La Saison bat son plein, les finales et les sélections s’enchaînent. Nous découvrons les candidats, certains retiennent notre attention, voire nous marquent. Afin de prolonger l’ambiance de ces supersamedis, voici deux de mes favoris, sélectionnés ou non, vainqueurs ou éliminés.

ITALIE

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai succombé au charme du beau Mahmood…

Né en 1992 à Milan, de son vrai nom Alessandro Mahmoud, Mahmood étudie la musique depuis son plus jeune âge. Après des études musicales, il entre dans la lumière en 2012, en participant à la sixième édition du X Factor italien. Il est rapidement éliminé, mais cela lui donne l’impulsion nécessaire pour écrire ses premiers morceaux. Il sort un premier EP en 2013, porté par le single Fallin’ Rain.

Après avoir adopté son pseudonyme de Mahmood (jeu de mot sur son nom de famille et l’expression “my mood“), il s’attaque à Sanremo en 2016. II participe à Area Sanremo avec Dimentica. Il remporte la sélection et gagne sa place aux Nuove Proposte de Sanremo. Il y termine quatrième.

En 2017, il publie un nouveau single Pesos.

En 2018, il publie un second EP, Gioventù bruciata, porté par le single Uramaki.

Il participe ensuite au Sanremo Giovani avec Gioventù bruciata. Le reste, vous le connaissez…

CROATIE

Comment lui résister ? Luka Nižetić attire les regards et les suffrages.

Né en 1983, originaire de Split, Luka s’est tôt fait remarquer pour ses prédispositions pour la musique. Il suit des cours de chant et de piano. À l’adolescence, il écrit ses premiers morceaux. En 2001, il participe à son premier concours, le festival de Split, et y termine deuxième avec Ludi grad.

En 2003, il participe pour la première fois au Dora, avec Robot. Il y termine dixième.

Sa carrière éclate réellement en 2004, lorsqu’il signe un contrat d’enregistrement et sort son premier single, Ne krivi me. Le succès est au rendez-vous et il publie son premier album en 2005.

La même année, il revient au Dora avec Proljeće. Il y est éliminé en demi-finale.

En 2007, il retente sa chance au Dora avec Pusti me u san. Il y termine onzième.

La même année, il publie son deuxième album, suivi par un troisième en 2008. Depuis, Luka a publié des singles de manières régulières.

À partir de 2014, il investit le champ de la télévision et participe à plusieurs émissions de téléréalité.

Sur ce, passez une bonne semaine et à dimanche prochain !