Bonjour à tous, à mon tour de vous dévoiler ma playlist de confinement.

J’ai décidé de faire un petit pied de nez aux règles de distanciation sociale en vigueur pour mettre à l’honneur des duos et des groupes qui ont, à l’exception des représentants italiens, tous participé au concours.

Commençons par un titre qui met forcément de bonne humeur, celui de Lo stato sociale, sur le podium du festival de Sanremo en 2018. Mention spéciale à l’octogénaire anglaise qui danse avec fougue dans la vidéo

Un autre titre qui fait du bien, celui de Vaidas et Monika, les représentants lituaniens de 2015. A noter que parmi les choristes on peut distinguer Jurij Veklenko et Ruta Loop, une des étoiles de la selection lituanienne 2020.

Cette même année, 2015, nous avait aussi offert le fabuleux “Here for you”, interprété par les slovènes Maraaya. A l’époque les masques n’étaient pas de sortie au contraire des casques…

En 2011, j’étais curieusement tombé sous le charme du groupe géorgien Eldrine qui avait clos la finale du concours. J’ai indiqué “curieusement” car ce style musical n’est habituellement pas celui que j’affectionne.

J’ai réécouté les concours 2009 et 2010 la semaine dernière et mes deux favoris dans des styles très différents m’ont une fois de plus enchanté.

Pour 2009, il s’agit de Sandra Nurmsalu et de ses copines d’Urban Symphony

Et en 2010 du titre des Sunstroke Project qui a rendu célèbre Epic Sax Guy, “Run away”. En dépit du résultat moyen récolté à l’époque je persiste à penser que ce morceau est bien supérieur à “Hey mamma”, sur le podium en 2017.

Moscou 2009 contenait aussi d’autres morceaux marquants : l’un de mes préférés est le titre de la Bosnie, porté par le groupe Regina :

Je vais un peu tricher sur la notion de “groupe” car l’artiste dont je vais parler est le seul crédité sur sa prestation mais il y avait du monde sur scène pour accompagner Krassimir Avramov en 2009 : des danseurs sur échasses ainsi que 3 prêtresses parmi lesquelles le sosie non officiel d’Elvira princesse des ténèbres . La prestation était loupée du début à la fin,la cacophonie et le WTF sont au rendez-vous mais c’est tellement divertissant que je suis fan. A l’époque la Bulgarie obtenait de très mauvais résultats et on comprend aisément pourquoi…

Ceux qui me lisent régulièrement ici savent que j’ai beaucoup de tendresse pour les prestations ratées. A ce titre je voulais en mettre une en avant : “Lost and found” de la Macedoine du Nord en 2018.

Et je terminerai par une de mes chansons préférées en version studio mais là aussi un énorme échec en live : “Dance alone” pour la Macédoine du Nord qui n’a pas que des Tamara Todevska en magasin..

Ce n’est pas un duo ni un groupe mais c’est un clin d’oeil pour tous les gens qui se sentent seuls actuellement. De meilleurs jours viendront et, devant notre télé ou dans le public, nous pourrons sans doute bientôt remuer sur les rythmes trépidantes de nos eurostars…

D’ici là prenez soin de vous et de vos proches.