La municipalité de Rotterdam, suite à sa désignation comme ville-hôte de l’Eurovision 2020, a publié son livret officiel de candidature. Elle y dévoile ses ambitions et ses projets quant à l’organisation du Concours.

Rotterdam souhaite avant tout mettre en avant la créativité et l’innovation propres aux Pays-Bas. Ses responsables veulent créer une édition de l’Eurovision qui soit spécifiquement et profondément néerlandaise ; une édition qui verrait les Pays-Bas entiers s’unir et se présenter au monde en usant de Rotterdam comme scène.

Bien entendu, le livret insiste sur les infrastructures et les facilités offertes par Rotterdam, à commencer par sa situation géographique centrale, qui permettra à tous les Néerlandais d’assister aux festivités et à tous les touristes de visiter le restant des Pays-Bas durant leur séjour. À ce titre, la municipalité de La Haye rappelle qu’elle dispose d’une connexion directe en métro avec l’Ahoy.

La ligne directrice de la municipalité est l’organisation d’une fête “par tous et pour tous”. Rotterdam veut ainsi mettre en avant sa richesse, sa diversité, sa culture et sa créativité et en faire l’écho de la richesse, de la diversité et de la créativité de l’Eurovision. Durant les semaines de l’Eurovision, la ville organisera ainsi de nombreux événements culturels, des expositions d’art, des concerts et des fêtes un peu partout.

Rotterdam mettra aussi l’accent sur un autre concept au cœur de son histoire et de l’Eurovision : celui de la liberté. Les festivités coïncideront en effet avec une date mémorielle importante : le 14 mai, jour de la destruction de la ville par l’aviation allemande, en 1940.

Autre point important : Rotterdam organisera un Concours respectueux de l’environnement. Tous les déchets seront triés et recyclés autant que possible. Les visiteurs seront sensibilisés à la problématique. Les plastiques à usage unique seront proscrits. Les surplus de nourriture seront donnés à des banques alimentaires. La préférence sera accordée aux produits locaux. Les participants recevront des gourdes réutilisables. Et une fois le Concours terminé, le matériel employé sera réutilisé par la municipalité au profit des Rotterdamois.

Le livret reprend ensuite toutes les caractéristiques techniques de l’Ahoy. Ses responsables indiquent que la green room pourra être installée soit directement dans la salle, doit dans le Hall 1, adjacent. La production pourra installer ses bureaux dans la salle 7. Les box des commentateurs s’installeront facilement dans le premier cercle de l’Ahoy. Quant aux loges, elles se placeront dans le Hall 1. Le centre de presse trouvera à se loger dans le Hall 2, qui pourra accueillir jusqu’à 750 journalistes. Les Hall 3, 4 et 5 pourront être employés pour tout usage nécessaire, espaces de détente, restaurant, etc.

Quant aux autres modalités pratiques, la municipalité a prévu un budget permettant aux personnes accrédités d’accéder gratuitement aux transports publics municipaux. Elle a en outre réservé 3.000 chambres d’hôtels sur les 8.000 disponibles intra muros. Les personnes n’ayant pas trouvé de logement hôtelier à Rotterdam pourront se tourner vers les 1.400 propositions disponibles sur Airbnb. Les autres trouveront d’autres accommodations dans la banlieue rotterdamoise ou dans les villes à proximité immédiate : Utrecht, Schiphol et La Haye. 20.000 chambres sont disponibles dans ce périmètre urbain.

Sur le plan des événements officiels :

  • le tirage au sort des demi-finales, la remise des clés et le dîner des chefs de délégation pourront avoir lieu à la mairie de Rotterdam (ci-dessus) ;
  • la réunion des chefs de délégation et les réunions du Groupe de Référence pourront se tenir dans un hôtel du centre-ville ;
  • la cérémonie d’ouverture et son tapis doré recyclé pourront se dérouler sur le Pont Érasme (ci-dessous).

Enfin, pour décorer la ville durant les semaines de l’Eurovision, la municipalité prévoit d’installer de nombreux panneaux, drapeaux, posters, projections imagées, illuminations, écrans LED, décomptes, etc. Des visites guidées, des ateliers artistiques, culturels et pratiques, ainsi que des excursions dans les autres villes néerlandaises seront également prévus.