Nous voici partis pour Vienne… Les chanceux ont pu entrer dans l’œil de l’Eurovision. N’oublions pas ceux qui n’y sont pas parvenus…

1- Molly Pettersson Hammar – I’ll be fine (Suède, NQ)

Pour le coup, ça n’a pas été, car Molly a été éliminée dès le premier tour à la stupeur des fans. Mais sa chanson est devenue mythique !

2- Karin Park – Human beings (Norvège, NC)

Quand l’auteure de “I feed you my love” a été annoncée comme participante au MGP, les sens des fans ont été plus qu’en éveil ! Malheureusement, la sélection de haut niveau de la Norvège a été trollée par une pizza et une chorale de cent personnes… Mais “Human beings” reste un chef-d’oeuvre !

3- Satin Circus – Crossroads (Finlande, 2ème)

En 2015, la Finlande a modifié son mode de sélection pour en faire quelque chose de plus spectaculaire. Et ils ne se sont pas moqués de nous en envoyant à Vienne un groupe de punks handicapés mentaux. Recalés, Satin Circus avec le super “Crossroads”

4- Timebelle – Singing about love (Suisse, 2ème)

Grands perdants de la sélection suisse, le collectif Timebelle de la chanteuse roumaine Miruna Manescu. Mais on adore toujours !

5- Dawa – Feel alive (Autriche, 2ème)

Pour succéder à Conchita Wurst, la télévision autrichienne s’est lancée à la recherche de nouveaux talents dans un processus de sélection extrêmement étrange. On y a découvert néanmoins d’excellents interprètes comme DAWA.

6- Daniel Levi – Burning lights (Estonie, 2ème)

Vent de fraîcheur et de pop-rock avec Daniel Levi qui termine 2ème derrière Elina Born & Stig Rästa malgré un spectaculaire saut dans le public !

7- Ádám Szabó – Give me your love (Hongrie, 2ème)

Passée inaperçue en version studio, Give me your love a pris toute son ampleur en live avec l’interprétation exceptionnelle d’Adam Szabo. Favori des jurys, le public lui a préféré Boggie…

8- Isa – Don’t stop (Suède, 7ème)

Plein d’énergie dans un Melodifestivalen 2015 un peu tristounet, on est fans d’Isa !

9- L-Aħwa – Beautiful to Me (Malte, 13ème)

En 2015, le Dr. Gianluca Bezzina monte sur scène avec toute sa famille pour une jolie chanson qui met la pêche. Curieusement, alors que “Beautiful to me” reprend la recette du succès de “Tomorrow”, c’est un flop. C’est pourtant une belle chanson !

10- Elephants From Neptune – Unriddle me (Estonie, 4ème)

Du rock, du vrai !

11- Alya & Neno Belan – Misunderstandings (Slovénie, NC)

Histoire de faire un petit détour en ex-Yougoslavie, passons par la Slovénie avec une grande star du pays associée à un célèbre rockeur croate, pour une chanson au charme désuet, très sixties… Que j’aime beaucoup. Comme les robes en crinière de lion.

12- Spoon – Keep marching on (Hongrie, 3ème)

En 2015, A Dal nous a fait découvrir les One Direction magyars… Avec une mélodie très estivale !

13- Daniel Testa – Something in the way (Malte, 6ème)

Daniel Testa, ancien représentant de Malte au Junior a tenté sa chance au milieu des années 2010. Très attendu, il a fait pourtant un petit flop avec ses chansons un peu trop répétitives. Mais “Something in the way” a un swing un peu rétro très agréable !

14- Lara Lee – Superman (Roumanie, 7ème)

Grande favorite des fans avec sa chanson suédoise, Larisa Ciortan alias Lara Lee a fait un flop en finale, mais sa puissante chanson est restée comme une des meilleures compositions de la “Selectia Nationala”.

15- Luisa Värk – Minu päike (Estonie, 10ème)

A l’époque, Luisa Värk était l’épouse du premier ministre ! Une situation assez rare dans les sélections nationales (à moins que Madame Philippe veuille succéder à Tom Leeb, ou que M. Sauer délaisse la chimie pour succéder à Ben Dolic… ! Bref, Luisa a enfilé sa robe jaune et illuminé la scène de l’Eesti Laul… Même si elle a terminé dernière…

16- Ív – Fire (Hongrie, NC)

A Dal est la sélection des révélations. En 2015, Iv nous a enflammées avec cette brillante composition…

17- Mariette – Don’t stop believing (Suède, 4ème)

2015 est aussi l’année où nous avons découvert une des figures du Melodifestivalen de ces dernières années : Mariette. Curieusement, Mariette a fait le MF quatre fois, en faisant de moins en moins bien avec des chansons de moins en moins authentiques… Don’t stop believing reste son chef d’oeuvre.

18- Alexandra Joner – Cindirella (Norvège, NC)

Bon, Alexandra fait un peu sous-Rihanna, c’est vrai, mais comment résister au charme de cette Cendrillon du froid !

19- Opera Skaala – Heart of Light (Finlande, 3ème)

Autres favoris face à Pertti Kurikan Nimipäivät, l’éléctro-baroque d’Opera Skaala transcendé par la grande voix d’Essi Luttinen.

20- Jessika – Fandango (Malte, 9ème)

Et évidemment, impossible de ne pas se quitter sur un mythique air de fandango…

Et comme toujours, on aurait pu en citer des dizaines d’autres… J’attends vos commentaires !