Il y a déjà du week-end dans l’air, en ce vendredi matin ! Et sur votre site préféré, cela est synonyme de musique et d’Eurostars. Afin de vous ménager une fin de semaine agréable et heureuse, voici la collecte hebdomadaire des dernières productions de nos Eurostars préférées. La semaine dernière, nous avions réuni une distribution entièrement féminine. Cette fois, accordons l’honneur à ces messieurs ! Et commençons par reprendre deux chansons, déjà mises en avant par certains d’entre vous.

Le vainqueur suédois 2015, Måns Zelmerlöw, a donc sorti un nouveau single, Better Now, bien taillé pour l’été à nos portes.

Le représentant belge 2015, Loïc Nottet, marque une nouvelle étape dans sa carrière avec 29, son dernier single, écrit un soir dans sa voiture, juste après sa rupture avec sa petite amie.

Ne quittons pas 2015, cette fois avec les représentants autrichiens, Makemakes. Le trio nous présente son dernier single, intitulé The Beach.

Sakis lui avait consacré sa première “Boîte à souvenirs”, il y a trois semaines de cela. La superstar grecque et double représentant 2004 et 2009, Sakis Rouvas, l’a entendu : il a sorti un nouveau morceau, intitulé Ela Sto Horo.

Le représentant monténégrin 2014, Sergej Cetkovic, nous offre un morceau légèrement sponsorisé et bien dans sa veine musicale : Ljubav.

Restons au Monténégro, cette fois avec le représentant 2017, l’inénarrable Slavko Kalezic. Slavko reste la tête dans les étoiles et nous offre Moonlit Night.

Plus festifs, les doubles représentants moldaves 2010 et 2017, Sunstroke Project, nous reviennent avec Mango.

Toujours 2017, mais cette fois avec le représentant bulgare, Kristian Kostov, qui perce en Chine et publie Get It pour cimenter sa carrière débutante.

Plus au nord, le représentant estonien 2012, Ott Lepland, publie Uued ootused.

Concluons cette série dans un pays tout proche, la Lituanie. Retrouvons-y le représentant 2015, histoire de boucler la boucle, Vaidas Baumila. Le chanteur nous revient en duo avec Justé, sur Milijonai.

(avec la collaboration de Sakis)