rybak3C’est un peu la question que l’on se pose alors que le violoniste biélo-norvégien sort une nouvelle chanson, “What I long for”, qui ne devrait pas affoler les charts… Et de fait, si “Fairytale” reste la chanson qui a obtenu le plus de points à l’Eurovision, si le premier album de Rybak a été un grand succès paneuropéen, avec même de la promotion en France grâce à un partenariat avec RTL (une première… qui n’a pas eu de suite !), le deuxième album, sorti dans la foulée de l’Eurovision à Oslo n’a pas marché, et encore moins celui de l’année d’après. Alexander Rybak n’a surtout jamais eu aucune chanson qui a marché après “Fairytale”, et se borne à des duos avec d’anciennes stars de l’Eurovision, comme Paula Seling. Et où le voit-on désormais ? Dans des sélections nationales, pour distribuer des bouquets de fleurs.

Quel désastre ! Alors que sa successeure Lena a su devenir une figure incontournable de la musique allemande, que Loreen a su faire oublier que “Euphoria” était un succès de l’Eurovision, et que Conchita Wurst est devenue une icône de l’Europe que nul n’ignore, Alexander n’a plus comme projet que de présenter des chansons à l’Eurovision. Dans cette saison qui a à peine commencé, il a déjà deux engagements. Une chanson à Malte, interprétée par Franklin Calleja et qui est une des grandes favorites pour Vienne.

On sait aussi qu’il va présenter une chanson à la sélection biélorusse, avec de grandes chances de partir à Vienne.

On se souvient aussi qu’il avait présenté une chanson à la sélection norvégienne 2012. D’ailleurs, au fond, Rybak est un excellent compositeur, mais qui gère trop mal sa carrière. Au point qu’il est aujourd’hui loin d’être une icône adulée des fans de l’Eurovision qui lui préfèrent Loreen et Conchita… Euphoria est devenu le plus grand tube de l’histoire de l’Eurovision, alors que Fairytale a fini par être oublié de tous…

Alors qu’attend Alexander pour rebondir ? En attendant, voici sa dernière chanson, “What I long for”.