Photo equaliseur musical multicolore

Persuadés que rien n’a de fin, nous souhaitions réunir des titres de l’édition passée, en mode remix. Une compilation “très personnelle” qui n’engage que nos goûts et nos couleurs, avant la période estivale.

Cet été, les dancefloors trembleront sous les pattes des eurofans. Les vôtres sont toujours prêtes à l’exercice. L’image de Kamil Show aux platines du Depi Evratesil, nous vient à l’esprit. Tout comme elle, vous carburerez aux cocktails licites et énergisants. Les plus téméraires légueront leurs corps à la piste de danse. Les plus timides garderont comme souvent, les sacs des copines. Toute l’année vous chantiez, nous en sommes fort aise : Eh bien, dansez maintenant !

Photo de Sergey Lazarev qui couronne une femme
Miroirs, mes beaux miroirs, qui sera la reine du “pas chassé”, ce soir ?

“Soldi” by Sagi Kariv

Sagi Kariv est l’un des talentueux Djs de la scène électronique israélienne. Il attire un large public grâce à ses hits. Résident de la soirée Forever à Tel Aviv, il s’illustre dans de nombreuses prides et festivals internationaux. En 2017, il remixe Fata Morgana, en collaboration avec Maya Buskila. Ce morceau dance pop aurait eu sa place à l’Eurovision. Son interprète l’avait chanté en 2011, à l’occasion du spectacle jeunesse Game On. Le Dj relifte régulièrement les “standards” du concours : Beautiful Mess, Made of Stars ou Toy. Sagi propose une mouture de Soldi puissante, boostée par une ouverture instrumentale : darboukas et violons… 

On n’est pas bien dans le carré VIP avec notre bouteille de lait au frais ?

“Ktheju Tokës” by Klevi

Klevi Vallja est un jeune Dj-producteur. Il est issu d’une scène émergente en Albanie, à l’instar du Festival Kala, créé en 2018. Ce rendez-vous réunit des centaines de personnes et des dizaines de performeurs internationaux, sur la Riviera albanaise. On y danse, on y mange, on s’y détend. La programmation est pointue mais éclectique : de la house au disco, en passant par la soul et le funk. Les plages balkaniques vont s’enflammer en juin prochain, pour sa seconde édition. Klevi met le feu avec son remix. Le côté pop folk de Ktheju Tokës est renforcé par des beats orientaux modernes. Les loops confèrent à la Diva tiranaise, une dimension encore plus envoûtante…   

Cinquième verre ! le retour au pays s’annonce difficile, très difficile…

“Roi” by Ran Ziv

Ran Ziv est un Dj réputé en Israël. Il est résident de Redwolf, organisateur de soirées parisiennes au Palais de Tokyo. En Février dernier, il signe ce cover remixé de Roi. Il fait appel à Marcos Adam pour la partie vocale. En 2017, l’artiste passe les auditions à l’aveugle de The Voice. Il interprète I Can’t Stand The Rain, de Tina Turner. Malheureusement, aucun coach ne se retourne. Sur une idée de Dim Wolf, Ran produit un excellent titre. La reprise est écoutée plus de 4000 fois sur YouTube et utilisée par Sagi Kariv pour ses propres mixes. Cette version est moins touchante et plus festive que l’originale. Néanmoins, le message principal passe toujours : assumer ce que nous sommes et rester free

Allô quoi ! T’as pas de doigt, t’as pas de couronne, non mais allô !

“Proud” by Martin Modent

Originaire de Macédoine du Nord, Martin Trenesky est un compositeur-arrangeur en devenir. Il signe ses créations sous le nom de Martin Modent et possède plusieurs cordes à son arc : il est à la fois chanteur d’opéra, guitariste et pianiste. Il compose par amusement, ce qui ne gâche pas son talent. Le jeune homme livre une réinterprétation de Proud, beaucoup moins clubbing que nos autres choix. Cette réorchestration est plus deep, avec des sonorités épiques à la Jean-Michel Jarre. La voix de Tamara demeure fidèle et résonne entre les synthétiseurs. Les bras nous en tombent : la candidature nord-macédonienne se serait encore plus enorgueillie, avec ce Proud-là…  

Hop, roulé-boulé, grand écart latéral, step step, moulinet avec les bras : oui, “petite fierté” d’avoir été élève chez Béjart !

“Scream” by Deeky et Stellix

Dmitri Zhidkov et Roman Kitsenko, alias Deeky et Stellix, sont deux producteurs russes en pleine ascension. Ils se sont unis pour créer ce projet conjoint. Ils sont populaires et se démarquent dans l’industrie des clubs grâce à leur vision novatrice et la qualité de leurs sets. Leurs travaux singuliers croisent le succès. Le duo coopère avec de nombreux artistes et structures musicales : Deeky a publié ses albums sur le fameux label, Armada. Il s’inspire énormément de ses confrères : Martin Garrix, Hardwell, Steve Aoki ou Avicii. Les deux compères offrent deux versions de Scream pour le prix d’une. La première, dynamisée par des effets « cuivres », sonnants et trébuchants. La deuxième, survitaminée par un bataillon de violons samplés…    

Soirée mousse, d’accord Serge ! Mais on n’est pas trop serré à cinquante sous la douche ?

“Zero Gravity” by 7th Heaven

7th Heaven est un collectif composé de Jon Dixon et Andy Watson. Jon est musicien-programmeur-ingénieur. Il est expérimenté dans la production de remix pop et travaille avec des pointures de la Danse. Andy est Dj-promoteur de clubs. Il est respecté sur la scène gay londonienne et œuvre pour la promotion de nombreux Djs. Ensemble, ils ont produit plus de 300 titres pour de grands labels. Jon et Andy s’affirment comme l’une des équipes de remixes commerciales, les plus demandées. Parmi leur remixographie : Michael Rice, John Lundvik, Jessica Mauboy et Surie. 7th Heaven présente un remix dance de Zero Gravity : léger, dansant et planant…

Chiche, je fais comme Kate Miller-Heidke sur la boule à facettes, là-haut !

“Too Late For Love” by Albin Myers

Albin Myers est Dj-producteur. A l’âge de 14 ans, il commence à mixer dans le garage d’un ami, puis à se produire dans les petits clubs de Stockholm. Rapidement, il est sollicité par des artistes comme David Guetta. En 2011, Il collabore avec John Dahlbäck sur le projet musical MyBack. Son travail devient prolifique pour de nombreuses maisons de disques. Il définit sa musique comme “à moitié commerciale” et fait seulement du “son club” pour s’éclater. En 2016, il sort What’s The Time?, puis remixe More Than You Know d’Axwell et Ingrosso, un an plus tard. En 2019, il fait son retour sur le label Axtone avec Walking On Water. Albin propose une version entêtante de Too Late For Love. La chanson conserve son énergie mais l’arrangement sur les chœurs nous paraît, mille fois plus audacieux …  

Quand tu oses demander au beau brun au bar : Pas trop tard pour l’amour ? 

“Arcade” by Liran Shoshan

Originaire de Jérusalem, Liran Shoshan est plus connu sous le pseudonyme de Lyrik. Il est producteur, auteur, compositeur et interprète. Il possède son propre label électronique et a collaboré avec Tiësto. Il a travaillé avec des artistes comme Yeho dont il a produit les albums, My Turn en 2009 et Yeho en 2013. Il est apparu à ses côtés, lors de tournées mondiales et dans ses clips. Lyrik nous sert une composition punchy de la chanson gagnante. La mélodie est similaire mais la rythmique (up tempo) est plus musclée. Les effets employés rajoutent de l’intensité à cette belle chanson, qu’est Arcade

Quand la bombasse à ta droite, t’envoie du regard : C’est un jeu perdu d’avance !  #Tristesse #Râteau

Euroquotidienneurs, vous vouliez faire de l’ombre à Tamta mais… vous avez déjà mal aux pieds ! Enlevez vos cuissardes en simili, épongez votre body en pampilles et buvez un grand verre d’eau.

Parce que “nous sommes tous des rois et reines” du dancefloor : dîtes-nous sur quel remix vous twerkerez, dès juillet ? Le plancher de l’Eurovision Au Quotidien est ouvert, comme sa partie “commentaires”…