Attention, le petit oiseau bleu sort ses griffes

Attention, le petit oiseau bleu sort ses griffes

C’est donc Amandine Bourgeois qui va représenter la France à l’Eurovision 2013. L’info n’est pas passée inaperçue et la quasi-totalité des médias en a parlé. Du Parisien à Closer en passant par le Figaro, le Nouvel Obs, BFMTV, Ouest France etc.

Une belle exposition pour la chanteuse à qui l’on souhaite bonne chance. Et pas seulement pour l’Eurovision. Bonne chance à Amandine pour les quatre mois à venir. Parce que ça ne va pas toujours être facile.

Tandis qu’en Estonie on vénère ses participants à la sélection nationale, qu’en ARY Macédoine on idolâtre la candidate Esma Redžepova, ou encore qu’aux Pays-Bas on se réjouit de voir Anouk sur les planches de Malmö, en France il est toujours bon ton de se moquer de ses participants.

Si Amandine surfe sur le net et découvre les commentaires laissés par certains internautes, elle devra avoir le dos large pour pouvoir les encaisser.

Les twittos par exemple, s’en donnent à cœur joie. Dans un article, l’Express répertorie les plus drôles âpres. Ainsi on peut lire :

“Amandine Bourgeois representera la France à l’Eurovision” – Autant de chance de gagner qu’en s’alignant au départ du Paris-Dakar en Twingo »

« C’est Amandine Bourgeois qui va représenter la France à l’Eurovision … Amandine qui ? »

« Amandine Bourgeois représentera la France à l’Eurovision… Autant dire que la France n’a pas envie de participer »

« Amandine Bourgeois représentera la France à l’Eurovision. Objectif, obtenir plus de points que de disques vendus en 4 ans. »

« Amandine Bourgeois représentera la France à l’#eurovision Je me demande si on peut être dans le négatif pour le compte des voix. »

Eh bien bravo ! Belle preuve de solidarité pour celle qui a la lourde tâche de représenter la nation dans un concours international.

Avant Amandine, Anggun en avait essuyé aussi, des moqueries...

Avant Amandine, Anggun en avait essuyé aussi, des moqueries…

Mais qu’Amandine se rassure. C’est chaque année la même chose (et parfois c’est pire). Jessy, Anggun, Amaury… ils sont tous passés par là. Mettez Mylène Farmer ou Johnny à l’Eurovision, le résultat sera identique. Les artistes de l’Eurovision en France sont toujours victimes de moqueries. C’est sûr que pour un artiste, ça ne donne pas vraiment envie d’y aller, n’est-ce pas ? On n’est donc pas prêt de voir un chanteur au sommet de sa gloire représenter la France dans les années à venir (comme c’est le cas dans certains pays).

Eh oui ! Pour vouloir représenter la France à l’Eurovision, il faut vraiment en avoir envie, croyez-moi ! Parce qu’il faut en supporter, des moqueries. Espérons que la chanson qu’elle propose pourra venir contrecarrer tous ces messages immatures.

Et puis, Amandine reçoit également (et heureusement) beaucoup de messages d’encouragements et de félicitations. Par exemple :

“Amandine Bourgeois à l’eurovision, Yes i like it !”

“Ouiiii c Amandine Bourgeois qui nous représente a l’Eurovision pour une fois qu’on a jeune et belle artiste qui représente la France.”

C’est sur ceux-là qu’elle va devoir se focaliser.

Et puis, le 18 mai au soir, elle ne fera rien de plus ni de moins que son job de chanteuse. Ce n’est déjà pas facile de chanter en direct devant 100 millions de téléspectateurs, alors les humoristes à deux balles, fichez-lui la paix et laissez-la chanter !

Concours d’un autre temps ?

Et puis, il faudra aussi qu’Amandine fasse avec les critiques qui fusent de toutes part sur le Concours Eurovision, toujours mise à mal par le snobisme français.

Interrogé sur la participation de la chanteuse au Concours, le monument historique de la Nouvelle Star André Manoukian pense qu’Amandine fait une erreur : “Pour moi, l’Eurovision c’est tellement kitsch, c’est un truc qu’on regarde entre potes pour se marrer. D’ailleurs, même dans les commentaires, ils se marrent. Je ne suis pas sûr que ce soit un cadeau !” a-t-il dit.

Mais si, André, c’est un cadeau ! Car lorsqu’on voit (ou plutôt lorsqu’on ne voit pas) ce que sont devenus d’anciens gagnants du télé-crochet, et qu’on a mal au cœur en voyant une autre gagnante (Myriam Abel) s’épancher dans “Les Anges de la Télé-réalité” sur NRJ12, on peut dire qu’Amandine s’en sort plutôt bien avec l’Eurovision !

Pour le Nouvel Obs, la chanteuse part perdante de l’Eurovision. Virginie Spies, une « spécialiste » des médias, n’est pas tendre avec le spectacle préféré des européens (j’ai dit des européens, pas des français !). Selon elle, les organisateurs de l’Eurovision (je traduits : les responsables du choix de la chanson française) auraient pu passer l’annonce suivante : « Concours d’un autre temps cherche chanteur ou chanteuse française prête à aller se ridiculiser devant toute l’Europe un samedi soir »

Qui a dit qu'il y avait du ridicule à l'Eurovision ?

Qui a dit qu’il y avait des groupes improbables  à l’Eurovision ?

Elle tente de nous faire croire qu’elle sait ce qu’est l’Eurovision d’aujourd’hui. « Un spectacle de variétés à l’ancienne, où brillent encore les paillettes qui ont fait le bonheur des fans de Abba, mais qui depuis, n’a pas réussi à se renouveler. » Vraiment ? Alors pourquoi existe-t-il encore s’il n’a pas réussi à se renouveler ? Et pourquoi 120 millions de téléspectateurs la regarde chaque année ?

A cette question, notre « spécialiste » a une réponse : « …si on regarde aujourd’hui cette émission, c’est bien plus pour se moquer des groupes improbables et pour en rire ensemble sur Twitter, que dans une démarche de découverte d’un nouveau chanteur qui nous fera vibrer. Du coup, cette émission prête plutôt à rire (ou à pleurer), qu’à croire que la France va pouvoir briller en montrant tout son talent… »

Vous êtes-vous moqués de Tom Dice quand il chanté Me and My Guitar sur la scène d’Oslo ? Ou de Loreen l’an passé ? Si les européens (j’ai dit les européens, pas les français !), ont acheté en masse son single gagnant jusqu’à l’emmener à la première place du Top Européen (j’ai dit européen, pas français !), était-ce donc simplement pour le souvenir d’avoir trop ri devant sa prestation sur la scène de Bakou ?

Tom Dice n'a pas besoin d'avoir peur du ridicule, il ne l'est pas !

Tom Dice n’a pas besoin d’avoir peur du ridicule, il ne l’est pas !

Mais Virginie Spies n’a pas non plus tout à fait tort. Soyons honnête, certaines participations au Concours prêtent à sourire, voire à rire. Avec une quarantaine de pays en lice, il y a forcément dans le lot des candidats quelque peu… étranges. Sauf qu’il ne faut pas non plus généraliser.

La journaliste est cependant plus réaliste dans la dernière partie de son article et je partage son opinion lorsqu’elle dit : « Plus les années passent, plus les chanteurs qui vont au combat semblent courageux (ou inconscients). Il faut quand même en avoir sous le capot pour accepter de se faire critiquer par ses compatriotes d’une part (car nous ne sommes pas tendres avec nos candidats), puis de se faire laminer par “nos chers voisins européens“…

C’est presque à se demander si la France a encore sa place dans ce Concours. Si elle ne se reconnaît plus dans l’Eurovision, c’est très certainement parce qu’elle en a perdu les codes. En clair, on prétend perdre à cause des autres pays qui ne votent pas pour nous. C’est une vision beaucoup trop simpliste des choses. Il faut savoir qu’un succès à l’Eurovision, ça ne s’improvise pas. Si l’Allemagne a réussi à dépasser le problème des votes de copinage en remportant le trophée en 2010, c’est qu’il y a forcément une raison. Alors pourquoi la France n’y parviendrait-elle pas ? (Je reviendrais sur ce sujet d’ici quelques semaines).

La tête sur les épaules

Mieux vaut participer à l'Eurovision plutôt qu'aux anges de la télé réalité.

Mieux vaut participer à l’Eurovision plutôt qu’aux anges de la télé réalité.

L’Eurovision, c’est comme faire un tour au purgatoire avant d’aller frapper à la porte du paradis, ou de descendre en enfer. Et l’échec de son dernier album n’est sans doute pas étranger au fait qu’Amandine Bourgeois accepte le challenge de représenter la France.

Ça passe ou ça casse. La chanteuse en est certainement consciente. Car elle sait qu’elle est loin d’être dans la phase ascendante de sa carrière. Le site Pure Médias rappelle dans un article qu’elle a évoqué son échec avec une franchise qui l’honore. Son dernier album, intitulé Sans Amour Mon Amour n’a pas passé le cap des 5000 exemplaires vendus alors que son premier s’était écoulé à 60.000 exemplaires. Dans un entretien au site Pure Charts, elle reconnaissait alors : “Ca ne se passe pas super bien ! (Rires) Je ne vends pas de disques et je ne passe pas en radio pour l’instant

Et lorsque la tournée qu’elle avait prévue a été finalement annulée, elle avait posté sur son facebook : « Je suis effondrée d’apprendre que mes concerts dans les casinos sont annulés mais les places ne se sont pas vendues, je sais que certains d’entre vous avaient déjà pris leurs billets, hôtels, etc. et j’espère que vous pourrez vous faire rembourser… Je vais essayer de faire beaucoup de prières et surtout travailler encore plus dur pour pouvoir continuer à vivre de ma passion !!!“.

Parce qu’elle est comme ça Amandine, elle ne masque pas son échec et ses déceptions par des excuses bidons. Elle est entière, honnête et sincère. Des qualités qui ne pourront que transparaître sur la scène de Malmö.

 Et sinon…

Norvège : Badaboum !

Norvège : Badaboum !

En attendant la seconde demi-finale du Melodi Grand Prix ce soir, la première salve de samedi dernier a déçu beaucoup de monde. Et l’audience télé s’en est fait ressentir. 850.000 téléspectateurs norvégiens étaient devant leur écran pour suivre la première émission, soit 250.000 de moins que la première demi-finale de l’an dernier.

La Slovénie abandonne son EMA. Cette fois, le candidat et la chanson seront choisis en interne par un comité au sein de la RTVSLO. La chaîne annoncera le nom de son interprète à la mi-février.

Mercredi prochain, au cours d’une conférence de presse, Saint-Marin annoncera le nom de son candidat. Pour écouter sa chanson, il faudra attendre un show spécial proposé par SMTV à une date encore non communiquée.

Autre conférence de presse très attendue, celle de l’organisme producteur SVT qui annoncera ce lundi à 11h15 le nom de la personne (il n’y en aura qu’une) qui présentera l’édition 2013.

Les italiens ont confirmé qu’une nouvelle fois, leur candidat sera choisi par un comité interne lors du Festival de Sanremo. L’annonce de l’heureux élu se fera lors de la finale du spectacle italien, le 16 février prochain. La chanson, quant à elle, sera connue plus tard.

Party for Olympic Games

Party for Olympic Dance

Enfin, l’Eurovision mène à tout… même aux Jeux Olympiques. Sochi accueillera la prochaine édition des Jeux d’Hiver en février 2014 et les Grand-mères Russes vont y jouer un rôle important. Non, elles n’ont pas formé une équipe de Bobsleigh, mais elles vont figurer sur l’album officiel des Jeux, en interprétant la chanson Olympic. Dmitri Koldun, qui avait offert en 2007 le meilleur classement du Bélarus à l’Eurovision a également été sollicité pour faire partie de la compilation.

Bon week-end !