A l’occasion de cette chanson consacrée à Loreen de la part de nos farceurs lituaniens, revenons sur une nouvelle tendance de ces dernières années, les chansons s’adressant à nos gagnants dans les sélections nationales. Bon, aucune n’a encore jamais atteint la scène de l’Eurovision, encore que Dustin the Turkey, la dinde qui avait représenté l’Irlande en 2008, parlait d’ABBA et Johnny Logan. Mais, avec la starisation des gagnants de l’Eurovision depuis Alexander Rybak, un nouveau type de chansons gag est arrivé dans le monde merveilleux de l’Eurovision…

Alexander, je t’aiiiiiiime !

En 2010, un lituanien fait sa déclaration d’amour à Alexander Rybak, Ruslanas Kirilkinas, avec “I’m in love a boy who’s in love with a fairytale” et atteint la 7ème place, un peu à la surprise générale, car il y a des pays plus gay-friendly que la Lituanie en Europe… En plus il avait dû chanter assis, car il s’était cassé la jambe ! Mais rassurez-vous, apparemment, ce n’est pas à Ruslanas qu’Alexander a adressé sa dernière chanson “Leave me alone” !

Lena qui es-tu ?

L’année suivante, on découvrait sur l’inénarrable plateforme SF, une bien curieuse chanson d’un certain Lenny Müller-Landhut prétendant ne pas être Lena Meyer-Landrut… Ça on avait remarqué ! Mais le suisse se plaint surtout des mauvais résultats de son pays à l’Eurovision et veut rapporter le trophée dans la Confédération ! Tant pis, c’est Anna Rossinelli qui est allée en finale !

Trololo Trololo !

Bien sûr, vous attendez LA chanson qui s’adresse à Ell et Nikki… Sauf que comme vous le savez, leur chanson n’a pas marché (c’était même pas le but !) et que tout le monde les a oubliés dès leur victoire ! Tant pis, les Lettons, qui ne sont pas moins farceurs que leurs voisins du Sud ont bien failli envoyer à Malmö les Mad show boys avec “Music Thief”, une chanson sur un groupe de voyous qui volent les chansons des autres (non ce n’est pas une chanson sur Thomas G:son !). La chanson reprend de nombreux titres de chansons (dont Voyage Voyage, comme quoi Desireless est célèbre dans le monde entier !), mais surtout, l’on reconnait la mélodie de Fairytale, ainsi que le piano de Dima Bilan de 2006, duquel ne sort non pas une danseuse, mais… ni plus ni  moins Mr. Lordi !

Reste à savoir si “Euphoria” inspirera d’autres groupes d’ici le mois de mars. A moins que la coiffure imposante de la finaliste suisse Ally ne soit déjà un hommage à notre suédoise préférée ?!