Eurovision 2018 : rencontres au sommet (Mise à jour : Eleni aussi)

LUNDI 21 MAI

De retour dans leur pays, trois de nos Eurostars ont été reçues par leurs plus hautes instances nationales. Trois rencontres au sommet pour trois ambiances très différentes.

Bien évidemment, la gagnante de cette Eurovision 2018, l’Israélienne Netta Barzilai, a été reçue par le premier ministre, Benyamin Netanyahou. La rencontre a eu lieu dans la résidence officielle du Premier Ministre, accompagné pour la circonstance de son épouse, Sara. Netta de son côté, était venue avec ses parents.

Benyamin Netanyahou a salué Netta en l’appelant « Kapara alayich », expression employée par la chanteuse pour désigner ses fans et qui signifie « chéri ». En hommage à sa chanson, Netta a offert au couple Netanyahou des sucettes en forme de poulet.

Après avoir fait l’éloge de Netta, le Premier Ministre l’a accompagnée dans sa désormais célèbre chorégraphie.

🇮🇱🐔

A post shared by Benjamin Netanyahu (@b.netanyahu) on

Les représentants moldaves, le groupe DoReDos, a eu aussi droit aux honneurs officiels. Ils ont été reçus par le président de la République moldave, Igor Dodon.

Le président Dodon s’est montré fort enthousiaste. Il a déclaré être fier de leur résultat et vouloir soutenir le groupe dans la suite de son parcours. Il a enfin souligné être un grand ami de Philipp Kirkorov.

Enfin, dans une ambiance plus décontractée, le représentant albanais, Eugent Bushpepa, a rencontré le président de la République d’Albanie, Ilir Meta.

LUNDI 11 JUIN

Lundi dernier, c’était au tour de la représentante chypriote, Eleni Foureira, d’être reçue par un chef d’état, en l’occurrence le président de la République de Chypre, Nicos Anastasiades.

Lors d’une audience au palais présidentiel, Nicos Anastasiades a félicité Eleni pour sa deuxième place au Concours et son rôle d’ambassadrice culturelle du pays. Selon M. Anastasiades, Eleni a été la meilleure chanteuse et Fuego, la meilleure chanson jamais présentées par Chypre à l’Eurovision. Le président a également félicité les quatre danseuses d’Eleni et surtout, l’auteur de la chanson, Alex Constantinopoulos, qui était présent lors de l’entrevue.

M. Anastasiades a trouvé exceptionnelles, la présence scénique et la prestation d’Eleni. Il a ensuite remis une décoration à la chanteuse.

Le président a également loué l’investissement et le succès de la télévision publique nationale.Selon lui, CyBC a fait le meilleur des choix possibles.

Eleni, de son côté, s’est déclarée très heureuse d’avoir réussi à faire briller Chypre au Concours et d’avoir laissé une impression durable dans la mémoire des téléspectateurs. Elle s’est dit également très honorée d’avoir été ainsi décorée.

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. On attend la visite de Madame Monsieur chez les Macron

  2. C’est bien pour ces pays qui ne gagnent pas beaucoup de compétitions dans le monde d’être reçu par leur président quand ils font un bon résultat.

  3. – Après tout, s’il y a un bon résultat final et que les hautes autorités politiques sont satisfaites, ce n’est pas illogique de féliciter le, la ou les candidats.

    – Après, il ne faut pas que ça se transforme en une récupération politique ! Je dis ça, je dis rien…

    ( NB : la Moldavie aurait mérité bien davantage qu’une 10e place ! )

  4. Les images de Netanyahou qui essaye de faire la poule, c’est…..(je ne trouve pas les mots)

    Dans la lignée du commentaire de Steven, Je me suis demandé quel résultat il aurait fallu faire pour que les MM aient les honneurs de l’Elysée. Sans doute une victoire !

    J’aimerai bien connaître ça de mon vivant !

  5. La France gagnera eurovision j’y crois mais en ce qui concerne Madame monsieur juste formidable …..Netta a mon gout commence a en faire trop…..Fan de moins en moins du peut etre a ses attaques sur Eleni ….En grèce on est pas très fan….

  6. Ah ces politiques, décidément prêts à tout pour être populaires et faire croire qu’ils sont proches des gens. Ca me rappelle tous ces ministres de Nicolas Sarkozy (dont l’inénarrable Nadine Morano) qui, au sortir d’un conseil des ministres, vantaient aux journalistes qui les attendaient le dernier CD de Carla Bruni… alors qu’ils reconnaissaient en privé ne pas du tout écouter ce genre de musique :/

    • Dubois-Blond Philipe on 21 mai 2018 at 19:44
    • Répondre

    Je trouve ça super pour la Moldavie et l’Albanie d’être félicité d’un résultat qui n’est pas la victoire. Concernant Israël sans commentaire.

  7. Imaginez « La danse des canards » en chanson gagnante de 1980 et une réception par Monsieur Mitterrand qui fait lui-même la gestuelle si entraînante….
    Il y a des choses qu’un premier ministre ou un personnage haut placé ne doivent pas faire…Il y a des limites, tout de même.

    Je ne veux pas passer pour un rigoriste aigri. Tant mieux si ces chanteurs, triomphaux ou pas, sont invités dans les hautes sphères. Cela apportera un peu de reconnaissance, toujours bienvenue, à ce concours.

    1. Tu as raison, sauf que François Mitterrand n’a été élu que le 10 mai 1981 et que La Danse des canards est une œuvre inoubliable de JJ Lionel, un Belge 😛
      Après, je partage ton analyse.

  8. Eleni poursuit sa tournée des télés internationales.

    Et pendant ce temps on parle déjà d’une candidature de Tamta pour la Grèce 2019…
    Mais il faut déjà que la télé locale mette ses statuts en conformité avec ce que demande l’UER pour participer au concours 2019.

    • Netty Vilar Braamcamp Sobral on 11 juin 2018 at 18:34
    • Répondre

    Eleni et Nicos ou un remake de la belle et la bête !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :