Romy Wawe est une jeune artiste, une “Songwriter” qui s’est fait connaître à un niveau international dans un premier temps, grâce à ses nombreuses reprises de chansons issues de la musique Pop internationale.

Après avoir vécu quelques temps au Canada, elle est de retour dans son pays natal qu’est la Suisse

Elle rêve toujours de faire une carrière internationale ce qui est loin d’être évident lorsque l’on pas les moyens financiers pour y parvenir.

Cependant, malgré quelques embûches, elle se rapproche de plus en plus de son objectif, notamment à travers de belles rencontres avec des producteurs célèbres, tels que Alan Walker, Simon Rosenfeld et plus récemment avec deux producteurs très en vogue, Jacob Steel et Faylasuf Music qui ont réalisés ces deux derniers titres.

Pour ceux qui étaient déjà sur ce site à cette époque. cette jeune femme, je vous l’ai présentée ici en 2014, sous le nom de Sarah Quartetto. Elle était à l’époque finaliste de The Voice Switzerland, lors de l’édition 2013. Suite à son passage dans cette émission, j’espérais vivement qu’elle publie une chanson sur la défunte plateforme SRF pour représenter son pays à l’ESC.. Avec le recul, j’ai bien compris qu’elle n’était tout simplement pas encore prête.

Sarah, ou si vous préférez Romy, est née dans notre magnifique région du Valais, le 14 mars 1992. Passionnée de musique, elle joue du piano depuis son plus jeune âge, piano qu’elle enseigne aujourd’hui. Mais elle est aussi auteure-compositrice-interprète,

Il faut dire que depuis tout ce temps, elle a beaucoup travaillé sa voix, qui est devenue tout simplement sublime. Elle ne manque pas d’inspiration, rien ne lui fait peur et elle excelle dans tous les registres, Elle est très créative, remixe des chansons et réalise toutes ses vidéos. Romy revisite avec son piano, des dizaines de tubes qui figurent dans les classements mondiaux. Elle y ajoute sa touche personnelle, son empreinte,  avec beaucoup de grâce et de sensibilité, à un tel point que l’on ne peut que tomber sous le charme de cette talentueuse et généreuse artiste.

A force de publier des chansons sur les réseaux-sociaux et YouTube chaque semaine depuis deux ans, Romy s’est fait connaître.

Elle détient désormais un nombre de vues et de fans impressionnants mais pas uniquement. Il était prévisible qu’avec autant de talent, de jeunes producteurs aient été également séduits par son univers et son potentiel.

Elle revient en force avec deux nouvelles propositions, voici son tout nouveau single *Light Out* je vous laisse découvrir et apprécier.

Et son autre titre produit en collaboration avec un producteur et DJ Faylasuf “Show Me Love”

Découvrez quelques belles reprises récentes de Romy !

Et voici une chanson qui a été pour moi un vrai coup de coeur, un titre que Romy a composé elle-même, il y a déjà quelques années.

Il s’agit de sa toute première chanson qui est pour moi un véritable petit bijou acoustique. « Divine » porte vraiment bien son nom au point de croire un instant, qu’il s’agissait encore d’une reprise d’une grande star internationale ! A travers son interprétation, la ravissante valaisanne la porte au firmament avec une belle authenticité et une simplicité renversante.

Romy chante principalement en anglais mais elle parle également couramment l’espagnol et l’italien, sans oublier sans langue maternelle qui est le français. Elle devrait songer à ajouter des titres en français dans son répertoire, car, sa voix est encore plus belle et émouvante, en voici la preuve.




.

Avec une très bonne chanson de sa composition ou d’un producteur, je pense que cette artiste possède beaucoup d’atouts pour assurer la relève suisse à l’Eurovision, J’aimerais beaucoup qu’elle soit invitée par la SRF pour participer au prochain camp d’écriture, tout comme cela été le cas pour Luca Hänni l’année dernière.

Romy peut exceller dans plusieurs registres.Il suffirait qu’elle trouve une chanson suffisamment puissante et percutante pour parvenir à embarquer le public et des jurys internationaux.

Cette jeune femme est une valeur sûre pour notre pays et je suis persuadé que si elle devait nous représenter en 2020 aux Pays-Bas qu’elle ne se contenterait pas de faire de la simple figuration. Je l’avais déjà dit il y a quelques années et je n’ai pas changé d’avis, C’est de l’or en barre ou en lingot si vous préférez, une pépite qui ne demande qu’à émerger, il faudrait être presque fou de passer à côté de ce véritable cadeau que représente Romy Wawe.