César du décor

A l’ère des écrans LED et des caméras HD démultipliées, le visuel est devenu de plus en plus important. Mais visiblement certains ne l’ont pas bien compris. Si Ruth a pu gagner de nombreux points grâce à son sublime visuel pluvieux, d’autres ou bien n’ont pas compris la leçon, ou ont des goûts très douteux… Et connaissant bien l’Eurovision, on penche pour la deuxième hypothèse !

Les nommés sont :

  • Sergej (Monténégro) et sa fantaisie violacée
  • Basim (Danemark) et son grand drapeau qui sert à rien, si ce n’est à nous prouver que la télévision danoise n’a même pas tiré partie de sa propre scène…
  • Elaiza (Allemagne) et son déluge de serpentins
  • Donatan & Cleo (Pologne) et leur fête du nibard
  • Valentina Monetta (Saint-Marin) et son décor en fruits de mer

Et le gagnant est…

moustacheDonatan & Cleo !

Avec un visuel de très bon goût, la Pologne a séduit le public (notamment le public italien, quel surprise !) mais beaucoup moins les jurys… Notre célèbre Madame Bellepaire de Loches a dû être bien heureuse de voir ses homologues, mais on a envie de dire aux compatriotes de Jean-Paul II “Couvrez ce sein que je ne saurais voir !”