gor-sujyan-2Dans un décor minimaliste, le rockeur Gor Sujyan et son groupe, les Dorians, ont entonné leur quatre chansons, restés mystérieuses jusqu’au bout… Comme on pouvait s’y attendre, c’est la chanson entonnée la dernière qui a été choisie, “Lonely Planet”… Et force est de constater que pour l’instant, on est un peu déçu, même si l’Arménie viendra rompre le concert de ballades des pays voisins et qu’on peut s’attendre à une version améliorée de la chanson.

Première chanson, “The Truth” (annoncée comme Lying à la base !) est un titre pop-rock bien emmené mais assez banal avec un refrain basé essentiellement sur la répétition de “Lying Lying Lying…”. Le suivant, “No time”, est dans la même veine et… devinez quoi, a un refrain basé sur la répétition de “No time to…” avec des couplets très peu marquants mais un refrain plus fort… Troisième chanson, “Toy planet” est de meilleure composition, original, mais très rock. Il rappelle Max Jason Mai… qui avait fini bon dernier l’an dernier. La dernière chanson, “Lonely planet” (oui Hubert Reeves ou Elisabeth Tessier ont dû sélectionner les chansons…) rejoint un peu les deux premières… Très rock et… très répétitive… “Lonely planet, lonely planet, lonely planet”… Bref, rien d’ultra-emballant à première écoute.

Comme c’est toujours la chanson chantée en dernier qui est choisie… Gor Sujyan et les Dorians seront donc sur leur planète isolée… pas trop quand même on l’espère, pour envoyer cette planète en finale, d’autant que l’Arménie sait, grâce à Mademoiselle Emmy, qu’une diaspora active ne suffit pas à aller en finale…