C’est dans dans dix jours qu’aura lieu la grande finale du Malta Eurovision Song Contest 2018. Préparez-vous à connaître une longue soirée de publicités, fortuitement entrecoupées par seize chansons en lice pour représenter le pays à Lisbonne. Dans l’attente de ce grand moment, confrontons nos opinions sur MVS Life… Pardon ! Sur les seize morceaux en compétition pour remporter cette nouvelle édition du MESC. Voici tout d’abord les Loreen, qui vous indiqueront mon opinion personnelle et subjective. Vous trouverez juste après notre habituel sondage, qui vous indiquera l’opinion générale de nos lecteurs.

LES LOREEN

Loreen a mal au crâne. Trop de publicités pour MSV Life, trop de morceaux similaires, trop de paroles abracadabrantesques…

 Chansons CommentairesLoreen
Aidan - Dai LagaUn morceau pop, léger, léger comme une bulle de savon. S'écoute et se retient sans peine. Rythmé, dansant et voilà tout ! Aurait fait des merveilles en 2008. Mais trop superficiel pour 2018.
Avenue Sky - We Can RunBien produit, bien tourné, mais à nouveau, léger, très léger. Trois minutes pop agréables. Groupe jeune et dynamique, mais morceau manufacturé, entendu cent fois au Concours. "Hey-ho, hey-ho", ça manque de boulot, de profondeur, d'émotion, quoi.
Brooke - Heart Of GoldUn autre bon morceau pop, assez générique, aux paroles étranges, mais dynamique et agréable. Ne renouvelera pas le Concours, nous fera juste passer trois minutes plaisantes. Talent vocal de Brooke pourrait élever le tout en direct.
Christabelle - TabooMieux écrit que les précédents, bien produit, à nouveau pop commercial susceptible de toucher le plus grand nombre. Mais ni relief, ni envolée, ni surprise. Pourrait passer la barre avec visuel spectaculaire, car Christabelle plutôt bonne chanteuse.
Danica - One Step At A TimeUn morceau qui aurait cassé la baraque... il y a dix ans de cela. Aujourd'hui, apparaît trop formaté, trop simple, trop simpliciste. Pas rebutant, non. Plutôt plaisir coupable : bien pour la douche, à éviter pour le Concours.
Deborah C - Turn It UpUne bonne espagnolade, bien meringuée, comme on les adore, avec des guitares, des claquettes et des "zigga, zigga". Assez imparable dans son genre. Serait délicieux, mais vachement coupable... Trois minutes rigolotes, quand même... En faut-il plus ?
Dwett - Breaking PointSortez les pianos... Une ballade sucrée, garantie 100% pur glucose. Les amateurs seront ravis, les autres développeront une réaction allergique. Bon morceau dans son genre, un chouïa kitsh malgré tout et daté pour 2018.
Eleanor Cassar - Back To LifeHommage aux années 90. Au meilleur des années 90, notez. Du coup, bon morceau, bien construit. Eleanor, passionnée et talentueuse. Changement de clé, ensemble très eurovisionesque. Manque d'un soupçon d'originalité et de surprise pour s'imposer définitivement.
Jasmine - SupernovasTrès "Love, love, peace, peace" au fond. Auteurs ont fort pensé à l'Eurovision en écrivant ce morceau. Trop fort, cela se sent. Concentré des plus beaux clichés de la chanson eurovisionesque. "Les plus beaux", donc bonne chanson. "Clichés", donc déjà entendu.
Lawrence Gray - Love RenegadeEn un mot : embarrassant. Aurait encore été acceptable pour un Junior du début de la décennie. Mais ridicule pour Senior 2018. Lawrence à côté de la plaque. Sélectionneurs maltais aussi. Donnez-lui son C4 eurovisionesque, qu'on en finisse...
Matthew Anthony - Call 2morrowDébut surprenant, prometteur, puis, plouf ! Retombe dans les mêmes travers que les précédents. Seule différence : chanté par un homme. Bien, au fond. Mais répétitif et sans surprise. Matthew pourrait se démarquer par son attitude.
Miriana Conte - RocketVoix intéressante, morceau joyeux, dansant, agréable. Aucun autre reproche que précédemment : ni original, ni renversant, ni émouvant. Aurait permis à Malte de gagner en 2002. Lui apportera peu en 2018.
Petra - EvolutionUn morceau passable, à la production honnête, qui se serait démarqué à une sélection moldave. Ici, noyé dans la masse et achevé par la voix nasillarde et suraiguë de Petra. Rendu irritant au possible. Et même pas d'envolée finale...
Rhiannon - Beyond Blue HorizonsUne proposition jazz, intimiste, dépouillée. Rhiannon très belle voix, bouffée d'air frais dans cet ensemble formaté. Comblera les amateurs du genre. Ennuiera les autres. Toute de même proposition la plus efficace dans sa simplicité. Risque à prendre pour Malte, à mon avis.
Richard & Joe Micallef - Song For DadPère et fils, une idée intéressante, un concept narratif qui aurait ses chances au Concours. Bons interprètes, convaincants, expérimentés, mais morceau plat, sans surprise, trop linéaire et formaté. Suscite plus de baillements que d'enthousiasme.
Tiziana - First TimeUne ballade bien meringuée, vaguement country, vaguement rock, vaguement agréable. Marcherait du tonnerre sur la route 66. Mais pas au Concours 2018. Trop daté, trop formaté, trop middle-of-the-road.

Fichtre ! Me voilà bien en peine de désigner un vainqueur… Vous me trouvez découragé par ce formatage maltais, qui se répète d’année en année. Les interprètes sont de qualité, ce n’est plus à prouver. Mais les morceaux manquent désespérement d’audace et de nouveauté. Nous en avons entendu de semblables l’année dernière et l’année encore d’avant. Rien d’étonnant et vous l’avez constaté : ce sont toujours les mêmes auteurs et compositeurs qui refourguent leur production à la TVM. Du coup, nous tournons en rond.

Bref ! Je vous l’avoue : l’Eurodémon qui sommeille en moi, aurait bien envie d’envoyer Deborah C. Parce que tant qu’à prendre un rateau en demi-finale, autant rire et s’amuser durant les trois minutes imparties. Et Turn It Up me gondole comme pas permis… Zigga, zigga, Deborah, daaahling !

Tâchons cependant d’être raisonnable et Euroange… Si Malte veut de la crédibilité artistique et une bonne ballade, alors, j’enverrais Rhiannon et son Beyond Blue Horizons jazzy. Mais ils m’ennuient autant que… que… Amor Pelos Dois, justement, ce qui peut être bon signe. Sinon, s’il fallait choisir un seul des sept morceaux pop similaires en lice, j’opterais pour Eleanor et son Back To Life. Avec une prestation vocale éblouissante et une mise en scène détonnante, l’ensemble pourrait se glisser de justesse en finale.

LE SONDAGE

À votre tour de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis !

[poll id= »617″]

Quant à nous, nous nous retrouverons donc le samedi 3 février prochain pour la finale de ce MESC 2018. À très bientôt !