Zibbz est un duo composé de Corinne et Stefan Gfeller. Ils sont frère et sœur. Ils ont fondé Zibbz en 2008. Le duo est originaire de Gisikon, commune suisse du canton de Lucerne.

Corinne Gfeller (Coco pour les intimes) est née le 6 juin 1985. Sa voix est très connue en Suisse puisqu’elle a enregistré de nombreux jingles pour des radios comme RTL, FNN, ainsi que pour des radios locales suisses. Elle a travaillé comme choriste avec de nombreux artistes, parmi eux Bastian Baker, Carlos Leal, DJ Antoine et les Bellamy Brothers.

Pendant plus de dix ans, elle a fait partie de Gölä & Band, groupe de rock fondé par Marco Pfeuti.  

Stefan, le grand frère, se fait appeler Stee dans la vie. Il est né le 11 mars 1987. C’est lui le producteur et musicien du duo. De 2003 à 2007, il a étudié la musique à Winterthur où il a obtenu un diplôme SMPV. En dehors de son implication dans le duo Zibbz, Stee a également collaboré comme batteur et producteur de Gölä et Bastian Baker. Il est aussi membre du groupe de punk rock californien Street Drum Corps.

Pour en revenir au duo, Zibbz sort un premier single en 2011 baptisé Www.Ahh!, puis l’année suivante One Shot, single qu’ils incorporeront dans leur tout premier album studio qui sort en 2013, Ready ? Go. L’album obtient au joli succès commercial puisqu’il ira jusqu’à la quatorzième place des classements suisses. Deux autres singles de l’album voient le jour : Wake Up ! et Neonlights.

Boosté par le succès de leur premier opus, le duo enchaîne en 2014 avec deux singles qui ne figureront sur aucun album : Dynamite Blonde et Undone.

En 2017, Zibbz réalise leur second album, baptisé It Takes a Village. Encore une fois, l’opus est bien accueilli et parvient jusqu’à la onzième place des classements. Le duo sort un single de cet album, Run.

Stones, la chanson qu’ils présentent pour la Suisse à Lisbonne, est le premier de leur single qui arrive à se classer dans les charts suisses.

Bien qu’ils viennent de Zürich, Zibbz réside à Los Angeles. Pour les fans, rendez-vous sur leur chaîne Youtube afin de mieux découvrir l’univers du duo suisse.

 

Wild joker on a gold throne
Blood diamond, summer home
Wrong people with the right to know
But I can’t do anything about it

All saying that life’s hard
Don’t want it in our back yard
We should be further from the start
But I can’t do anything about it

We so afraid, we fire away
What’s a life’s worth
We so afraid, repeat the mistake
Just to come first

We’re the liars in the face of facts
Different weapon but the same attack
No I ain’t throwing stones
No I ain’t throwing stones

Every lesson lost in the past
Pardon me but I don’t wanna go back
No I ain’t throwing stones
No I ain’t throwing stones

Think the boogie man will get me
Think different is the enemy
It’s been this way for centuries
And I can’t do anything about it

Can’t wait to light the cannonball
Can’t face the mirror says it all
Sins of the father make us fall
And I can’t do anything about it

We so afraid, we fire away
Just to come first

We’re the liars in the face of facts
Different weapon but the same attack
No I ain’t throwing stones
No I ain’t throwing stones

Every lesson lost in the past
Pardon me but I don’t wanna go back
No I ain’t throwing stones
Because I know I ain’t standing alone

I ain’t standing alone
No, I ain’t standing alone
I ain’t the only one
Who don’t wanna throw stones

We’re the liars in the face of facts
Different weapon but the same attack
No I ain’t throwing stones
No I ain’t throwing stones

Every lesson lost in the past
Pardon me but I don’t wanna go back
No I ain’t throwing stones
No I ain’t throwing stones

We’re the liars in the face of facts
Different weapon but the same attack
No I ain’t throwing stones
No I ain’t throwing
No I ain’t throwing stones

En français

 

La Suisse a choisi sa chanson au cours d’une sélection nationale qui s’est déroulée le 4 février dernier.

La première réaction, celle de Yoann B., est plus que positive : « « Yes ! C’est top ! Pour l’instant, pas de grosse gamelle concernant les sélections nationales qui envoient, en prime, des titres sérieusement compétiteurs ! »

Marie leur « souhaite bonne chance », mais pense qu’il « faut absolument travailler la présence scénique. »

Pour Jerem, si « ce titre est une bombe en studio, le live est mauvais » pour lui. « Vocalement », la chanteuse « ne parvient pas à porter le titre ». « La chanson a le potentiel pour faire un top 10 sur le papier mais… Il y a du travail pour un bon live et surtout croisons les doigts pour une bonne mise en scène ce qui me fait le plus peur avec les Suisses… »

Selon Nico, « il faut tout revoir pour Lisbonne et sur ce point, la Suisse n’est pas très douée mais avec les Suédois derrière cette année, cela peut le faire quand même. »

Zipo est « content de la qualification de Zibbz », ses favoris de la sélection.

Joh, de son côté, a préféré Alejandro Reyes : « Pendant cette soirée, j’ai trouvé Alejandro bien au dessus… Je ne dirai pas que Zibbz sont mauvais (bien au contraire, je les aimes beaucoup et j’adore la chanson !!)… MAIS ce sera à travailler en live. Si je n’avais eu que le studio j’aurai autant aimé voir Zibbz que Alejandro à Lisbonne. Le live a fait pencher la balance pour Alejandro. Mais je reste satisfait du choix suisse. »

Francis est également « très content de la victoire de Zibbz » : « C’est pour moi la chanson qui a le plus de potentiel pour Lisbonne parmi les six proposées. »

Daniel trouve la chanson « pas mal » et « j’espère vraiment que le visuel lors de la demi ne sera pas totalement raté comme l’année dernière. La chanson est bonne, bon courage les Suisses 😀»

Bêta X trouve « la chanteuse a plutôt bien chanté lors de la finale, même si elle n’était pas aussi féroce et survoltée vocalement que sur la version studio de « Stones » (ce qui a rendu la prestation assez molle de la fesse). Mais cela est perfectible, la chanteuse peut toujours s’améliorer et donner plus de férocité à son interprétation. Parce que personnellement, c’est ce qu’il manquait chez Zibbz lors de son live. »

Pour Charles, « on envoie d’abord une bonne chanson à l’ESC et là, « Stones » c’est le genre de titre qui (hors texte) peu fédérer. Effectivement, le live n’a pas commencé correctement (stress mal géré et voix mal placée) mais la chanson passe très bien. Un des meilleurs choix actuellement ! »

Kris B croit savoir pourquoi certains sont déçus : « « Stones » est une chanson davantage taillée pour le studio que pour le live. » Il ajoute ceci : « Le direct ne m’a pas fait changer d’avis, je n’accroche pas vraiment mais je reconnais que la Suisse sera tout de même bien représentée par Zibbz. Ça part un peu en cacahuète dans les hauteurs à cause du trac mais c’est pas une cata. Ravi de la seconde place d’Alejandro et « Compass » qui était mon favori dès le début de la sélection helvétique. C’est dommage… »

Adi025 « adore » et pense que « Si le live est amélioré, alors cette chanson pourra permettre à la Suisse de renouer avec la finale de l’Eurovision. »

Nico « fait confiance à ce duo qui a tout de même une belle et longue expérience dans la musique, Ils vivent aux USA et ils seront à la hauteur à Lisbonne. Et puis à part les triangles qui sont aussi leur logo depuis des années, j’ai trouvé le visuel pas mal du tout avec ses pavés éclates de partout depuis le fond de la scène, Je pense que cela peut le faire mais pour cela il faudra que la Suisse investisse sur un très écran LED. » Il ajoute : « La Suisse a fait le bon choix et va renaître de ses cendres dans ce concours, vous verrez, laissons une chance à Zibbz de nous le prouver. »

Philippe soulève une question « qui fâche » : « à quand une chanson en français, italien, allemand pour la Suisse ? » Pour lui, « ce ne sont pas des langues à tel point inconnues qu’elles nécessitent ce recours systématique de la Suisse à l’anglais. Pour les 30 ans de sa victoire et de la dernière victoire en français, le pays aurait pu faire un effort … »

Sakis est « très content de la victoire de Zibbs » Pour lui, « ce morceau rock va réveiller Lisbonne avec ses deux chanteurs très sympas et très souriants. » Il ajoute que « Stones est un morceau hyper efficace ».

[poll id=”648″]

[poll id=”650″]

[poll id=”651″]

[poll id=”652″]

[poll id=”653″]

[poll id=”654″]

[poll id=”655″]

 

  • Le duo suisse est également auteur et compositeur de Stones avec Laurell Barker. Coco Gfeller, la partie féminine de Zibbz a par ailleurs collaboré à l’écriture de la chanson de Bastian Baker Everything We Do sur laquelle elle apparaît en featuring.

Souvenirs… souvenirs… Impossible ici de na pas rendre hommage à la First Lady de l’Eurovision, Lys Assia, décédée le 24 mars dernier. La voici dans ses quatre participations au Concours.

  • En 1956 avec Das Alte Karussell et Refrain

  • En 1957 avec L’enfant que j’étais.

  • Et en 1958 avec Giorgio.