L’inénarrable sélection azérie, avec ses 100 candidats, ses 38 séries, et ses 15 000 reprises débouchant sur une finale inutile de cinq heures, a surtout l’intérêt de nous faire redécouvrir les grands tubes de l’Eurovision que nos amis reprennent sans aucun complexe dans toutes les langues et dans des versions étonnantes ! Ainsi, qui aurait osé reprendre “Suus” à part un fan de l’Eurovision devant son ordinateur muni de sa plus belle brosse à cheveux ? Il chantent même en estonien “Kuula” (avec antisèches et accent très très bizarre, dire que des linguistes ont longtemps débattu sur une possible origine commune du turc et des langues finno-ougriennes !), en grec “OPA”, (c’est ce monsieur de trois mètres de haut et prêt à rentrer chez lui qui a remporté la première série !), en serbe, et en euphoria… Parce que c’est bien souvent l’anglais qui pose problème, et ce n’est pas Sebel Safarova et sa prestation déjà culte du tube de Loreen qui va nous dire le contraire… Ni Shahin Sadiqov avec cette inoubliable reprise d'”Is it true” qui, comble de tout, reprend sur la bande son les chœurs géniaux d’Hera Björk, Erna Hrönn et Fridrik Omar sans lesquels Yohanna n’aurait jamais atteint la deuxième place, et qui accompagnent maintenant le massacre du tube islandais…

Et cette semaine, reprise la plus improbable de toutes, un dénommé Məhrəm Qurbanzadə n’a pas eu peur de s’attaquer à la chanson d’Amaury Vassili, celle qui était censée concurrencer “Running scared”, vous savez… On imagine difficilement qui que ce soit oser s’attaquer à une chanson opéra-pop en corse, mais en Azerbaïdjan, on aime tellement l’Eurovision qu’on a pas froid aux yeux !

Alors qu’en pensez-vous ? Vous le préférez à Amaury ? N’hésitez pas à cliquer sur les chansons dont je vous ai parlé, car elles valent le détour ! Et si la sélection azérie reprend Patricia Kaas, Anggun, Jessy Matador, Sébastien Tellier, ou l’Amour à l’Azérie c’est que je t’aime je t’aime je t’aime, on vous prévient !

En attendant, petit détour par la Russie car le français à le vent en poupe, n’en déplaise ! On vous disait il y a de nombreuses semaines qu’il se murmurait qu’en Russie le gagnant de The Voice serait sélectionné pour représenter le pays. Bon, ce n’est plus d’actualité… Mais ce qui est sûr, c’est que la gagnante de “The Voice”, “Golos” en russe dans le texte, Dina Garipova, a sorti LA chanson capable de vous faire gagner une finale de “The Voice”, “Non, je ne regrette rien”. Alors d’après vous, qui pourrait chanter aussi bien en France ? Mais bon, après tout, peut-être Dina se présentera-t-elle aux sélections russes !