Bonjour à tous, comme tous les jeudis nous nous retrouvons pour un nouvel épisode de cette chronique estivale consacrée à l’étude de quelques statistiques marquantes du Concours.

Le thème du jour pourrait s’appeler « la loi des séries » car il est aujourd’hui question des pays qui accumulent année après année des résultats similaires, bons ou mauvais.

Commençons par les séries de qualifications en finale : quels sont selon vous les pays qui ont aligné consécutivement le plus de succès dès lors qu’il s’agissait de s’extraire de l’épreuve du milieu de semaine ?

C’est l’Ukraine avec 11 qualifications consécutives qui décroche la tête de ce classement. C’est bien simple, ce pays n’a jamais été éliminé en demi-finale alors qu’il s’est frotté 11 fois à l’exercice (en 2004, 2006, de 2008 à 2014, en 2016 et 2018). La qualification n’a pas été aussi aisée que d’habitude la dernière fois, l’Ukraine sera sans doute très attendue pour son retour en 2020.

10 qualifications consécutives pour la Roumanie qui était jusqu’à peu un métronome du concours dès lors qu’il s’agissait de franchir le cut.

Alex et Ilinca, derniers qualifiés roumains en 2017.

Avec 9 qualifications consécutives, la Grèce, la Russie et l’Azerbaidjan font fort ! Premier échec seulement en 2016 pour la Grèce (Argo) et en 2018 pour les deux autres.

La Hongrie figure en 6ème position de ce classement avec 8 qualifications consécutives, de 2011 à 2018. Peu de performances de pointe toutefois sur ces années…

7 qualifications à la suite pour la Suède et l’Islande. Cette dernière est l’invitée surprise de ce classement mais on oublie souvent qu’elle a eu une bonne période au concours, de 2008 à 2014. La machine de guerre suédoise va sans doute progresser dans ce classement car sa série de 7 est en cours.

Le Danemark a aligné pour sa part 6 top 10 consécutivement en demi finale, de 2008 à 2013 (premier accroc à cette série en 2015, un an après l’organisation de 2014).

Enfin, 10 ème ex æquo : l’Arménie, la Moldavie (âge d’or entre 2009 et 2013) et Chypre qui décrochent 5 qualifications à la suite.

Si on regarde les séries en cours, on constate que derrière l’Ukraine (11) et la Suède (7), c’est Chypre qui monte sur le podium avec une qualification lors de chacune de ses 5 dernières tentatives.

John Karayiannis, qualifié surprise en 2015. Le début d’une belle série chypriote.

Joli tir groupé de l’Australie, d’Israël et des Pays Bas qui restent sur 4 qualifications consécutives. Mis à part le pays de Duncan Laurence qui sera directement installé en finale tous les autres pourront améliorer leur bilan en 2020.

Après la série des qualifications, voyons celle des éliminations :

Vous le savez sans doute, les Pays Bas ont traversé une période horrible où leurs représentants étaient systématiquement éjectés en demi -finale. Cela a duré 8 ans, de 2005 à 2012, jusqu’à ce qu’Anouk réalise ce que beaucoup pensaient impossible : ramener le pays en finale.

En seconde position de ce classement, ils sont 4 à avoir accumulé 6 échecs consécutifs : on trouve Andorre (2004-2009), la Bulgarie (2008-2013), la Lettonie (2009-2014) et la Macédoine du Nord (2013-2018). Grâce à Tamara Todevska, la série nord-macédonienne s’est interrompue. Cela garantit aux Pays Bas de rester encore en tête de ce funeste classement quelques années.

5 éliminations consécutives pour la Belgique (2005-2009), l’Estonie (2004-2008) et le Monténégro (entre 2007 et 2013 avec 2 années de retrait) : nombreux sont les pays à avoir cumulé beaucoup de sorties de route consécutives entre 2004 et 2007 à cause de la demi-finale unique qui offrait la possibilité à moins de 50 % des pays qui y participaient de se qualifier. C’est en 2007 à Helsinki que la situation a eté la plus épineuse avec 10 places pour 28 pays (soit seulement 35 % de chances de qualification). Ces trois pays avaient pourtant envoyé sur la période des artistes chéris par les eurofans (Kate Ryan pour la Belgique, Sandra Oxenryd pour l’Estonie….).

Kate Ryan, on l’adore !

Enfin, avec 4 éliminations de rang, Chypre (2006-2009), la Slovaquie (2009-2012), la Croatie (2010-2013), l‘Irlande (2014-2017), l‘Islande (2015-2018 merci Hatari), Israël (2011-2014), la République tchèque (2007-2009 puis 2015) et le Portugal par deux fois (2004-2007 et 2011-2012 puis 2014-2015) ont aussi mangé leur pain noir.

Si on regarde les séries en cours, c’est le Monténégro qui est actuellement le pays qui attend depuis le plus longtemps de retrouver la finale : 4 éliminations consécutives depuis 2016. L’heure est grave aussi pour la Géorgie et la Lettonie qui restent sur 3 échecs. Deux accrocs de rang pour la Belgique, le Pologne, l’Arménie, la Roumanie et la Croatie.

Voilà vous savez tout. N”hésitez pas à me signaler les erreurs éventuelles que j’aurai pu commettre. Vous pouvez aussi vous exprimer en commentaires : la victoire de Duncan Laurence et la belle série néerlandaise nous montrent une fois encore que sur la planète Eurovision, rien n’est jamais totalement perdu et qu’au fur et mesure qu’elles progressent, les séries sont de plus en plus près de leur terme.

Finissons comme d’habitude par un petit sondage :