On ne la connaît pas encore très bien sous ce pseudonyme, néanmoins, il s’agit bien d’une jeune artiste suisse qui est aussi auteure, compositrice et interprète et elle est la petite soeur de Bastian Baker.

Elle s’est pourtant démarquée en 2019 sous son vrai nom “Marine Kaltenbacher” en composant la chanson “Sister” qui a représenté l’Allemagne à l’ESC à Tel-Aviv. Un titre qui n’a malheureusement pas récolté le succès escompté, bien au contraire.

Maryne ne s’est pourtant pas laissée aller au point de renoncer à sa carrière mais en tant que chanteuse et elle a bien raison, car elle possède un talent fou ainsi qu’une très jolie voix qui ne laisse pas indifférent.

Des atouts majeurs qu’elle semble vouloir enfin exploiter, notamment, grâce à son dernier single “Overdose” qui est selon moi une véritable réussite.

Son échec, pour ne pas dire une tentative ratée à l’Eurovision, lui aura certainement servi de sérieuse remise en question et le goût de voler désormais de ses propres ailes. Visiblement, cette jeune artiste de 23 ans se cherche encore. Elle a débuté sa carrière sous le nom de Submaryne avant de choisir “Maryne”

Son frère, Bastian Baker n’a jamais cessé de la soutenir, il s’est souvent produit en duo avec elle et il veille désormais sur elle afin qu’elle parvienne à prendre son véritable envol.

Elle possède de tout évidence un fort potentiel pour viser une carrière internationale, ce n’est cependant pas évident lorsque l’on vit dans un petit pays tel que la Suisse où le marché musical s’avère très restreint.

Heureusement, elle est très bien entourée, il lui suffira de trouver la bonne opportunité pour se lancer réellement.

Je vous laisse découvrir son nouveau single “Overdose” ainsi que d’autres chansons qui figurent dans son répertoire.

Un autre single très récent !

En direct, c’est très bien aussi !

Sont tout premier single qui était déjà très prometteur !

Encore une autre belle artiste suisse en devenir qui pourrait nous surprendre avec le temps.

Pourtant, je pense qu’elle va devoir également compter sur la chance afin de parvenir à mettre ses nombreux atouts en lumière.

Alors, pourquoi ne pas envisager de défendre son pays natal, la Suisse à l’ESC. En 2022 par exemple, mais cette fois en tant qu’interprète.

Ce serait en tous les cas une belle revanche à prendre pour cette jeune femme qui évolue dans un univers Pop et feutré dans lequel on parvient rapidement à s’embarquer.

Alors qu’elle fonce tout droit vers le succès, car Maryne est loin d’avoir dit son dernier mot !

Qu’en pensez-vous ?

Merci …

Crédits photographiques_marine.kaltenbacher@facebook.com