma chanson préférée ce soir. Ce pays marque très souvent des points et se qualifie facilement en finale, Ce sera certainement à nouveau le cas. L’artiste devra travailler la justesse, surtout pour le début de sa chanson, il chantait faux. »

Daniel « adore l’artiste », il est donc « satisfait du résultat. » « Je pense que l’Ukraine est en route vers la final et vers un niveau top5 🙂»

Antoine97 évoque un « chanteur atypique ». Cependant, pour lui, « la chanson est un peu trop conventionnelle. Ça n’empêche qu’elle reste de bonne qualité ! »

Sakis trouve « qu’il chante bien » et « adhère » au choix des Ukrainiens estimant que cette « chanson pop rock a sa place au Concours. »

Bêta X est au paradis : « J’suis super content du choix ukrainien ! Je suis sûr qu’il ramènera l’Ukraine dans le top 10 final 😀»

Francis pense qu’il « a du travail à faire sur la justesse en début de chanson, mais c’était bien la plus susceptible de réussir à Lisbonne. »

Marie trouve que c’est « assez prenant. En tout cas, il est très à l’aise sur scène ».

Quentin n’est pas content du résultat de la sélection : « Non. Merci à l’Ukraine d’avoir sabordé Tayanna d’une telle façon, je suis sous le choc. La chanson est assez bonne, mais il n’y a rien de transcendant. »

Pour Rv c’est « bof bof ».

Charles estime que « C’est l’emballage qui donne à la chanson son aspect original mais quoi qu’il en soit Melovin devrait atteindre la finale et s’y hisser assez haut dans le tableau final. »

Pascal est d’accord : « Melovin c’est aussi un concept,un personnage.. »

Madreselva préférait « Tayanna » mais elle reconnaît « que Melovin apportera une bonne chanson à Lisbonne. » Elle voit « l’Ukraine en finale sans trop de difficultés ».

Adi025 « adore », c’était son « favori pour la sélection ».

Jean Michel constate : « Le côté œil de verre et le chanté faux ne me donne que des mauvaises impressions… comme dirait un blogueur très connu ici : NEXT ! »

[poll id=”743″]

[poll id=”744″]

[poll id=”745″]

[poll id=”746″]

[poll id=”747″]

[poll id=”748″]

[poll id=”749″]

[poll id=”681″]

 

  • Vopli Vidopliassova est un groupe qui n’a jamais représenté l’Ukraine à l’Eurovision. Il n’empêche que c’est l’une des formations les plus emblématique du pays. Ce groupe a traversé les âges et les époques politiques. Formé en 1986 alors que l’Ukraine était sous le joug de l’URSS, ce groupe existe toujours à notre époque. En France, VV a été repéré au Printemps de Bourges en 1990 et aux Eurokéennes de Belfort en juin 1991. Voici deux de leurs tubes :

  • Souvenirs… souvenirs… L’Ukraine est plutôt anglophile quand il s’agit d’Eurovision. Aucune chanson n’a été entièrement chantée en ukrainien. En revanche, le pays a gagné par deux reprises… avec des chansons chantées dans deux langues. En 2016, Jamala interprétait 1944 en anglais et en tatar de Crimée, et Ruslana en 2004 exécutait ses Wild Dances en anglais et en ukrainien.