DoReDos, anciennement baptisé « Art Band », est un trio moldave qui nous vient de Rîbnita, petite ville moldave se trouvant dans la région à l’est du fleuve Dniestr. Il est composé de Marina Djundiet, Eugeniu Andrianov, et Sergiu Mita et a été fondé en 2011.

Très vite, le groupe décide de monter dans la capitale afin de se faire connaître du grand public moldave. Là-bas, ils obtiennent leur diplôme de l’Académie de Musique et se produisent souvent en concert.

Plus tard, le groupe s’offre une tournée dans toute la Moldavie et dans d’autres pays comme la Russie, l’Ukraine, l’Australie et l’Egypte.

En 2014, DoReDos remporte le concours international de musique George Grigoriou en Roumanie. 

Quatre ans après leur formation, le trio propose sa candidature à la sélection moldave pour l’Eurovision avec la chanson Maricica. Il parvient en finale de la sélection et termine dixième du classement. Cette participation permettra au groupe de sortir en single Maricaca, qui devient le premier de la formation.

Le groupe tente de nouveau sa chance l’année suivante pour une place à Stockholm. Après avoir passé avec succès l’épreuve des demi-finale, DoReDos parvient à la quatrième place avec la chanson FunnyFolk, qui sort également en single.

En 2017, ils concourent au Festival New Waves, un concours très célèbre dans les pays de l’ex-Union Soviétique, et le remporte haut la main. Cette victoire apporte au groupe une belle notoriété dans les pays de l’est et leur donne l’opportunité de travailler sur un premier album.

Passons brièvement en revue les trois chanteurs.

Marina Djundiet est née le 15 octobre 1986 à Rybnitsa. Actuellement, elle vit à Chisinau. Marina est l’auteur des chansons du groupe.

Eugeniu Andrianov est né le 2 avril 1987 à Rybnitsa. Il pratique la musique depuis son enfance et a remporté de nombreux prix lors de diverses compétitons nationales et internationales.

Sergiu Mîța est né le 3 mai 1986 à Rybnitsa. Il est diplômé de l’Académie de Musique, théâtre et beaux-arts.

 

 

You got secrets to unfold
You got stories never told
You’re holding information

Standing right in front of me
A hidden rhapsody
I walk into temptation

Something tells me we can make some music
The rhythm is drivin’ me wild
And something tells me we ain’t gonna loose it
Keep pushin’ way into the night

Number one, keep rollin’
Say you’re real, I’m hopin’
Do you feel the way I do

Bring it on, it’s magic
Are you real, fantastic
Say you feel the way I do

Number two, keep turnin’
Feel the heat, we’re burnin’
I’ll do anything for you

We can be forever
Number one, together
We can make a dream come true

Well I guess it’s up to you
Do you feel the way I do
When bodytalk is magic

So is this my lucky day
Will you stay or walk away
Right now you’re stoppin’ traffic

Something tells me we can make some music
The rhythm is drivin’ me wild
And something tells me we ain’t gonna loose it
Keep pushin’ way into the night

Number one, keep rollin’
Say you’re real, I’m hopin’
Do you feel the way I do

Bring it on, it’s magic
Are you real, fantastic
Say you feel the way I do

Number two, keep turnin’
Feel the heat, we’re burnin’
I’ll do anything for you

We can be forever
Number one, together
We can make a dream come true

En français

Le 24 février dernier, les Moldaves ont choisi leur chanson au cours d’une sélection nationale.

Joh commence. « Le rythme est sympa… mais ça fait tellement vieillot… Je suis plutôt déçu. Une finale ? Peut-être, mais pas très haut… »

Jerem résume cette contribution par « la foire à la saucisse. »

Antoine97 non plus, n’est « pas fan de la chanson moldave ». « C’est passable, mais pas ouf », ajoute-t-il.

Nico est aussi de cet avis : « Pas terrible du tout ce choix ! La Moldavie aurait-t-elle peur de devoir organiser le concours après son excellent résultat de l’année dernière ? En effet, il manque plus que de la bière à profusion et la foire à la saucisse est ouverte ! Qu’on s’entende, ce n’est pas mauvais mais pour moi ce titre n’a vraiment aucun intérêt.. »

Pour Alexandre c’est clair : « La Moldavie ne réitèrera pas son exploit de Kiev. » Il estime que la « chanson est plutôt cheap aux relents de Moscou 2009 ou Oslo 2010. Pas terrible du tout. »

Zipo n’est pas du tout de cet avis : « J’aime beaucoup cette chanson et sa qualification est finalement logique. Si je l’avais classée seulement 3e, c’est que je trouvais que cette chanson était proche dans certains aspects avec la chanson de l’an dernier avec une qualité un cran en dessous. C’est pour cela que j’aurais préféré quelque chose d’un peu différent car deux années d’affilée une chanson du même style, ça ne fonctionne pas toujours… »

Marie résume la Moldavie d’un seul mot : « Bof ! »

Autre « bof » pour Francis, cette fois précédé d’un « mouais ».

Antoine nous donne une définition des mots utilisés par Marie et Francis : « c’est pas terrible. » Il ajoute ceci : « Ils ont des voix très pénibles nos amis ! »

Rv tempère par ces mots :  « C’est pas si nul que ça, mélange du folklore et du rythme. » Cependant, il ajoute : « Je pense que le son n’est pas bon, cela donne le côté vieillot »

Si Charles « aimait assez avant le live », il avoue que « le visuel » est « d’un temps révolu » et se dit fort « déçu ».

Pour sa part, Pascal considère cette contribution « Ultra cheap » : « La mise en scène était ratée, les chanteurs hommes ont zéro charisme…. »

Salvy Jamaladinova a, quant à lui, flashé sur « Le petit chanteur moldave » qu’il trouve « très mignon (celui qui n’est pas barbu !). »

[poll id=”734″]

[poll id=”735″]

[poll id=”733″]

[poll id=”732″]

[poll id=”731″]

[poll id=”730″]

[poll id=”729″]

[poll id=”680″]

  • Bon, on va se mettre d’accord, on ne va pas parler de Philipp Kirkorov, on en parle tous les ans et on connaît son parcours par cœur. Intéressons-nous à l’auteur de la chanson du trio moldave. John Ballard est… suédois bien sûr ! Il est connu pour avoir été producteur et à l’occasion compositeur du groupe suédois Ace Of Base. Il a également co-composé les chansons de l’Eurovision de l’Azerbaïdjan 2013, Russie 2014 et 2016, Grèce 2017. Mais pardonnez-moi, j’ai très envie de me remettre un titre de Ace Of Base. The Sign n’a pas été composé par Ballard, mais en revanche il a produit le single.

  • Ballard est aussi chanteur, on l’a vu à deux reprise participer au Melodifestivalen : en 1983 en compagnie de Ann-Louise Hanson et en 1984 avec la chanson Rendez-vous. N’ayant pas trouvé le clip de la chanson, je vous propose de regarder le Melodifestivalen en entier. L’occasion d’y retrouver les gagnants de l’Eurovision, mais aussi Elisabeth Andreassen.

  • Souvenirs… souvenirs… Cette année la chanteuse estonienne va chanter avec un effet visuel impliquant sa robe. Une Moldave s’y était essayée en 2013 et ma foi, ça lui a plutôt réussi puisqu’elle a terminé onzième de la grande finale à Malmö.