Jan 06

République Tchèque 2018 : annonce d’une sélection nationale (Mise à jour : nouveaux détails)

JEUDI 7 DÉCEMBRE

La télévision publique tchèque a annoncé aujourd’hui avoir changé d’avis quant à son mode de sélection pour l’Eurovision 2018. En lieu et place d’une sélection interne, la ČT a finalement décidé d’organiser une sélection nationale télévisée. Ce sera la première fois depuis dix ans que la télévision tchèque organisera pareille émission.

La ČT a en effet reçu plus de 400 propositions. Parmi elles, seulement 36 émanent d’artistes tchèques. Six ont été retenues, relevant de six genres musicaux différents. Les six finalistes seront présentés au public le 8 janvier 2018.

Par ailleurs, le chef de la délégation tchèque, M.  Jan Bors, a annoncé sur Twitter que le vote sera partagé entre les téléspectateurs tchèques, un jury international et les internautes du monde entier. Ceux-ci pourront voter via l’application officielle du site Eurovision.tv.

SAMEDI 6 JANVIER

La ČT a communiqué de nouveaux détails concernant sa sélection nationale pour Lisbonne. Celle-ci s’intitulera Eurovision Song CZ. Ses six participants et leurs chansons seront dévoilés ce lundi 8 janvier, lors d’une conférence de presse.

Fait notable, ESCZ ne comportera finalement aucune émission. La sélection se résumera simplement à un vote. Le vote du public s’ouvrira dès la présentation des chansons et sera ouvert à tous, via l’application officielle d’Eurovision.tv. Cependant, seuls les votes des personnes résidant en République Tchèque seront pris en compte pour le résultat final. Ce vote sera clôturé le lundi 22 janvier.

Le jury international votera en parallèle. Les résultats de ce vote seront communiqués le 22 janvier. Les résultats du vote du public seront dévoilés le lundi 29 janvier. Nous connaîtrons alors le nom du vainqueur et le représentant tchèque.

 

(17 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal on 7 décembre 2017 at 16:47
    • Répondre

    C’est un sacré pas en avant et une preuve de l’amour grandissant pour le concours dans le pays.

    6 candidats c’est peu mais la Suisse et le Royaume Uni ne présentent pas plus d’artistes.

    • marie on 7 décembre 2017 at 17:36
    • Répondre

    6 chansons sur 400. Ce n’est pas évident, espérons que la télévision tchèque ait bien choisi ses 6 chansons.

  1. J’espère voir la République Tchèque en finale à Lisbonne, il y a du travail et depuis leur retour j’ai été fan de s choix présenté.

    • Denez on 7 décembre 2017 at 18:32
    • Répondre

    Seulement 36 chansons émanant d’artistes tchèques sur 400 reçues ? Ca me laisse perplexe… Allez, on parie sur Thomas G:sson et ses collègues suédois ?

  2. Hmm… J’attends de voir.

    • Taron on 7 décembre 2017 at 18:57
    • Répondre

    Hmm… Moi aussi, j’attends de voir, mais je ne peux que féliciter la délégation tchèque pour la volonté grandissante dont elle fait preuve. Elle a maintenant envie de montrer son vrai potentiel et ça se voit. Peut-être aurons-nous de belles surprises et le système de vote lors de la finale est adapté pour espérer envoyer la meilleure chanson.
    En tout cas, je pense que leurs résultats futurs seront meilleurs

    • ZIPO on 7 décembre 2017 at 20:24
    • Répondre

    – Bravo à la République Tchèque de s’impliquer pleinement dans le concours ! Ce nouveau mode de sélection pour ce pays prouve sa motivation et j’espère que la chanson retenue sera d’aussi bonne qualité que les 3 précédentes même si elles n’ont pas toutes eues le sort qu’elles méritaient…

    • Augures on 7 décembre 2017 at 21:36
    • Répondre

    « Six genres musicaux différents ». Bon, déjà ils ne s’alignent pas sur le Melodifestivalen …
    Du coup, même si je n’aimais pas forcément la musique tchèque de ces dernières années, ça me donne envie de suivre cette sélection rien que pour avoir un vrai choix, pas que des chansons pop sucrée et des ballades avec des paroles sans originalités.

    1. Le Melodifestivalen a, certes, de la bonne qualité à proposer en terme de musique, mais en ce qui concerne l’originalité des chansons, on repassera…

  3. J’attends de voir seront à la hauteur mais le fait que la République-Tchèque organise une séléction nationale et une excellente nouvelle en soi! C’est une preuve, comme en France, que l’intérêt pour le concours est grandissant dans le pays, et la formule à l’air intéressante!

    1. *si les chansons seront à la hauteur

    • Pascal on 6 janvier 2018 at 08:55
    • Répondre

    Du coup, les artistes ne feront pas de live ? C’est fortement genant car ca favoriserait une bonne version studio qui ne rendrait peut etre pas bien dans les conditions du concours.

    Ca sera aussi la prime au reseau de fans et à ce jeu, Annabelle ne pourra pas rivaliser avec les deux bogosses déja célébres là bas.

  4. Oui, il manque les conditions du direct car une chanson en studio n’est pas révélatrice du talent vocal .

    • Antoine 97 on 6 janvier 2018 at 11:17
    • Répondre

    Tout ce que j’espère c’est que Mikolas soit de la partie. Pour l’absence de prestation live, ça ne me dérange pas trop parce que bon nombre d’artistes n’avaient pas chanté en direct l’an dernier et certains s’en sont extrêmement bien sortis: Kristian, Blanche (même si vocalement c’était bancal), Isaiah qui, malgré tout ce qu’on peut dire, est terminé 9è. Et il y en a encore bien d’autres qui ont super bien chanté mais qui ont eu un succès mitigé. La plupart des artistes ne s’étaient révélé en live que lors des mini concerts à travers l’Europe.

      • Pascal on 6 janvier 2018 at 14:02
      • Répondre

      c’est avec ce mode de selection que la FYR Macédoine a permis le massacre de « Dance alone » cette année, une des deux meilleures chansons selon moi en version studio.

      Bilan : élimination au bout.

      Il y a bien sur des contre-exemples mais se mesurer à d’autres chanteurs en live permet quand même souvent de mieux cerner le potentiel réel d’un interprète.

        • Antoine 97 on 6 janvier 2018 at 14:54
        • Répondre

        Pas faux, maintenant c’est à la chaine de savoir faire un bon choix au niveau des artistes. C’est leur boulot d’analyser le parcourt de chaque participants et donc de juger si ils sont capables ou d’assurer en live. J’ai une toute grande confiance en la CT pour ça.
        Le cas de la Macédoine me parait un peu différent. Ils sont tellement habitués aux mauvais résultats que, pour une fois, ils ont décidé de miser gros sur la chanson (chose qu’ils n’avaient jamais fait avant je trouve). Ils se sont donc un peu moins préoccupé des capacités vocales de l’artiste qui pourtant sait très bien chanter, je pense que la réussite à l’Eurovision est avant tout une question d’organisation dans le travail accompli.
        Bref, il y a des exemples et des contre-exemples. C’est un argument sur lequel on ne peut pas s’appuyer.

    • Pascal on 6 janvier 2018 at 19:04
    • Répondre

    Si la télé tchèque ne fait pas d’émissions, c’est certainement pour faire des economies et par peur du bide en audience, étant donné le relatif anonymat du concours chez eux.

    Il faudrait une belle reussite , un top 5 et la machine s’enclencherait certainement, peut etre même au point de faire revenir le voisin slovaque ! (on peut toujours rever..)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :