Logo Eurovision Asie song contest

Les cloches de Pâques sonnent les participants à l’Eurovision Asie ! Depuis décembre dernier, la liste des postulants s’allonge et une poignée de volontaires ont la main levée. Voici ces partants qui ont répondu présent à l’invitation de l’UER.

La version asiatique promet un format beaucoup plus large que la version européenne. Elle est ouverte aux pays de la zone Asie-Pacifique et souhaite impliquer des diffuseurs qui ne se limitent pas aux membres de l’ABU. Aucun critère d’adhésion n’est demandé pour être éligible.  Les adhérents restent une référence. L’organisme compte 280 radiodiffuseurs dans une soixantaine de pays : de la Russie au Nord à la Nouvelle-Zélande au Sud, de la Turquie à l’Ouest aux Samoa à l’Est.

Depuis son lancement, le site eurovisionasia.tv a mis à l’honneur l’Inde, l’Indonésie et le Vietnam, mais aucun ne s’est déclaré officiellement. Douze pays ont déjà manifesté leur intérêt sur la vingtaine envisagée par SBS et Blink TV.

Trois grandes villes seraient candidates pour accueillir la première édition :

  • Australie (avec la ville de Sydney)
  • Singapour
  • Hong Kong

 

Les marchés musicaux les plus concurrentiels d’Asie de l’Est rejoindraient le groupe de “pilotage” :

  • Chine
  • Japon
  • Corée du Sud

 

Les autres prétendants à l’appel :

  • Maldives
  • Kazakhstan
  • Nouvelle-Zélande
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée 
  • Iles Salomon
  • Vanuatu

 

Les participants du festival ABU depuis 2012 pourraient compléter le casting : Afghanistan, Brunei, Iran, Inde, Kirghizistan, Macao, Malaisie, Indonésie, Mongolie, Sri Lanka, Thaïlande, Tunisie et Zambie. Le Turkménistan a intégré la rencontre annuelle en 2017 et devrait l’accueillir cette année.

La Turquie de retour ?

En 2003, Sertab Erener remporte l’Eurovision avec Everyway That I Can. Can Bonomo représente son pays pour la dernière fois en 2012 et décroche une honorable septième place avec Love me back.  La Turquie claque la porte du concours européen en 2013, conséquence d’un désaccord sur le “big five”.

photo de Can Bonomo. Love me back. Turquie Eurovision 2012

Asie en vue à tribord ?

Son engagement au festival ABU en 2014 et en 2016 console les fans sur le Bosphore. Istanbul organise même l’événement en 2015. Ses performances au Türkvizyon prouve que son esprit compétitif demeure intact : elle se classe respectivement sixième en 2013, dernière en 2014 et troisième en 2015. Ce concours de chants des langues et ethnies turques est devenu une alternative. L’Eurovision Asie est-il en prévision ?

Les micros au micro !

A l’image de Saint-Marin, de petits états prendront place sur le scoreboard : Fidji, Kiribati, Samoa. Les territoires à souveraineté spéciale ont l’autorisation de concourir. Certains d’entre eux prennent déjà part à de grandes compétitions sportives et rassemblements internationaux.

Photo de Ugo jeune chanteur guitariste tahitien

Ia ora na Papeete ! (Bonjour Papeete !)

Certains confrères citent la Polynésie française. En juillet dernier, Marie nous présentait Ugo, un jeune chanteur-guitariste originaire de Tahiti, pour la sélection nationale. La chaîne locale Polynésie Première pourrait lui piquer l’idée ! Une candidature tahitienne ne serait pas si inédite : en 1981, le représentant français était Jean Galibou, un artiste d’origine polynésienne. Malheureusement, son épouse restée sur l’île décède durant la première semaine des répétitions. Il se produit malgré tout et termine troisième avec Humanahum.

Plutôt deux fois qu’une…

Depuis 2015, la présence des euro-straliens sur nos terres anime les commentaires. Coté Asie, les conditions d’admission “allégées” ne cloturent pas ce débat : à l’initiative du projet, l’Australie saisit maintenant l’opportunité de participer aux deux versions. Achtung ! Certains pourraient faire de même…

Photo des soeurs Tolmatchevy. Russie Eurovision 2014

De quoi voir double…

D’autres “historiques” peuvent prétendre à l’Eurovision Asie : les transcaucasiens formés par la Géorgie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan. La Russie dont 75% du territoire occupe le nord asiatique. Au Moyen-Orient, Israël a été le premier pays non européen à participer en 1973. Bien que culturellement et politiquement rattachée à l’Europe, Chypre est la seule île méditerranéenne d’Asie et unie à la Turquie par son occupation militaire.

La liste provisoire des participants pourrait encore s’étoffer. Suite à sa demande de participation, le Ministère de l’Information et des Communications kazakh aurait évoqué octobre comme date éventuelle de l’unique finale.

Euroquotidienneurs, restez connectés ! Vous serez attendus prochainement sur “le tarmac” de l’Eurovision Au Quotidien. Bouclez vos valises et glissez à l’intérieur, la meilleure paire d’oreilles que vous ayez…