Estonie-titre16

juri-2Jüri Poostmann est né le 1er juillet 1994 à Rapla, une petite commune située à une cinquantaine de kilomètres de Tallinn.

Il démarre son cursus musical en chantant dans la chorale de sa ville. Après avoir terminé ses études, il décide de se lancer vraiment dans la chanson, en solo et en groupe.

Le groupe, il le forme avec quatre autres artistes : Siim Avango (guitare basse), Joonas Mattias Sarapuu (claviers), Pent Järve (guitare) et Hans Kurvits (batterie).

En solo, il se présente à l’émission Nouvelle Star en 2015. Toujours très discret, il n’informe pas sa famille de ses démarches et seuls quelques amis très proches sont au courant. Fin mai 2015, après dix semaines de compétition, Jüri remporte le titre de Nouvelle Star face à Gertu Pabbo. En finale, les deux candidats interprètent Heroes, chanson fraîchement gagnante de l’Eurovision à Vienne.

Cette victoire apporte à Jüri une grande popularité en Estonie. Mais le jeune chanteur n’en oublie pas pour autant son groupe et continue à jouer avec eux.

En novembre, il sort enfin son premier EP qui contient quatre titres, et à la fin de l’année, la chanson Play qui plus tard gagnera l’Eesti Laul pour défendre l’Estonie au Concours Eurovision.

L’Estonie participe à la première Demi-Finale

juri-1It’s getting late and be that as it may
I turn to you I turn to you
we might seem so obvious to me
but not to you not to you

we ain’t got all night
to find out what is right
so let’s go undecided till we know
the only way to go
is let your feelings show
see all your walls come down
and just hit

play
cause that’s the only way
to find out if it’s love
that we’re fallin’ we’re fallin’ into

I didn’t know what to do
but now I’m good as new
’cause I’m stronger much stronger
with you

some might say it’s an ordinary day
but not for me not for me
if you feel your senses disagree
bare with me bare with me

we ain’t got all night
to find out what is right
so let’s go undecided till we know
it’s the only way to see
if we were meant to be
let all your walls come down
and just hit

play…

some might say it’s an ordinary day
but not for me not for me

Singles :

  • 2015 – Torm
  • 2015 – Aga Siis
  • 2015 – Nooled
  • 2015 – Sadama Peab
  • 2015 – Ainult jooksen
  • 2015 – Play

[poll id=”159″]

[poll id=”160″]

[poll id=”92″]

juri-3Que dire de cette chanson ? Une nouvelle fois, l’Estonie étonne avec une chanson pas comme les autres et qui sonne plus « Estonien » qu’ « Eurovision ». On a compris depuis un certain temps que le but de l’Estonie était de faire « différent » des autres en proposant autre chose que de la pop, du rock ou des balades sentimentales. Cette fois encore, c’est une parfaite réussite et l’Estonie sera sans aucun doute fière de son petit Jüri qui portera haut les couleurs du pays. 

Vos avis : 

Anthony 05/03/2016 – Comme l’année passée, il va me falloir l’écouter plusieurs fois pour l’aimer. Mais, il n’y a pas de touche féminine et à la 1ère écoute, je ne suis pas encore fan. Or le travail de Stig est là et c’est une bonne chanson.

Franck 05/02/2016 – La chanson est pas mal, mais franchement ce Jüri m’inspire un profond mépris. Tout le long du vote j’avais envie de lui donner des claques tellement il avait un air prétentieux et suffisant, genre « je sais déjà que je vais gagner, les autres concurrents vous n’êtes rien » Dire que ce pauvre (et humble) Mick Pedaja a été boudé par le public. Quel dommage!

Quentin 05/03/2016 – Je n’aime pas du tout cette chanson, même si je n’en dénigre pas la qualité.

Frish 05/03/2016 – J aime bien la chanson mais par contre qu’est ce que le chanteur chante mal en live. Mais que se passe-t-il cette année ? Que Dieu nous vienne en aide.

Yoyo360 05/03/2016 – Merci à l’Estonie pour cette chanson géniale!

Alexandre 05/03/2016 – C’est une chanson plutôt bonne mais qui ne se lâche pas et c’est dommage. Ça manque un peu de caractère à mon goût.

Mansy 07/03/2016 – Le refrain est assez efficace, les couplets semblent plus faibles et le tout est plutôt bon mais vraiment très froid. Je peux peut-être imaginer cette chanson passer ric-rac en finale grâce aux jurys.

Mimi2 11/03/2016 – Elle est pas mal cette chanson ! Ça m’fait bizarre le contraste entre le gabarit du jeune homme et la voix… je sais ça fait cliché mais lorsque l’on entend une voix comme celle-ci on s’attend à une cage thoracique développée comme celle de Vaclav l’année dernière. Je trouve que l’Estonie envoie des titres de qualités. Au vu de vos comm’ concernant le comportement de ce chanteur et bien… bah… il va se sentir petit à Stockholm et une méchante claque lui remettra peut-être les idées en place. Je lui souhaite quand même un sésame pour la finale.

Voir tous les commentaires