C’est en Albanie, plus précisément à Fier, qu’Eleni Foureira a vu le jour le 7 mars 1987. De son vrai nom Entela Fureraj, la future chanteuse quitte l’Albanie pour la Grèce avec toute sa famille alors qu’elle n’est qu’une enfant. Elle a grandi dans la banlieue d’Athènes. Attirée par la musique dès son plus jeune âge, elle apprend à jouer du piano et plus tard, elle travaillera dans un théâtre pendant trois ans.

Sa carrière musicale débute en 2007 lorsqu’elle rejoint le groupe Mystique, un trio de filles. Le groupe sort un premier single baptisé Se Alli Selida puis l’année d’après Min kaneis pos de thymasai avec en featuring le groupe de hip hop NEVMA, qui devient un beau succès. Le trio se sépare en 2009.

Peu de temps après, Elina signe un contrat en solo avec Universal Music Greece, le même label que Mystique. Et c’est en décembre 2010 qu’elle sort un premier album studio éponyme, qui deviendra rapidement disque de platine en Grèce.

Deux ans plus tard, elle abandonne Universal pour signer avec Minos EMI qui lui offrira un deuxième album : Ti poniro mou zitas qui sort en 2012. Deux ans plus tard sort son troisième opus, Anemos agapis puis elle quitte Minos EMI. Elle devient la star de la pièce musicale Barbarella, en interprétant le rôle de Sofia durant deux ans, en 2015 et 2016. Elle y a pour partenaires deux chanteuses connues de la sphère Eurovision : Ivi Adamou (Chypre 2012) et Katy Garbi  (Grèce 1993).

En 2017, elle sort un quatrième album après avoir été juge dans l’émission de télé-réalité grecque So you think you can dance.

Le Concours Eurovision de la Chanson tient une place importante dans le cœur d’Eleni qui a tenté à plusieurs reprises d’y participer. En 2010, elle prend part à la sélection grecque au côté de Manos Pyrovolakis avec la chanson Kivotos tou Noe. En 2013, elle chante Wild Dances avec Ruslana, toujours à la sélection et devait participer à la finale grecques en 2015 avant de se retirer.

Ses deux dernières tentatives (en 2016 et 2017) ont été rejetées par ERT. Cette année, c’est la télévision chypriote qui lui accorde sa confiance pour représenter l’île au Concours de Lisbonne.

Take a dive
Into my eyes
Yeah the eyes of lioness
Feel the power
They ain’t lying.
A little look
A little touch
You know the power of silence
Yeah keep it up keep it up.
I was looking for some high high highs yeah
Till I got a doze of you
You got me pelican fly fly flyin’
Coz I’m way up and I ain’t comin’ down, keep taking me higher
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah
Coz I’m burning up and I ain’t coolin’ down, yeah I got the the fire
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah
Fuego
Fuego
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah
Fuego
Take me in
Take a breath
Ain’t no hidden agenda
What u see is what u get
I was looking for some high high highs yeah
Till I got a doze of you
You got me pelican fly fly flyin’
Coz I’m way up and I ain’t comin’ down, keep taking me higher
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah
Coz I’m burning up and I ain’t coolin’ down, yeah I got the the fire
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah
Fuego
Fuego
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah
Fuego
Oh your love is like wild wild fire
U got me pelican fly fly flyin’
Coz I’m way up and I ain’t comin’ down, keep taking me higher
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah
Coz I’m burning up and I ain’t coolin’ down, yeah I got the the fire
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah
Fuego
Fuego
Ah yeah ah yeah ah yeah yeah ah yeah ah yeah

A l’annonce officielle du choix d’Eleni pour Chypre le 2 février dernier, c’est, pour la plupart des fans, un rêve qui devient réalité.

Comme le dit Niels qui « espère que la chanson sera du même cru que tous ses hits. L’ERT l’a vraiment malmenée, et sans doute est-elle là pour prendre sa revanche… »

Zipo fait remarquer que « ça faisait 3 ou 4 ans que Chypre était représentée par un homme » et il « apprécie enfin l’alternance ».

Arrive la chanson, le 2 mars dernier.

Si Sakis voit en Eleni une « chanteuse très pro » et qu’elle va « sûrement assurer à Lisbonne », il trouve le clip « très mauvais » et avoue « ne pas trop aimer ». Mais s’il « n’aimait pas trop au début », « plus il l’écoute et plus il l’apprécie ».

Pour Joh, c’est « sans plus » : « Bonne rythmique, catchy, mais en dehors de ça je suis très neutre. Pas excellent mais pas non plus mauvais »

Nael « adore » et remercie Chypre.

Zipo est partagé : d’un côté, il aime « la musique qui est un mélange moderne et traditionnel, et son côté très aguicheur ». Mais d’un autre côté, il s’attendait à « quelque chose de beaucoup plus entrainant et percutant : certes c’est moderne mais sans folie, sans touche particulière. Du déjà entendu bien souvent… Disons que contrairement à ce qu’elle nous promettait, c’est loin d’être un moment inoubliable ! »

Antoine97 « aime beaucoup » affirmant que « c’est du déjà entendu sur toutes les chaines de radio mais ça marche toujours pour » lui.

Nico aussi « adore ». Il est certain que « ça va plaire à beaucoup » et mise sur un « top 5 » pour Chypre.

EuroPhilou reconnaît : « du déjà entendu sur toutes les chaines de radio mais ça marche toujours pour moi. » Cependant, il trouve que des titres comme celui-ci, « il en dégouline plein les robinets à tubes et à pub. La prestation live sera déterminante. »

Un simple « bof » pour rv, tandis qu’Antoine convient que ce n’est pas « la chanson la plus originale », mais que « c’est moderne, c’est percutant et c’est drôlement bien foutu. »

Pascal lui offre un « moyen + ». Pour lui, « Rien de révolutionnaire, c’est un fait mais c’est efficace. »

Quentin déplore le manque de prise de risque, à l’instar de l’an passé avec Hovig. Il trouve « ça décevant ».

Adi025 « aime bien la chanson », précisant qu’il n’est plus déçu par Chypre depuis 2016.  

Marie trouve la chanson « percutante » : « Je pense que la mise en scène sera très dance et très hot aussi. Si elle fait un bon direct, elle ira en finale. »

Picasso s’interroge sur le futur live : Le genre de chanson dont le live ne rend pas du tout le son et la voix de l’enregistrement. On entend clairement que la voix est légèrement trafiquée. Je m’attendais à plus percutant. »

Enfin, pour Francis, « ce n’est pas cette jeune femme qui va apporter à l’Eurovision distinction, classe, bon goût et simplicité… »

[poll id=”787″]

[poll id=”788″]

[poll id=”789″]

[poll id=”790″]

[poll id=”791″]

[poll id=”792″]

[poll id=”793″]

 

  • C’est une équipe de professionnels qui entourent la chanson de Chypre cette année. Parmi les auteurs, on retrouve Alex Papaconstantinou, artiste gréco-suédois de 39 ans qui a notamment écrit la chanson grecque de 2007 Yassou Maria, la chanson chypriote La La Love en 2012 et la chanson d’Aysel et Arash (Always) qui avait représenté l’Azerbaïdjan en 2009. Justement, avec la complicité d’Arash mais aussi de Viktor Svensson (co-auteur de la chanson Fuego), Alex P a également co-écrit la fameuse chanson de Margaret, Cool Me Down, grande favorite pour la sélection nationale polonaise en 2016. Allez, pour Pauly, en espérant qu’il puisse un jour se remettre de cette grande déception de ne pas avoir vu Margaret triompher sur la scène de Stockholm, voici le clip de Cool Me Down.

  • Geraldo Sandell, également auteur de Fuego, est aussi chanteur. Lui aussi originaire de Suède, il a participé à Idol, la version suédoise de la Nouvelle Star. Le voici ici en pleine action avec I Want You Back.

  • Souvenirs, souvenirs… Eleni chantera sur la scène de Lisbonne en anglais. Les Chypriotes ont chanté pour la première fois en anglais en 2002 à Tallinn (trois ans après le changement de règlement abolissant l’obligation de chanter dans la langue nationale du pays). C’était le groupe One avec la chanson Gimme (sixième du classement final).