Et voici la première sélection nationale du Nord à dévoiler ses candidats ! L’Estonie a donc 20 candidats avec une nouvelle fois une très belle affiche ! Pas mal de nouveaux noms parmi les groupes indépendants du pays, et le grand retour de Laura, qui après sept ans d’absence va ravir les fans !
1. «Ei ole mul olla» – Põhja-Tallinn (Jaanus Saks, Kristjan Soomre, Mark Eric Kammiste, Hannes Agur Vellend, Herlend-Kaspar Raudkivi)

On se souvient de “Meil on agea veel” en 2013. Le groupe a changé de chanteuse et a perdu un rappeur mais est toujours aussi populaire, et sera un grand candidat. Le titre signifie “Je ne dois pas être”.

pohja talinn2. «Hispaania tüdruk» – Indrek Ventmann (Allan Kasuk)

Ça veut dire fille espagnole… Indrek est encore inconnu, et s’est fait remarquer par des covers de chanteurs pop. Mais Allan Kasuk est un membre du groupe Kruuv, de la dernière sélection.

indrek ventmann3. «How Many Times» – Zebra Island (Rasmus Lill, Helina Risti)

Un groupe électro-pop alternatif emmené par un ancien membre de the Titles (EL 2014) et le batteur de State of Zoe (EL 2014). Ça devrait être très très bon… Ecouter.

Zebra_Island4. «I’m Facing North» – Würffel (Kaspar Kalluste, Rosanna Lints)

Un autre groupe électro, emmené par Rosanna Lints (EL 2013).

wurffel5. «Immortality» – Cartoon & Kristel Aaslaid (Ago Teppand, Hugo Martin Maasikas, Joosep Järvesaar, Kerli Kõiv, Iiris Vesik, Kristel Aaslaid)

Cartoon est un projet électro-pop (aussi) qui a cartonné cette année avec Daniel Levi. Là, c’est Kristel Aaslaid, une actrice chanteuse qui sera la voix du groupe. Mais surtout, dans les auteurs, on trouve Ago Teppand, grand songwriter estonien, la grande Iiris Vesik, espoir de la musique du pays, et surtout la star internationale Kerli Kõiv, qui remet donc un pied dans la sélection estonienne (avant d’y aller elle-même ?), 12 ans après sa deuxième place avec “Beautiful inside”. On peut dire que c’est le morceau le plus attendu, et le favori.

kristel aaslaid6. «Kaugel sinust» – Kati Laev (Urmas Kõiv, Anneli Kõiv)

Kati est une jeune chanteuse folk pas très connue. Sans doute une ballade à attendre, dont le titre signifie “Loin de vous”.

kati laev7. «Lonely Boy» – Kéa (Egert Milder, Robert Stanley Montes, Ian Karell)

Kéa est une jeune chanteuse encore peu connue. Egert Milder, l’auteur, a participé à l’Eesti Laul l’an dernier…

Kéa8. «Love a Little Bit» – The Jingles (Jonathan Flack, Hain Hoppe, Rauno Vaher, Tanel Liiberg)

Un groupe pop australo-estonien dont on peu déjà écouter la très bonne chanson ici !

the jingles9. «Meet Halfway» – Púr Múdd (Oliver Rõõmus, Joonas Alvre)

Là non plus, pas beaucoup d’info. Joonas Alvre est un chanteur pop alternatif encore peu connu, et le projet à l’air tout neuf.

joonas-alvre-pur-muud10. «Miljon korda» – Gertu Pabbo (Priit Pajusaar, Maian-Anna Kärmas)

Gertu est arrivée deuxième à la Nouvelle Star l’an dernier (Nouvelle Star qui faisait son grand retour). Elle a donc son baptême du feu cette année avec “Un million de fois”, et les auteurs qui ont fait la gloire de l’Estonie (“Diamond of night”, “Everybody”)…

finalist-gertu-pabbo11. «Parmupillihullus» – Meisterjaan (Jaan Tätte Juunior)

Jaan Tätte Juunior en est à sa troisième participation, après “Unemati” (2011), et “Young girl” (2013). Je suppose qu’il va encore nous créer un truc improbable pour cette année !

jaan-tatte-juunior12. «Patience» – I Wear* Experiment (Hando Jaksi, Mikk Simson, Johanna Eenmaa)

On les attendait l’an dernier, mais les voilà ! C’est le groupe électro-pop du moment ! Une sensation estonienne attendue pour percer à l’étranger et qui va se montrer à l’Eesti Laul. Chanson à écouter ici !

i wear experiment13. «Play» – Jüri Pootsmann (Fred Krieger, Stig Rästa)

Il a battu Gertu Pabbo, car c’est lui la nouvelle star estonienne, après Rasmus Rändvee, Liis Lemsalu, Ott Lepland, Jana Kask et Birgit Õigemeel. Une belle liste où il a inscrit son nom. Et il ne fera sans doute pas de la figuration avec une chanson écrite par les auteurs de “Goodbye to yesterday”…

juri-pootsmann14. «Sally» – Go Away Bird (Stanislav Bulganin)

Aucune idée de qui est derrière ce groupe, mais Stanislav Bulganin a déjà envoyé un tube à l’Eesti Laul, “Baby had you” en 2011, interprété par Victoria. Alors attention !

go away bird15. «Salty Wounds» – Windy Beach (Priit Uustulnd, Tuuli Rand, Mari Tamm)

Un nouveau projet, mais parmi les auteurs, on retrouve DJ Ula et Tuuli Rand (“Ring the alarm”, 2013)… Donc c’est de la dance a priori !

windy beach tuuli rand16. «Seis» – Mick Pedaja (Mick Pedaja)

Mick Pedaja vient de sortit un EP très très très alternatif… De la musique planante sans parole. Alors, ce “Seis” (Debout) sera peut-être un sublime OVNI !

mick-pedaja17. «Stories Untold» – Grete Paia (Sven Lõhmus)

Grete est de retour après l’échec de “Päästke noored hinged”. A nouveau avec Sven Lõhmus, elle sera attendue !

Grete Paia18. «Strong» – Anett Kulbin (Anett Kulbin)

Anett est la délicieuse chanteuse de Wilhelm (EL 2014-2015)

wilhelm19. «Supersonic» – Laura (Sven Lõhmus)

On l’espérait, et voilà la grande Laura de retour après “Moonwalk” (2005), après “Sunflowers” (2007), après “Destiny” (2009), hyperfavorite et barrée par les jurés au profit d’Urban Symphony. Ce sera La star de l’année, on attend avec impatience sa chanson, la deuxième de Sven !

laura20. «Unikaalne» – La La Ladies (Tatjana Mihhailova, Mihkel Mattisen, Timo Vendt, Inga Tislar)

Les La La Ladies sont un girls band d’électro-swing (genre Caravan Palace mais en plus pop). Parmi les auteurs, on retrouve Tanja, et des pointures de la pop : Milhkel Mattisen, l’auteur de “Et uus saks alguse” et Timo Vendt, l’auteur d’Amazing !

la la ladies

Bref, c’est une très grosse sélection que l’Estonie nous propose, dopée par le succès d’Elina & Stig. Et on l’espère avec un beau résultat à la clé !

D’ailleurs le niveau est si haut que le HoD de l’Estonie a dit envisager une troisième voire une quatrième demi-finale dans l’Eesti Laul de l’année prochaine !!!

En attendant, Eesti Laul 2016, pour la première fois en direct du Saku Suurhall (là où a eu lieu l’Eurovision 2002) ce sera le 5 mars 2016, et les deux demi-finales les 13 et 20 février !

Et pour prouver combien les Estoniens aiment l’Eurovision, voilà quelle était la battle de la finale de la Nouvelle Star…