Tel Aviv 2019 : rumeurs, rumeurs – sixième chapitre

La semaine touche à son terme, quelle meilleure de la conclure qu’en se replongeant dans le bain des rumeurs ? Suite à plusieurs confirmations dans le chef de l’IPBC, nous avons eu droit à un véritable bouillonnement de rumeurs folles. Faisons le point sur le sujet dans ce chapitre exclusivement consacré aux préparatifs de l’Eurovision 2019.

SCÈNE

Vous l’avez découvert vendredi dernier : l’Allemand Florian Wieder a remporté l’appel d’offre pour la construction de la scène. Déjà auteur des scènes 2011, 2012, 2015, 2017 et 2018, M. Wieder est un pro de l’exercice. Selon la presse nationale, il l’aurait d’ailleurs remporté haut la main, face aux meilleures compagnies israéliennes. À la très grande déception de ces dernières, qui comprennent mal qu’on leur ait préféré un designer étranger, alors que l’appel mettait l’accent sur la promotion des talents israéliens.

La rumeur a aussitôt couru : le projet de M. Wieder devait vraiment être extraordinaire. Surtout au vu des contraintes techniques et matérielles imposées par la structure du Pavllion 2. Apparemment, M. Wieder aurait ébloui les décideurs de l’IPBC en basant l’ensemble du design sur le symbole éternel d’Israël : l’étoile de David. Scène et visuel reposeraient, selon des indiscrétions, sur des triangles mobiles, se décomposant et se recomposant pour former la dite étoile.

La controverse a aussitôt enflammé les réseaux sociaux : un symbole religieux et national pour illustrer un événement en principe apolitique ? Vraiment ? Vous imaginez sans peine la nature et la qualité des arguments échangés entre partisans et opposants…

Et vous, que pensez-vous de cette rumeur ?

View Results

Loading ... Loading ...

ENTRACTE

Vous l’aviez lu précédemment, l’IPBC est aussi en quête d’artistes susceptibles de se produire durant les ouvertures et les entractes des trois soirées. Une rumeur antérieure avait évoqué les vainqueurs suédois de 1974, le mythique groupe ABBA. Cette semaine, une autre rumeur a fait surface : l’IPBC aurait fait appel à la nouvelle reine de la pop européenne, l’Aphrodite enflammée sortie droit des flots musicaux, la flamboyante, l’unique Eleni Foureira, nulle autre qu’elle en elle-même !

Voilà qui serait tout à fait inédit : la médaille d’argent du Concours précédent remontant sur la scène du Concours suivant. Mais après tout, pourquoi pas ? Eleni s’est imposée comme LA révélation eurovisionesque de l’année. Sa carrière a été catapultée au niveau international, elle est devenue une star colossale en Espagne, en Albanie et en Suède et puis, elle y connaît un rayon en matière de divertissement et de spectacle. Elle serait donc parfaite pour animer un entracte et nous offrir cinq minutes mémorables !

Et vous, que pensez-vous de cette rumeur ?

View Results

Loading ... Loading ...

PRÉSENTATEURS

Voilà un fil de rumeur particulièrement difficile à suivre, car pas un jour ne se passe (ou presque) sans qu’un nouveau nom ne soit évoqué et jeté en pâture aux Eurofans affamés. À croire qu’il s’agit d’une des places les plus convoitées au monde… Bien que : se faire voir de 200 millions de téléspectateurs à travers le monde, vous cimente une carrière et vous transforme en icône universelle (à condition de savoir y faire, évidemment).

Dernière en date (du moins au moment de rédiger ces lignes) qui aurait été approchée par l’IPBC : l’actrice israélo-russe, Ana Bukstein. Née à Moscou, mais vivant en Israël depuis ses huit ans, Ana a joué dans de nombreux films et télévisions nationaux, avant de connaître la reconnaissance internationale en intégrant la distribution de Game Of Thrones. Inutile de vous dire que la concurrence sera rude pour décrocher la timbale…

Et vous, que pensez-vous de cette rumeur ?

View Results

Loading ... Loading ...

(avec la collaboration de Pauly)

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 9 novembre 2018 at 11:07
    • Répondre

    Alors Kristian arrivé 2éme en 2017 aurait du faire l ‘entracte de cette année.Je trouve que si cette innovation perdure avec effet rétroactif !!!!lol c ‘est une très bonne idée

    • Pascal on 9 novembre 2018 at 12:56
    • Répondre

    Ca serait pas mal qu’Eleni participe à l’édition 2019. Mais Netta en prendrait peut etre ombrage car traditionnellement, on ne fête que la lauréate.

    Pour moi il faudrait un duo entre les deux , une sorte de « battle » ….. Mais leurs univers sont tellement différents que ca ne serait pas évident à mettre en place.

    • Philipe Dubois-Blond on 9 novembre 2018 at 18:05
    • Répondre

    Concernant la scène je vote « pour », l’étoile de David est bien plus qu’un symbole religieux c’est la représentation d’Israël à travers le monde. De plus si ils en font un jeu de triangles qui se dispersent et se rejoignent, cela peut rappeler la nécessité des peuples à s’unir pour la paix dans ce monde si violent, et donc le symbole du pourquoi l’Eurovision a été créée : unir.

    Eleni je vote aussi « pour » car ce serait reconnaître qu’elle a été l’une des 3 potentielles gagnantes l’espace de 5mn.. Et je ne vois pas en quoi cela pourrait faire de l’ombre à Netta, qui je suis sur va avoir une place stratégique (présentatrice ?!). Puis niveau musical, que ce soit Chypre, la Grèce et Israël les tubes vont et viennent sur ces 3 pays et à chaque fois adaptés dans la langue de l’un ou l’autre, comme par exemple « Golden boy » qu’Eleni a repris en grec et tant d’autres. Israël va innover donc cela peut en faire parti en donnant de la visibilité aux seconds.

    Ana Bukstein je vote aussi « pour » car la série fait un carton dans le monde entier et donc les gens ne se diront pas « mais qui c’est celle-ci ? ». Niveau présentation de l’Eurovision, on entend parler de tellement de noms en Israël que l’on va finir par perdre pied lol.

    Ha mais j’aime bien ces rumeurs moi 😉 , elles me plaisent !

      • picasso on 9 novembre 2018 at 22:29
      • Répondre

      Pour l’entracte, Israël ne dérogera pas à la tradition de mettre la visibilité sur des artistes locaux…

        • Philipe Dubois-Blond on 9 novembre 2018 at 23:10
        • Répondre

        L’un n’empêche pas l’autre je pense, et puis comme Eleni chante des chansons de Doron Medelie why not. https://wiwibloggs.com/2018/06/26/sweet-heavens-eleni-foureira-collaborates-with-israels-doron-medalie-for-new-song-caramela/https://www.youtube.com/watch?v=yYNELlN4XF0https://www.youtube.com/watch?v=DZIDOFr_E3Q etc.
        Ci dessous le gros gros tube du moment par l’artiste qui monte, une chanson sur la douleur :

      • Philipe Dubois-Blond on 9 novembre 2018 at 22:53
      • Répondre

      Juste pour infos supplémentaires 😉 : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_de_David

  1. – Si la première rumeur devait être vraie, ce serait un bien mauvais coup porté au concours ! Ce n’était pas la peine de faire un pas en avant en choisissant Tel-Aviv et en faire deux en arrière en utilisant ce symbole si caractéristique d’Israël à la fois éminemment religieux et politique ! Je ne peux pas y croire…

    – Pour la 2e rumeur, pourquoi pas : ça ne e dérangerait pas mais je ne pense pas que ça se produira.

    – Quant à la 3e rumeur, je n’ai aucun avis sur la question.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :