MERCREDI 3 FÉVRIER

La production néerlandaise de l’Eurovision 2021 et l’UER ont annoncé avoir supprimé le scénario A de leurs plans. Ce scénario A prévoyait l’organisation du Concours comme à l’accoutumée. Au vu de la situation sanitaire actuelle et des prévisions à moyen terme, cette option n’est plus envisageable.

Restent à présent trois scénarios possibles.

Scénario B

Les délégations qui le peuvent se déplacent jusqu’à Rotterdam et interprètent leur chanson en direct sur la scène de l’Ahoy. Les autres restent à domicile et leur prestation pré-enregistrée dans les conditions du direct est diffusée en lieu et place.

À Rotterdam, les activités sont maintenues. La distanciation sociale est imposée. Des tests sont pratiqués régulièrement et à grande échelle. Un public réduit est présent dans l’Ahoy, selon les réglementations imposées par la municipalité et le gouvernement néerlandais. Un nombre restreint de journalistes est également accrédité sur place.

Scénario C

Aucune délégation n’effectue le déplacement. Toutes les prestations pré-enregistrées sont diffusées. Seuls les ouvertures et les entractes sont interprétés en direct sur la scène de l’Ahoy.

À Rotterdam, les activités sont maintenues, mais réduites. La distanciation sociale est imposée. Des tests sont pratiqués régulièrement et à grande échelle. Un public réduit est présent dans l’Ahoy, selon les réglementations imposées par la municipalité et le gouvernement néerlandais. Aucun journaliste n’est accrédité sur place.

Scénario D

Aucune délégation n’effectue le déplacement. Toutes les prestations pré-enregistrées sont diffusées. À Rotterdam, toutes les activités sont annulées. Dans la salle, aucun public n’est admis.

La décision finale sera prise le plus tard possible, de sorte à ce qu’elle soit la meilleure. La production demeurera flexible, afin de pouvoir passer rapidement d’un scénario à un autre. L’objectif est à présent une organisation selon le scénario B. Dans l’attente, des protocoles sanitaires, inspirés de ceux mis en place pour la Formule 1 et les championnats de football, ont été conçus pour chaque scénario.

https://twitter.com/EBU_HQ/status/1356935569021034498?s=20

Le superviseur exécutif du Concours, M. Martin Österdahl, s’est exprimé sur le sujet. Il a déclaré que l’UER accordait toute la priorité à la santé et à la sécurité des participants. Il a ensuite remercié pour leur soutien et leur engagement, la municipalité de Rotterdam, ainsi que tous les diffuseurs participants.

De son côté, le gouvernement néerlandais a donné son assurance qu’en cas de scénario B, toutes les délégations susceptibles de faire le déplacement, recevraient une autorisation d’entrée sur le territoire des Pays-Bas.

Quant aux détenteurs de tickets, ils seront tous remboursés dans le mois à venir. Une nouvelle vente sera organisée vers la mi-avril. Le nombre de tickets disponibles dépendra bien entendu du scénario choisi et du nombre de places disponibles dans l’Ahoy.

LUNDI 8 FÉVRIER

Dans la perspective des scénarios encore sur la table, la production néerlandaise du Concours a décidé de la création d’un centre de presse virtuel. Celui-ci sera conçu par la société néerlandaise Let’s Get Digital, basée à Groningen, déjà expérimentée en la matière. Ce centre virtuel accueillera les journalistes et Eurofans accrédités, qui y suivront en direct les répétitions et les conférences de presse. L’objectif est qu’ils ne manquent rien des événements se déroulant à Rotterdam et qu’ils aient la sensation d’y être présents.

VENDREDI 12 FÉVRIER

Nouvelle conséquence de l’abandon du scénario A : l’aménagement intérieur de l’Ahoy sera lui-aussi modifié. Selon le producteur de cet Eurovision 2021, M. Sietse Bakker, l’espace prévu pour accueillir les 2000 spectateurs debout sera remplacé par la green room. Le créateur de la scène, M. Florian Wieder, est actuellement en train de redessiner ses plans, de sorte à concrétiser cette nouvelle donnée.

Quant au nombre de spectateurs qui seront autorisés à l’intérieur de l’Ahoy, tout dépendra de la situation sanitaire à la mi-avril et des décisions des autorités néerlandaises. Le gouvernement peut accorder des autorisations exceptionnelles pour les superficies de plus de 2000 mètres carré, mais uniquement à des conditions strictes.

L’objectif de la production demeure la présence in situ du plus grand nombre de personnes possible, mais elle entend avant tout œuvrer de manière responsable.

Crédits photographiques – UER