De la Suède, on garde encore en mémoire l’éclatante victoire de Loreen en 2012. Cette année, la Suède mise sur une ballade pour tenter de décrocher un sixième graal et devenir le seul pays à se classer deuxième dans le nombre des victoires à l’Eurovision. C’est… peut-être gagné !

 

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”]La chanteuse[/pullquote]

Sanna+NielsenC’est dans la banlieue de Malmö, à Bromölla, qu’est née Sanna Viktoria Nielsen le 27 novembre de l’année célébrant la seconde victoire suédoise à l’Eurovision.

Le talent n’attendant pas le nombre des années, c’est dès l’âge de 7 ans que Sanna se fait connaître en participant à des émissions musicales.

Elle remporte son premier concours à l’âge de dix ans, et l’année suivante enregistre son premier single, Till en fågel, qui atteint la première place du Svensktoppen (hit-parade très populaire diffusé à la radio suédoise).

Sanna ne s’en est jamais cachée : son rêve le plus cher serait de participer au Concours Eurovision. Sa première tentative date de 2001. Elle n’a pas encore 17 ans et se présente avec la chanson Igår, idag qui termine à une jolie troisième place.

Deux ans plus tard, elle remet le couvert, cette fois avec Hela världen för mig qui se classe cinquième de l’émission suédoise.

En 2005, elle retrouve la scène du Melodifestivalen au côté de Fredrik Kempe (qu’on ne présente plus). Ensemble ils interprètent Du och jag mot världen, et ensemble, ils terminent huitième.

Sa quatrième participation remonte à 2007 (décidément, on dirait que Sanna se présente tous les deux ans au Festival !). Elle obtient de justesse une place en finale du MF avec Vågar du, vågar jag. Mais la chanson échouera à la septième position lors de la grande finale.

Sanna accélère le mouvement et participe de nouveau l’année suivante, avec Empty Room. A cette époque, elle n’avait jamais été aussi proche de fouler le sol de l’Eurovision. Elle a battu Charlotte Perrelli en finale par le vote des téléspectateurs, mais s’est finalement classée deuxième après les résultats du jury.

Mais Sanna n’a pas fait que des Melodifestivalen dans sa carrière. Elle a aussi 7 albums. Le dernier, Vinternatte, date de 2012.

Après une pause, elle revient au MF cette année. Sa patience et sa ténacité ont finalement payé.

Galerie photos de la Suède

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”]La chanson[/pullquote]

Elle s’appelle Undo et a été composée par Fredrik Kempe, David Kreuger et  Hamed “K-One” Pirouzpanah.

Je redoutais de devoir écrire cet article sur la Suède. Car je sais que la chanson est très aimée des fans du Concours ainsi que des bookmakers.

Je saisis donc mon bouclier virtuel au cas où on voudrait me jeter des tomates virtuelles, et je me lance.

Sanna dit souvent que Céline Dion est une source d’inspiration pour elle. Et en effet, Undo est une ballade très « Dionesque ».

Mais si j’aime Céline Dion, je dois dire que je ne suis pas amateur de ce genre de ballade que je trouve un peu trop classique. C’est le type de musique dont on a usé et abusé à l’Eurovision. Undo est une ballade formatée ballade, vieillotte et sans âme. « Du pur jus Eurovision », diraient les détracteurs du Concours.

Ça, c’est ce que je pense. Mais si je fais abstraction de mes goûts musicaux (qui d’ailleurs n’intéressent personne), ça ne va malheureusement pas aller en s’arrangeant. L’Eurovision peine à être reconnue comme une émission crédible aux yeux de certains. Il faut donc prouver que le Concours sert à quelque chose. Et les preuves, on les retrouve dans l’après-Eurovision, avec notamment les ventes de disques. On pavoisait en 2012 lorsque Loreen avait accédé à la première place du top 100 Européen. On pouvait dire alors que le Concours ne s’était pas arrêté le soir du grand direct à minuit, mais qu’il avait perduré grâce à la chanson gagnante.

Undo n’est pas capable d’apporter à l’Eurovision le tube international que l’émission est en droit d’attendre. J’en veux pour preuve que pour la première fois depuis très longtemps, la chanson de cette année n’a pas réussi à atteindre la première place du top suédois après sa victoire au Melodifestivalen. Et si les suédois n’ont pas acheté en masse le single, qui en Europe le fera ?

En même temps, y a-t-il dans le cru de cette année une chanson capable d’être un tube de l’été 2014 ? Peut-être pas.

Voilà, j’ai fini. Vous pouvez me balancer les tomates…

 

N’oubliez pas les paroles

 

Silent I just stood there silent
Working up a storm inside my head
Nothing I just stood for nothing
So I fell for everything you said

Hear the rumble
Hear my voice

Silent I can’t wait here silent
Gotta make a change 
And make some noise

Undo my sad
Undo what hurts so bad
Undo my pain
Gonna get out, through the rain
I know that I am over you
At last I know what I should do
Undo my sad

Trouble baby I’m in throuble
Everytime I look into your eyes
Save me oh I’m gonna save me 
Faraway from all the crazy lies

Hear the rumble
Hear my voice

Undo my sad
Undo what hurts so bad
Undo my pain
Gonna get out, through the rain
I know that I am over you
At last I know what I should do
Undo my sad

 

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”]La tendance musicale en Suède[/pullquote]

Prenons le classement officiel des ventes de disques en Suède du 11 avril. Un seul artiste suédois est classé dans le top 10. Il s’agit de l’ex-numéro 1 Ace Wilder, qui est troisième avec Busy Doin’ Nothin’. Sanna et Undo pointent à la quatorzième place (avec une perte de 4 places par rapport à la semaine d’avant) dans un classement dominé par Mr Probz et Clean Bandit.