Il n’y a pas que la Grèce dans la vie, il y a Chypre aussi ! Je rouvre ce samedi ma boîte à souvenirs, pour en extraire une mémorable prestation chypriote qui me réjouit chaque fois que je la revois : celle d’Ivi Adamou !

L’EUROSTAR

Née en 1993, près de Famagouste, Ivi monte sur scène à l’âge de neuf ans. Elle remporte alors sa première compétition musicale. Encouragée, elle suit un cursus musical et remporte d’autres concours.

Ivi rentre dans la lumière en 2009. Elle participe à la version grecque du X Factor et termine sixième. Elle croise là Eleftheria Elefhteriou et Hovig.

Grâce à cette participation, elle signe avec Sony Music et s’installe à Athènes, où elle poursuit ses études. Elle obtiendra finalement, en 2015, un diplôme en sociologie. En 2010, sans attendre, elle sort son premier single A*G*A*P*I*, qui obtient un beau succès. Cela lui permet de sortir dans la foulée un premier EP, aussi bien reçu.

Simultanément, elle décroche le tube de l’été en duo avec Stavento : San erthi i mera.

En 2011, elle est approchée par l’ERT pour la représenter à l’Eurovision, mais décline cette proposition pour se consacrer à la préparation de son premier album. Celui-ci sort en juillet, porté par le single Krata ta matia sou klista.

Le succès est à nouveau au rendez-vous. Ivi reçoit le prix de la meilleure chanson urbaine.

L’EUROTUBE

Ivi est cette fois approchée par CyBC et accepte de représenter Chypre à l’Eurovison 2012. Elle se choisit trois chansons potentielles, Call The Police, La La Love et You Don’t Belong Here, qu’elle interprète à la finale nationale du 25 janvier.

La La Love, écrite par Alex Papaconstantinou, l’emporte et devient aussitôt l’une des favorites des Eurofans.

L’EUROPRESTATION

À Bakou, Ivi monte sur scène accompagnée par quatre danseuses. Juchée sur un banc fait de livres, elle se qualifie pour la grande finale. Elle y termine seizième, ayant reçu les “douze points” de la Grèce et de la Suède.

Après le Concours, La La Love remporte un certain succès commercial, notamment en Suède et au Royaume-Uni.

PAR LA SUITE

Ivi poursuit sa carrière, alternant tournées et publications. En 2012, elle remporte un autre succès avec Ase me.

Cependant, suite aux difficultées rencontrées par Sony, la sortie d’un second album est repoussée puis annulée. Ivi sort un single en 2013, Ponane oi agapes.

Durant les trois années qui suivent, elle donne de nombreux concerts et représentations, puis se tourne vers le théâtre. Elle participe en 2015 à la comédie musicale Barbarella. En 2016, elle publie un nouveau single, Tipota de mas stamata.

La même année, elle débute des spectacles de résidence à Athènes. En 2017, elle intègre la distribution de Jésus-Christ superstar, tout en publiant régulièrement de nouvelles chansons.

En 2018, elle marque une pause dans sa carrière pour avoir un premier enfant. Elle revient juste après pour son dernier single en date, Diko mou.

(avec la collaboration de Pauly)