melodifestivalen-2013C’est enfin ce soir que la saison des finales nationales connaîtra son point d’orgue avec la grande finale du Melodifestivalen… Bon, contrairement à d’autres années, la saison ne sera pas finie pour autant… On se retrouvera la semaine prochaine… en Moldavie. Oui, ça fait moins rêver ! Mais ce soir, ils seront 10 à pouvoir espérer succéder à la grande gagnante, Loreen !

Du côté des bookmakers, la côte de YOHIO est si gigantesque qu’on ne voit plus qui pourrait le battre… Et pourtant, c’est loin d’être le choix le plus enthousiasmant des 10 ! C’est le surprenant Ralf Gyllenhammar que personne n’attendait si haut mais qui a fait forte impresson qui suit, qui fait figure de rival, d’autant qu’il partira en 6ème position… comme une certaine Loreen ! Suivent trois outsiders, Robin Stjernberg, Anton Ewald (les deux repêchés de l’Andra Chansen !) et Ulrik Munther qui subit un énorme revers alors que l’on disait que ce serait son année, et que plus personne n’imagine gagner… Louis Hoffsten, la seule femme, sera la dernière outsider. Le groupe pop et les deux joke acts sont eux très très loin… Mais vu le nombre de surprises et de retournements de situation que l’on a vus depuis le début, on se gardera bien de s’emballer !

lynda-woodruffEn tout cas, c’est une finale qui restera par son faible niveau… à l’instar, malheureusement, de nombreux pays. Mais surtout, on fêtera le grand retour de Lynda Woodruff, l’officielle de l’Ibiyou qui confond la Suède et la Suisse et s’était rendue à Baygon en Azerjapan, alias Sarah Dawn Finer !

Vous le savez le gagnant sera choisi par une combinaison de votes d’un jury international (Allemagne, Chypre, Croatie, Espagne, France, Islande, Israël, Italie, Malte, Royaume-Uni, Ukraine) et du public suédois, dont le bon goût n’est plus à présenter…

Vous pouvez écouter les chansons en cliquant sur les titres !

Ulrik+Munther Ulrik Munther “Tell the World I’m Here” Le  jeune Ulrik qui vient de fêter ses 19 ans, bien qu’il en fait 14 était donné gagnant dès le début… Mais il s’est retrouvé face à un os pseudo-japonais ! Avec sa chanson de Thomas G:son (la seule de ses 5 en finale !), il ne propose rien de bien nouveau sous le soleil, une chanson pop qui est loin d’être un tube… Un peu décevant… C’est sans doute pourquoi il a été invité à ouvrir cette finale qu’il aurait dû clore…
David Lindgren David Lindgren “Skyline” David Lindgren a sans conteste une grande chanson, qui sort du lot, même si fondamentalement elle s’inscrit dans la tradition pop lancée il y a quelques années par Eric Saade… Du coup, les Suédois n’ont pas bien l’air d’en vouloir et Björkman l’a placé à une vilaine deuxième place… Tout n’est néanmoins peut-être pas perdu…
State+of+Drama State of Drama “Falling” Le groupe a délivré une prestation convaincante de sa chanson pop-rock. Les détracteurs la trouvent très ennuyeuse… C’est vrai que “Falling” manque de force et est un peu transparent, mais vocalement, ça passe… Si haut dans la finale, le groupe n’a pas été favorisé…
Anton Ewald Anton Ewald “Begging” Sur scène, Anton Ewald n’est franchement pas terrible… Cette espèce de pseudo Eric Saade lancé par Fredrik Kempe n’a aucun charisme et ne peut même pas chanter sa propre chanson sans playback… Mais sur Itunes, il cartonne, ce qui lui a permis de gagner son ticket après l’Andra Chansen… Ce sera compliqué en finale mais est vu comme outsider possible malgré ses mimiques pénibles…
Louise Hoffsten Louise Hoffsten “Only the Dead Fish Follow The Stream” Dans la catégorie surprise du chef, Louise Hoffsten ! La chanteuse a ému aux larmes le public suédois avec sa ballade signé du duo diabolique Bjurman/Örn qui confirme son statut de faiseur de tubes. Néanmoins, Louise n’est pas Carola ou je ne sais quelle chanteuse kitsch et donc, on l’imagine mal gagner… Mais la presse suédoise la place néanmoins en outsider et elle est assez haut dans chaque sondage… Surprise, c’est la seule femme de la soirée…
Ralf Gyllenhammar Ralf Gyllenhammar “Bed on Fire” Ralf a beaucoup plu au public avec sa chanson dramatique dont la scénographie est signée Aurela Gaçe avec déluge de flammes, piano en feu et compagnie… Bon, moi je ne suis pas fan, mais il tranche avec les chanteurs pour préados qui gonflent un peu tout le monde… sauf Björkman apparemment qui aime bien la pop de supermarché et les petits minets… Il est devenu favori de cette finale… A voir si jury et public suivent… Mais sûr que comme on dit, c’est un stand-out !
Ravaillacz Ravaillacz “En riktig jävla schlager” Une chanson gag bien nulle qui ne fait rire que les suédois… Et même les paroles ne sont pas drôles, mais il fallait bien un Björn Ranelid en finale… Encore qu’on préfère encore Mirakel à cette reprise de la chanson suédoise de 1986…
Sean+Banan Sean Banan “Copacabanana” Et une autre chanson comique, comme quoi, je me demande comment on peut nous vanter l’équilibre et l’impartialité des ordres de passage des finales suédoises… Sean Banan nous enverra donc à Copacabanana, avec la même performance réjouissante et explosive qu’en série. Mais cela plaira-t-il aux jurys internationaux… Ce sera bien compliqué !
robin_stjernberg Robin Stjernberg “You” Robin est curieusement placé en avant-dernier alors qu’il vient de l’Andra Chansen… Néanmoins, il fait partie des outsiders pour une victoire avec cette très bonne chanson pop où il montre un très bon talent vocal et une bonne présence sur scène. A surveiller !
YOHIO Yohio “Heartbreak Hotel” Il est à la place de celui qui est promu par la production, tel un Danny Saucedo ou un Eric Saade (deux fois à cette place) et est ultra-favori des bookmakers depuis son apparition à Karlskrona… Pourtant, au-delà de son look androgyne qui n’offusquera pas grand monde, la chanson est d’une vacuité affligeante, un genre de rock allemand des années 80, totalement périmé, avec des paroles sans intérêt. Et un titre qui a déjà servi à plein de chansons bien meilleures… Alors vraiment, pourquoi ???