La nouvelle année est déjà bien entamée et il est temps pour la Caravelle de l’Eurovision de reprendre le large. Les choses sérieuses vont bientôt commencer, et l’excitation monte… monte… mais sans atteindre encore son paroxysme.

thomas

Thomas G: “sonne” bien

S’il est un compositeur qui a le vent en poupe, c’est bien Thomas G :son ! Le suédois au look de papy hard-rockeur a frappé fort l’an passé en composant l’envoûtant Euphoria qui, porté par Loreen, a remporté la 57ème édition de l’Eurovision.

C’était seulement la première victoire pour ce compositeur qui, pourtant, règne en maître sur l’Eurovision depuis plus de dix ans. Il a présenté plus de 60 chansons dans les sélections nationales en Suède, Norvège, Danemark, Finlande, Pologne, Lettonie, Roumanie, Espagne, et même Belgique.

Et ce n’est pas fini. Cette année encore, il a composé pas moins de 5 chansons pour le Melodifestivalen et il est en lice pour la sélection maltaise avec la chanson Ultraviolet interprétée par Jessica Muscat.

Nodiko Tatishvili et Sofo Gelovani

Nodiko Tatishvili et Sofo Gelovani

Et on sait déjà qu’une de ses mélopées parviendra sur les planches de Malmö en mai prochain, puisque la télévision géorgienne a annoncé cette semaine que le prolifique compositeur a été choisi pour écrire la chanson qui représentera le pays Caucase à Malmö. La Géorgie abandonne donc le principe d’une sélection nationale au profit d’un choix interne et parfaitement bien ciblé.

En effet, déjà l’annonce du duo qui ira chanter à Malmö, Nodiko Tatishvili et Sofo Gelovani, laissait présager une envie de faire forte impression. Les deux futurs candidats avaient déjà excellé dans la version géorgienne de la Nouvelle Star. A titre de comparaison, c’est un peu comme si la France avait décidé d’envoyer Christophe Willem en duo avec Amel Bent.

Avec le choix de Thomas G :son en tant que compositeur, la Géorgie n’entend rien laisser au hasard. Et cette « commande » passée auprès de l’artiste suédois signifie bel et bien que le pays Caucase ne compte pas faire de la figuration à Malmö.

On attend avec d’autant plus d’impatience maintenant la chanson qui défendra les couleurs de la Géorgie, pays qui rêve déjà de faire découvrir Tbilissi aux téléspectateurs européens en 2014.

On parie du vent

Il n'est jamais trop tôt quand il s'agit d'argent

Il n’est jamais trop tôt quand il s’agit d’argent

Gageons donc que la Géorgie va remonter dans le classement des bookmakers. Car oui ami fan de l’Eurovision, on commence déjà à parier sur le prochain gagnant du Concours Eurovision, alors que très peu de chansons sont connues. C’est ce qui s’appelle de la passion… ou du commerce (tout dépend du point de vue où l’on se place).

C’est Betfair qui prend les paris. Et pour l’instant, la Russie semble avoir les faveurs des parieurs qui voient déjà le pays remporter la 58ème palme. Très près se trouvent l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Grèce et la Suède pour un doublé à domicile. A la France, on y croit moyennement. L’hexagone est actuellement 16ème dans les espoirs des parieurs.

A noter que nos bookmakers ne sont guère impressionnés par les 6 chansons déjà en compétition, qui se retrouvent dans le bas du classement.

Qu’est-ce qui peut donc inciter les parieurs à miser de l’argent sur un pays qui n’a pas encore dévoilé ses atouts ? Force est de reconnaître que les quatre pays sur lesquels on parie le plus sont de gros clients de l’Eurovision. La Russie collectionne les tops 10, voire les tops 5 ; l’Azerbaïdjan peut profiter de l’absence de la Turquie pour glaner de précieux points, l’Arménie a dû être vexée de la victoire de sa meilleure ennemie en 2011 et va sans doute vouloir donner le change en 2013. Quant à la Suède, un pays organisateur est souvent favori.

L’armée sans le salut… le salut sans l’armée… You sans me ?…

Heilsarmee en répétition... Mais où est donc passé papy ?

Heilsarmee en répétition… Mais où est donc passé papy ?

Les bookmakers n’y ont peut-être pas pensé (quoique…), mais on pourrait aussi faire un pari sur les costumes que portera Heilsarmee ce soir dans les swiss awards.

Comme chaque année, la cérémonie des Swiss Awards récompensant la personnalité suisse de l’année accueille le prochain candidat au Concours Eurovision.

Et malgré la controverse qui nourrit les médias ces derniers temps, Heilsarmee sera bel et bien là ce soir pour interpréter You And Me.

L’UER exige que Heilsarmee (Armée du Salut) change de nom et n’interprète pas sa chanson avec le traditionnel costume seyant à l’organisme caritatif si le groupe veut participer au Concours de Malmö.

Alors ce soir, seront-ils en uniformes ? Auront-ils un nouveau nom de groupe ? Le mystère reste entier. Mais il semblerait que le groupe ait accepté les conditions de l’UER.

Le vétéran de la formation avait déjà prévenu qu’il n’était pas question pour lui d’aller chanter à Malmö sans être identifié au mouvement religieux. Or, sur une photographie des répétitions de l’émission de ce soir postée sur le facebook officiel de l’armée du salut, il n’apparait pas sur la scène.

Fin du suspense peut-être ce soir.

On parie sur Sirusho pour l’Arménie ?

sirushoL’Arménie a de grandes ambitions pour 2013. Et des rumeurs persistantes parlent d’un retour qui, s’il se confirme, risque de faire grand bruit. Sirusho, celle qui avait permis au pays Caucase d’obtenir son meilleur classement jusqu’à présent (4ème en 2008 avec Qele Qele), pourrait donc de nouveau représenter l’Arménie.

Il faut dire que la chanteuse – dont le nouveau titre cartonne – n’a jamais exclu un retour sur la scène du Concours. Elle avait d’ailleurs confier vouloir y participer en 2012, avant que la télévision arménienne ne se retire de la compétition.

Ira ? Ira pas ? On parie ?

Du côté d’ARMTV, il paraît que la décision n’est pas encore prise. Interrogé par eurovision.tv, le chef de la délégation du pays a fait savoir que des discussions étaient toujours en cours et que n’importe qui, y compris Sirusho, pourrait représenter l’Arménie à Malmö.

Affaire à suivre…

Perte d’Identitet ?

adrianbledarUne des chansons déjà choisie semble poser un léger problème. C’est celle de l’Albanie. C’est en gagnant le 51ème Festival de la chanson albanaise que le titre Identitet a remporté le droit d’être entendu dans toute l’Europe en mai prochain.

Interprétée par le duo Bledar Sejko & Adrian Lulgjuraj, la mélodie est pointée du doigt par un ancien candidat albanais, Frederik Ndoçi (celui qui n’avait pas brillé sur la scène d’Helsinki en 2007). Il prétend que la plupart des notes du titre qui ira à Malmö appartient à une chanson serbe intitulée Plavi Safir et chantée par Bajaga & Instruktori.

Mais à l’heure actuelle, aucune plainte pour plagiat n’a été déposée et le duo récemment couronné à Tirana travaille sur la version Eurovision de Identitet, qui ne perdra rien de son identité puisqu’elle sera chantée en albanais à Malmö.

Le programme de la semaine à venir

autricheLa semaine à venir sera riche en événements. Dès lundi, l’Autriche nous fera découvrir les 5 chansons de la sélection. Nous aurons donc l’occasion d’imprégner nos esprits des mélodies de Yela, Natalia Kelly, The Bandaloop, Elijah et Falco Luneau avant qu’elles n’entrent en compétition dans un mois (la finale est prévue le 15 février).

Mercredi, NRK proposera de découvrir les candidats de la première demi-finale du Melodi Grand Prix au cours d’un show spécial de 30 minutes diffusé sur la première chaîne norvégienne à partir de 20h30.

Jeudi, c’est la première phase éliminatoire pour l’UMK Finlandais, mais tous les yeux seront tournés vers Malmö où se décidera le sort des 33 pays en compétition pour les demi-finales. Ce sera en effet le moment de savoir qui va se battre contre qui, avec la répartition des pays aux deux demi-finales. Ce sera aussi le moment du passage symbolique de la clé du maire de Bakou à celui de Malmö. Le Concours suédois sera alors officiellement mis sur les rails.

On terminera la semaine avec la première demi-finale du Melodi Grand Prix norvégien (présenté par les excellents Jenny Skavlan et Erik Solbakken) et la première demi-finale de la sélection islandaise.

Et sinon…

Qui pour Saint-Marin ?

Qui pour Saint-Marin ?

La crise n’est pas passée par la télévision hongroise : 6 shows, 3 présentateurs et 60 chansons. Le cru 2013 d’A Dal, promet de grands moments.

Le diffuseur SMTV confirme que le candidat de Saint-Marin sera annoncé à la fin de ce mois. Le soi-disant twitter de Lys Assia affirme qu’elle a une grande annonce à faire à la fin de ce mois. De là à penser que… il y n’y a pas un pas, pas un pont, mais une montagne que je n’oserais franchir.

La Roumanie a décidé d’opter de nouveau pour une sélection nationale (date à venir).

Et enfin RTE a décidé de nous faire patienter jusqu’à début février avant de nous dévoiler, au cours d’une conférence de presse, les cinq espoirs irlandais pour Malmö.