L’Arménie était représentée par Sevak Khanagyan avec la chanson Qami. Elle faisait partie de la première demi-finale.

La scénographie : La prestation arménienne débute dans la pénombre puis s’éclaire peu à peu dans des teintes bleutées. Sevak est seul sur scène. Il est vêtu d’un pantalon gris foncé et d’un haut bicolore gris foncé et gris clair avec des graphiques sur la partie claire et un long pan sur la partie foncée. Des barres verticales de différentes tailles placées de manière croissante puis décroissante sont posées pour former un cercle sur la scène principale. Sevak chante à l’intérieur de ce cercle et n’en bougera pas.

Le résultat : l’Arménie a terminé à la 15e place avec un total de 79 points ce qui ne lui a pas permis de participer à la finale le 12 mai.

Examinons en détail qui a attribué ces 79 points: elle a obtenu la 14e place des jurys avec 38 points, le public, quant à lui, l’a classée 14e avec 41 points.

  • Les jurys : Autriche: 10 points / Belgique: 6 points / Israël: 5 points / Biélorussie et Portugal: 4 points / Finlande: 3 points / Bulgarie, République Tchèque et Royaume-Uni: 2 points
  • Le télévote : Biélorussie: 12 points / République Tchèque: 8 points / Belgique et Bulgarie: 6 points / Grèce: 5 points / Chypre: 4 points

Comme vous pouvez le constater, ni les jurys, ni le public n’avaient qualifié l’Arménie. Le public et les jurys l’ont classée à l’identique et ont donné pratiquement le même nombre de points.

Les bookmakers le jour J : Ils avaient placé l’Arménie 10e de la demi-finale 1, par conséquent ils l’avaient qualifiée. Le résultat final leur a donné tort. L’ Arménie ne s’est pas qualifiée et ils se sont trompés de 5 places.

L’avis d’Eurovista :  A la première écoute, je m’en souviens encore, j’avais détesté cette chanson. Alors que l’Arménie a souvent à cœur de se distinguer de par l’originalité moderne de leur musique, voilà qu’on se retrouve avec une chanson vieillotte et ennuyeuse. Et puis, j’ai peu à peu changé d’avis. J’ai commencé à trouver le refrain efficace et puissant. Sur scène, le chanteur tenait la route, avec un certain charisme et une voix solide. Après, dans une demi-finale aussi compliquée, je n’aurais pas qualifié cette chanson, mais je l’aurais volontiers vu en Finale si elle avait participé à la compétition du jeudi.

L’avis de Quentin : C’était une belle chanson qui, au vu du clip proposé par la délégation arménienne, aurait pu avoir ses chances. Mais à partir des répétitions, je n’ai pas du tout compris de quelle façon le pays voulait véhiculer le message de la chanson de Sevak. Un cercle de différents poteaux métalliques, de différentes tailles, où le chanteur a été positionné au centre donnant l’impression d’être enfermé, prisonnier. Pourtant, je ne pense pas que c’était l’esprit qu’il voulait donner en faisant une prestation comme celle-ci. Concernant sa tenue de scène, je n’ai pas grand chose à dire car elle est sobre et lui sied plutôt bien. En revanche, je déplore vraiment le manque de volonté de la délégation et de l’équipe artistique de ne pas avoir voulu reproduire la puissance qu’avait le clip. Au lieu de ça, nous avons eu juste le droit à un tapis de brume aux pieds du chanteur avec un changement de couleur, bref vers le climax de la chanson. A quoi cela a t-il servi? Je l’ignore totalement. Avec une prestation vocale qui était à la hauteur de mes espérances, un brin de volonté en plus aurait pu éviter la disgrâce que fut l’élimination de Sevak.

L’avis de Marie : J’ai apprécié qu’il ait chanté en arménien. J’ai bien aimé ce cercle disposé autour de lui. C’était visuellement bien filmé. Je n’ai rien à redire sur cette prestation, je n’ai rien à reprocher à Sevak. Son interprétation était bonne mais le problème, c’était la chanson! Je n’ai pas accroché à Qami. Rien n’y a fait, il a  eu beau bien chanté, la chanson m’a ennuyée et j’avais hâte de passer à la suivante.

Votre avis compte aussi : 

[poll id=”1033″]

[poll id=”1034″]

[poll id=”1035″]

[poll id=”1036″]

[poll id=”1037″]

[poll id=”1038″]

 

Conclusion : C’est une déception pour l’Arménie qui est un pays dont les éliminations sont rares et qui signe son plus gros échec à l’eurovision. C’est dommage car c’est la première fois que ce pays chante dans sa propre langue. Il est fort à parier que l’année prochaine, l’anglais fasse son retour avec une chanson moins traditionnelle.

 

(avec la collaboration d’Eurovista et la participation de Quentin)