robin-stjernberg-2 Robin Stjernberg, l’ex comparse d’Eric Saade dans le groupe What’s up aura donc l’honneur de représenter la Suède à domicile ! Résultat surprenant qui fait de Robin  Stjernberg le premier gagnant du Melodifestivalen issu de l’Andra Chansen.

Le public suédois voulait Yohio, qui l’a emporté d’une courte tête devant Robin et Anton Ewald. Mais le jury en a décidé autrement… Devant des fans déconcertés, ceux-ci avaient choisi en tête Robin, devant Ulrik Munther et David Lindgren…

Résultats serrés donc, pour une soirée indécise… Trois grands perdants : Ulrik Munther, dont ce devait être l’année ne termine que 3ème. Sean Banan, attendu termine bien plus bas que prévu. Surtout, Ralf Gyllenhammar, favori de la dernière heure avec son hurlant “Bed on fire” a été étrillé par le jury et rejeté par le public… Comme quoi une fois de plus, on retiendra qu’il vaut mieux se fier à son instinct qu’aux avis de fans…

robin-stjernbergAu bout du compte, Robin Stjernberg, l’emporte devant Yohio, Ulrik Munther, Anton Ewald, Louise Hoffsten, Sean Banan, Ralf Gyllenhammar, David Lindgren, State of Drama et Ravaillacz. Des votes relativement logiques, bien plus que ceux qui nous étaient annoncés par les sites des fans, etc. Et surtout des votes qui vont éviter à nos amis suédois une honte européenne avec des chansons embarrassantes…

Pour ce qui est de la soirée, très beau comme d’habitude, avec en point d’orgue, le medley de Carola en mini-short… Ah non, ça c’était le point de non retour… Non, le point d’orgue c’était cette magnifique réinterprétation de “Euphoria” par un chœur d’enfants parmi lesquels certains traduisaient la chanson de Loreen en langage des signes. C’était très émouvant !

Alors go Robin ! It’s all because of you !