Je crois que ce n’est plus un secret pour vous toutes et pour vous tous, fidèles lecteurs de l’EAQ,  je suis fan de l’Eurovision depuis ma plus tendre enfance, c’est à dire plusieurs années.  plus précisément depuis 1970, c’est tout vous dire.

J’ai toujours été un véritable passionné de ce concours qui m’a très vite embarqué dans les plus hautes sphères du plaisir mais également un grand  défenseur de mon pays. même si j’ai aussi ressenti souvent passablement de déceptions et vécu aussi de grosses désillusions par rapport aux résultats de ce petit pays qu’est la Suisse.

C’est pourquoi, j’ai décidé de faire un voyage dans le passé pour faire revivre de beaux moments d’exaltations qui sont encrés à jamais dans  mes souvenirs, en écrivant cet article qui risque bien d’être unique,  A moins que je trouve d’autres exemples d’artistes qui auraient probablement eu plus de succès en chantant en anglais plutôt que dans leur langue nationale ou l’inverse.

Dès le début de sa participation, la Suisse chantait soit en allemand en français ou encore en italien et une seule fois en romanche, en 1989, lorsque nous avons eu l’honneur de pouvoir organiser cette manifestation et  recevoir ainsi l’Europe entière à Lausanne.

Depuis 1999, l’UER a décidé d’abolir l’obligation de devoir chanter dans une des langues nationales pour chaque pays participant.   C’est pourquoi, la Suisse chante désormais principalement en anglais, ce qui peut sembler tout de même regrettable pour notre pays qui a perdu sa véritable identité pour se confondre sans trop de succès dans la masse.

Parmi les pays francophones qui participent encore, seule la France persiste a vouloir chanter en français en autorisant néanmoins  quelques paroles en anglais et personnellement je trouve que c’est une bonne chose, notamment pour préserver la langue française dans ce concours.

Cela va faire bientôt  26 ans que la Suisse n’a pas atteint un Top 3 lors d’une finale internationale, la dernière fois, c’était en 1993, en Irlande à Millstreet où nous avions eu l’excellente idée d’envoyer une jeune québécoise, Annie Cotton avec sa très jolie chanson ” Moi tout simplement ” qui a été composée par Jean-Jacques Egli, un membre du groupe suisse “Alain Morisod et les Sweet People” qui fait une carrière fulgurante au Canada depuis de nombreuse années.

Annie Cotton est née à Montréal le 13 juillet 1975 et c’est lors d’une tournée du groupe au Québec que Jean-Jacques Egli l’avait repérée et qu’il a eu l’idée de lui écrire une chanson pour défendre les couleurs de la Suisse en Irlande.  Un challenge que la jeune artiste s’était empressée d’accepter avec l’espoir de renouveler le même exploit que son idole à l’époque, Céline Dion qui a permis à la Suisse de remporter le Grand Trophée en 1988 également en Irlande mais à Dublin.

Tous les espoirs étaient donc permis et on peut dire que le succès était au rendez-vous,   Le résultat dépassa toutes nos attentes,  une  très belle troisième place, un podium pour cette jeune et talentueuse artiste qui avait reçu 12 points de la part de nombreux pays, dont l’Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg ainsi que de  de la France, une chose qui n’était jamais arrivée auparavant.

Depuis Annie Cotton est retournée au Québec sans vouloir poursuivre sa carrière, elle a préféré fonder une famille et vivre dans la simplicité et l’anonymat,

 

.   

 

Voici le classement général de la Grande finale en 1993 

 

Alors après cette belle histoire, voici l’enjeu de cette rubrique,  Suite à son passage à l’ESC en 1993, la douce et jolie Annie Cotton est partie pour faire une gigantesque tournée à travers toute l’Europe pour interpréter son titre que beaucoup de fans auraient souhaités voir remporter la victoire.   Elle a donc enregistré une version en anglais que vous pour découvrir plus bas dans cet article.

Alors voici mes deux questions,  pensez-vous qu’elle aurait eu le même succès si elle avait interprété sa chanson en anglais ou même qu’elle aurait pu décrocher la victoire ?

Ou alors préférez-vous la version originale qui est en français  et que c’est justement la raison pour laquelle Annie à  su séduire à ce point et obtenir un si bon résultat ?

 

Voici la version audio en anglais !

Et celle en français, beaucoup moins percutante que lors du son interprétation en direct sur la grande scène en Irlande ! 

 

 

 

Merci … j’ai hâte de connaître votre avis  !