Finlande-titre16

sandhja_eurovision_promo_lowres-1Sandhja Kuivalainen est née le 16 mars 1991 à Helskinki, d’une mère indienne et d’un père guyanais. Elle est infirmière de son métier, mais la chanson est sa passion depuis l’adolescence. A cet âge, elle composait et écrivait les paroles des chansons qu’elle chantait, sans jamais avoir mis les pieds dans une école de musique, et en ne prenant aucun cours de chant. La sincérité est la clé de voute de sa musique : celle-ci lui permet de dire ce qu’elle ressent et elle espère susciter de réelles émotions chez les auditeurs.

La musique est une passion qui se transmet de génération en génération. L’arrière-grand-mère de Sandhja était célèbre en Guyane pour chanter durant les mariages et les enterrements. Le chant était un moyen de libérer les douleurs de sa dure vie de labeur.

Ses parents ont été forcés par les britanniques de quitter l’Inde où la famille vivait pour aller travailler dans des champs de canne à sucre en Amérique du Sud. La grand-mère de Sandhja est née dans le bateau qui les emmenait en Guyane.

Comme artiste, Sandhja se voit comme un successeur de son arrière-grand-mère car elle partage la même philosophie qu’elle : elle croit à la guérison naturelle par la musique.

A 18 ans, elle a la chance de rencontrer un producteur et obtient à l’âge de 21 son premier contrat d’enregistrement.

Le 15 septembre 2013, elle sort son premier single Hold Me. Son deuxième single sort début 2014 et s’intitule Gold. Il précède un album du même nom, sorti le 23 mai de cette même année.

En plus de remporter en 2016 l’UMK pour représenter la Finlande à l’Eurovision, elle prépare aussi son deuxième album.

La Finlande participe à la première Demi-Finale

sandhja_eurovision_promo_lowres-4Please believe me when I say
There’s nothing harder than the strife
When heavy waters try to break you
you will be singing for life

When you feel like your world is falling down
And darkness has taken your sight
There’s no need to be carrying a frown
I’ll help you sing it out tonight

Sing it away
All my troubles away
Sing it away
Never make me fade away
Sing it away
All my troubles away
Sing it away

Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
Yeeaah
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it away

So if you’re focused, you can make it
You’ll feel like nothing can steer you of your course
When fear will try to make you cave in
Remember that love is the source

When you feel like your dreams are beaten down
and your fire is loosing its light
There’s no need to be carrying a frown
I’ll help you sing it out tonight

Sing it away
All my troubles away
Sing it away
Never make me fade away
Sing it away
All my troubles away
Sing it away

Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
Yeeaah
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it away

When all of the walls come crashing down
When you try to scream but can’t make a sound
Don’t’ you worry about it, don’t you worry about it
You just gotta sing it away

Sing it away
All my troubles away
Sing it away
Never make me fade away
Sing it away
All my troubles away
Sing it away

Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
Yeeaah
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it
Ooh, ooh, ooh, ooh, oh
I’m gonna sing it away

Album :

  • 2104 – Gold

Singles :

  • 2013 – Hold Me
  • 2014 – Gold
  • 2015 – My Bass
  • 2016 – Sing It Away

[poll id=”135″]

[poll id=”136″]

[poll id=”93″]

sandhja_eurovision_promo_lowres-3Que dire de cette chanson ? J’ai un peu près le même problème avec ce titre qu’avec celui de la Belgique. D’ailleurs, je trouve que les deux chansons se ressemblent un peu. Le début est pas mal, il me fait un peu (j’ai dit un peu) penser à Hozier et « Take me to church », puis la chanson s’emballe et devient un mauvais tube disco des années 70/80. Ça peut plaire sans aucun doute à certains, je le conçois. Moi je vois en ce titre quelque chose de bien ringard et qui n’est pas franchement d’un grand intérêt. Dans une demi-finale aussi relevée, la Finlande arrivera-t-elle à tirer son épingle du jeu ? Pas sûr. 

Vos avis : 

Nekamenesvane 28/02/2016 – Mouais. J’ai l’impression que dans le genre funky, Laura était plus moderne en 2002.

MrGreen 28/02/2016 – La relève de Trijntje est assurée! Sans rire, c’est une bonne chanson. Le live est un peu limite quand même, comme la plupart des chansons de la sélection en fait.

Maxime 28/02/2016 – J’aime bien! Ça bouge, c’est assez moderne, c’est accrocheur, le live est pas mal, je pense que la Finlande arrivera en finale cette année.

Bêta X 28/02/2016 – Ah lalalalala ….. Que dire ? Ça va bouger grave pour la Finlande  J’adoooore Sandhja ! Mais j’aurai nettement préféré Annicá & Kimmo ou Saara Aalto ou encore même Mikael Saari pour que la Finlande puisse ramener le trophée à Helsinki  mais bon …. c’est déjà une place en finale de gagné ^^

Nico 28/02/2016 – Un bon choix malgré tout mais je pense qu’il y avait tout de même beaucoup mieux dans cette sélection, Mikael Saari ou Saara Aalto.par exemple, la Finlance ne se donne pas toute les chances de passer facilement en finale avec cette chanson. Cela dit, j’aime bien le style et le rythme qui donne envie de se trémousser dans son salon. Avec encore un peu travail cela devrait tout de même pouvoir passer en finale. Je ne vois pas cette chanson dans le Top 10 mais plus facilement dans le bottom 10.

Quentin 28/02/2016 – C’est franchement dégueulasse comme chanson. La Finlande va rester 2 ans de suite en demi

P’tite Hildly 28/02/2016 – Chanson dynamique et bien sympa, j’espère qu’elle passera en final. Le refrain m’a fait penser à du Whitney Houston (de loin, hein, on ne s’emballe pas!).

Voir tous les commentaires