#10 Autriche (441 pts)

Qui eût cru que l’Autriche parviendrait à la 10ème place du top de ces 5 dernières années ! En ressuscitant le destin Eurovision de son pays, Conchita Wurst a transformé un pays plus connu pour ses chansons improbables que pour ses succès au concours.

Avant Conchita, Vienne était vraiment la dernière ville où on imaginait voir s’établir le concours. Et pour cause ! L’Autriche a toujours été une rebelle du concours. Souvent dernière (avec tout de même 4 Nul points !), elle a rarement raté une occasion de bouder après tous ses mauvais scores, et encore plus à partir de l’époque des relégations qui ont évidemment vu l’Autriche en première ligne des relégués !

Avec l’arrivée des demies-finales, l’Autriche a pu constater l’ampleur de ses choix désastreux avec deux défaites calamiteuses. Dégoûtée, la direction de la chaîne a décidé de claquer la porte du concours en 2008 pour toujours, car “elle ne gagnerait jamais plus l’Eurovision”. Finalement, le boudin ne dura que 3 ans, l’Autriche revint directement en finale, et remporta le concours en 2014. Depuis, ce n’est pas la folie non plus, mais le succès de Zoë a permis à l’Autriche d’apparaitre en finale de l’Eurovision trois ans de suite : un record !

Les amis ?

La Suisse, la Slovénie et les Pays-Bas.

Et maintenant ?

On peut dire que l’Autriche est repartie sur de bonnes bases, redopées par le succès de Conchita. Elle fait partie de ces pays du continent qui, comme la Belgique ou les Pays-Bas osent de la pop moderne avec succès. Des voisins feraient bien de s’en inspirer !

Le top

Evidemment, l’éclatante victoire de Conchita Wurst !

Le flop

En 2012, Conchita Wurst est battue dans la sélection nationale par Trackshittaz qui terminent derniers de leur demi-finale… Woki mit deim popo est toutefois la dernière chanson à aoir été interprétée en allemand à l’Eurovision.

Ma chanson

Que de mauvaises chansons à l’actif de l’Autriche depuis 2000 ! Toutefois, j’aime bien les Rounder Girls de 2000, et à peu près tout depuis 2005. D’ailleurs en 2005, l’Autriche avait vu les abysses de la demie-finale avec cette chanson hispano-alpine rigolote…