Direction Kiev ! A l’époque, on n’imagine pas encore que l’un des candidats à ces présélections exploserait le compteur des votes dans des proportions inédites…

1 – Nano – Hold on (Suède, 2ème)

Pour moi, c’est la grande voix de cet Eurovision. J’ai été infiniment déçu de sa défaite, mais je continue à adorer.

2 – Kerli – Spirit animal (Estonie, 2ème)

Plus grande star du pays, Kerli était une chanteuse espérée à l’Eesti Laul. Elle ne nous a pas déçus avec “Spirit animal” qui s’est néanmoins incliné à quelques encablures de Verona…

3 – Gigi Radics – See it through (Hongrie, 3ème)

Grande ballade très classique et toute en finesse pour le grand retour de Gigi Radics. On adore !

4 – Yll Limani – Shiu (Albanie, 3ème)

Une fois n’est pas coutume, un détour par le Festivali i Kengës avec cette belle ballade pop. On espère en voir des comme ça représenter bientôt l’Albanie à l’Eurovision !

5 – Nuteki – Take my heart (Biélorussie, 2ème)

Nuteki est vraiment le groupe qu’on a hâte de voir arriver un jour à l’Eurovision pour la Biélorussie !

6 – John-Henrik Fjällgren ft. Aninia – En värld full av strider (Suède, 3ème)

John Henrik est devenu un des réguliers des hauts du classement du Melodifestivalen avec sa pop lapone, sans pouvoir parvenir à la victoire. Pour moi, 2017 est sa meilleure participation.

7 – Mélovin – Wonder (Ukraine, 3ème)

Favori du public, Mélovin fut recalé par les jurys. Il faut dire qu’il chante en anglais sans en comprendre le moindre mot, donc c’est un peu du yaourt… Mais quel refrain !!!

8 – Rasmus Rändvee – This love (Estonie, 3ème)

Ça aussi, c’est un tube ! Avec un interprète de génie…

9 – Zuhlke – Perfect villain (Finlande, 2ème)

Non seulement Zuhlke a un sacré coffre, mais en plus elle nous proposait une chanson avec un instrumental tout à fait original, d’où une 2ème place à l’UMK !

10 – Zävodi + Olivér Berkes – #háttérzaj (Hongrie, 2ème)

Je suis fan de la voix d’Olivér Berkes. En revanche, le coup du piano qui prend feu, ça ne porte pas vraiment chance à l’Eurovision…

11 – Ida Una – One (Danemark, 2ème)

Rivale d’Anja Nissen, Ida a apporté un peu de fraicheur dans le DMGP et une chanson plutôt efficace.

12 – Wiktoria – As I lay me down (Suède, 2ème)

Nouvelle participation pour Wiktoria, encore favorite, et encore déchue. Le jury l’a étrillée pour faire un boulevard à Robin Stjernberg… Mais on aime la fraîcheur et l’énergie de Wiktoria.

13 – Whogaux & Karl-Kristjan ft. Maian – Have you now (Estonie, 4ème)

Voilà encore une chanson avec un énorme potentiel venue du froid. Excellente composition de Whogaux du collectif Cartoon.

14 – Ieva Zasimauskaité & Vidas Bareikis – I love my phone (Lituanie, NQ)

Un des meilleurs titres de l’historie de la musique ! Quel délice de savoir que la douce Ieva, avant de galocher son mari sur la scène de l’Eurovision pouvait chanter ce genre de farces qu’on adore en Lituanie… Farce vachement bien composée quand même qui a échoué à aller en quart de finale (les sélections lituaniennes…)

15 – My first band – Paradise (Finlande, 4ème)

Une chanson très Marron 5esque qui a bien fonctionné et qu’on a plaisir à écouter !

16 – Kállay Saunders Band – 17 (Hongrie, 7ème)

Ce qui est assez étonnant avec Kallay Saunders, c’est que même après l’avoir remporté, il continue à participer régulièrement à A Dal, et avec succès. On valide moins les choix capillaires en revanche !

17 – Mariko Lejava – Light it up (Géorgie, 6ème)

Parce qu’on n’y va jamais, petit tour dans le Caucase avec un peu de dance…

18 – Anna Zankovska – Rage love (Lettonie, NQ)

Comme je n’ai plus trop d’idées, voilà une carte blanche : le live est pas terrible, les couplets tout mal fichus, mais ce refrain est tellement génial… On pouvait faire quelque chose de bien avec “Rage love”…

19 – Elina Born – In or Out (Estonie, 10ème)

De retour après le succès de Goodbye to Yesterday, Elina était très attendue, mais a fait un véritable flop dans ce genre très sexy. Et pourtant, quelle chanson géniale de Stig Rästa !

20 – Loreen – Statements (Suède, NQ)

Et bien entendu, on termine avec le tableau avant-gardiste de la reine Loreen dont l’élimination a été un des chocs de la saison !

Honnêtement, on arrivait dans ces années à des sélections de moins en moins intéressantes… Pas facile de déterminer un top 20…