Un an de plus dans cette décennie et un concours de nouveau en Suède, cette fois-ci au mythique Globen de Stockholm…

1- Margaret – Cool me down (Pologne, 2ème)

S’il y a bien une chanson qui a fait parler, c’est celle-là ! On attendait Margaret pour une éventuelle victoire à Stockholm (Cool me down a quand même les mêmes auteurs que “Fuego” !), mais c’est un sosie rock de Louis XIV qui l’a emporté et captivé le public à l’Eurovision…

2- Simone – Heart-shaped hole (Danemark, 3ème)

C’était la stupéfaction en 2016, quand Simone n’est arrivée que 3ème de l’épouvantable DMGP qui lui était promis… La faute à une mise en scène mal choisie… Mais la chanson demeure un des hits de l’année !

3- Wiktoria – Save me (Suède, 4ème)

L’une des révélations du Melodifestivalen fut Wiktoria qui enflamma la Friends Arena jusqu’à obtenir la 4ème place de la sélection !

4- Tom Frantzis – I’m not lost (Belgique, 2ème)

En 2016, la télévision flamande a revu sa copie en proposant une sélection nationale beaucoup plus réduite et moderne : résultat, de belles révélations comme Tom Frantzis.

5- Annica Milán & Kimmo Blom – Good enough (Finlande, 5ème)

Favoris avec leur duo ultra-Eurovision Annika et Kimmo ont fait un flop à la sélection finlandaise, et pourtant leur “Good enough” coche toutes les cases du plaisir coupable !

6- Ella Daniel – Somebody out there (Israël, 3ème)

Après le succès du “Golden boy” Nadav Guedj, la télévision israélienne a reconduit “Rising star” comme sélection nationale avec comme originalité abandonnée depuis de faire chanter en finale une chanson pour l’Eurovision. Ella Daniel, la favorite de la saison, a échoué sur la dernière marche avec cette chanson pourtant excellente.

7- Cartoon ft. Kristel Aaslaid – Immortality (Estonie, 3ème)

Très gros Eesti Laul en 2016, qui a malheureusement abouti à une cuiller en bois à l’Eurovision… Pourtant, le collectif de DJs Cartoon avait proposé un tube avec un potentiel énorme et avec stupéfait en se faisant représenter… par un cartoon ! Une occasion manquée de chambouler l’Eurovision !

8- Samanta Tina – The love is forever (Lettonie, NQ)

En parlant de moment d’immortalité, voilà une chanson tellement étrange qu’elle en est géniale. Habillée en Nefertiti, accompagnée d’un monsieur en combinaison intégrale, et atteignant des notes qu’on sait plus où ranger dans la portée, Samanta nous a… époustouflés ! Et pamplemousse sur le cupcake, elle a décidé en demi-finale de se retirer de la compétition parce qu’elle a décrété qu’elle ne voulait plus chanter ça… ! Samanta, on t’aime !

9- Elly V – I’ll be around (Bounce) (Autriche, 2ème)

La toute jeune Elly nous a enchantés en 2016, terminant d’un cheveu derrière Zoé. On a hâte de la revoir au concours !

10- Gergő Oláh – Győz a Jó (Hongrie, 2ème)

Une fusion intéressante entre musique traditionnelle rom et hip-hop qui a bien fonctionné à A Dal et présageait des participations de Joci Papai…

11- Robin Bengtsson – Constellation Prize (Suède, 5ème)

Autre révélation de l’année, Robin Bengtsson qu’on ne tardera pas à retrouver à l’Eurovision !

12- PÚR MÚDD – Meet Halfway (Estonie, NQ)

Autre grand exemple du génie estonien, une chanson qui ne s’est pourtant pas hissée en finale de l’Eesti Laul…

13- Odett – Stardust (Hongrie, NQ)

Une chanson que j’adore et écoute souvent. Malheureusement Odett a ouvert cet A Dal 2016 et perdu au premier tour…

14- Amaryllis – Kick the habbits (Belgique, 5ème)

Il y a un côté délicieusement kitsch dans cette chanson dont on ne peut se défaire…

15- Isa – I will wait (Suède, NQ)

Isa a arrêté sa route à l’Andra Chansen en 2016, mais sa performance de “I will wait ” est restée !

16- Kéa – Lonely boy (Estonie, 9ème)

Flop aussi en finale de l’Eesti Laul, mais bonne chanson pop !

17- Ukraine – Brunettes Shoot Blondes (Ukraine, 3ème)

La sélection qui a couronné Jamala était particulièrement excellente. On y a découvert plein de jeunes groupes de talent, comme Brunettes shoot Blondes, dont on adore le nom !

18- Olivér Berkes & Andi Tóth – Seven Seas (Hongrie, 6ème)

Autre bon morceau pop issu d’A Dal, “Seven seas”.

19- Laura – Supersonic (Estonie, 2ème)

Celle que tous les fans adorent, et qui a échoué face à Jüri Pootsmann, Laura !

20- Oscar Zia- Human (Suède, 2ème)

Et enfin, on ne pouvait pas conclure sans Oscar Zia, celui qui a été battu par Frans ! Au grand désespoir des fans…

Et voilà, difficile de shortlister tout ce petit monde, alors j’attends vos commentaires !