Dans une interview pour le site Teosto, le directeur musical de la radio YleX, M. Tapio Hakanen (ci-dessous), a révélé les premiers détails relatifs à l’UMK 2020. Pour rappel, YleX collabore cette année avec la télévision publique finlandaise pour l’organisation de la sélection nationale.

M. Hakasen trouve que la formule ouverte choisie cette année-ci par l’YLE est heureuse. Elle permettra de présenter au public finlandais des chansons et des artistes de qualité appartenant à des genres musicaux diversifiés. La concurrence sera stimulante et réunira les Finlandais autour de l’émission.

Dans cet optique, l’YLE n’acceptera que des propositions complètes : des chansons entièrement produites et interprétées par les candidats eux-mêmes. Donc, pas de chanson sans interprète, ni d’interprète sans chanson. M. Hakasen recommande donc aux auteurs-compositeurs intéressés à solliciter eux-mêmes des interprètes potentiels.

M. Hakasen encourage l’originalité et l’audace et surtout, ne pas trop penser à l’Eurovision en créant ou en produisant les chansons. Des morceaux et des interprètes atypiques et différents ont probablement plus de chance de remporter les faveurs du public. Ce qui compte avant tout, sont l’authenticité et le caractère unique des artistes impliqués, leur adhésion personnelle aux morceaux potentiels.

Pour cet UMK 2020, l’YLE retiendra entre quatre et dix candidats, en fonction de la qualité des propositions reçues. Les heureux élus seront présentés au public finlandais lors d’émissions préalables à la finale. Le jury sera composé de représentants de l’YLE et de professionnels de la musique.

Les candidats potentiels pourront soumettre leur candidature à l’YLE durant la première semaine de novembre. Le comité de sélection examinera les morceaux reçus et rencontrera la deuxième semaine de novembre, les candidats présélectionnés. Sur base de ces rencontres, le comité choisira les finalistes.